1 an déjà. Ai-je Trouvé le Coupable de mon Allergie Cutanée ?


  • Docteur, c'est grave ? 
  • C'est une petite allergie, sans doute à l'un de vos (innombrables) cosmétiques
  • Mais que dois-je faire ? 
  • Une petite crème Avène que je vais vous prescrire, puis arrêtez d'utiliser vos maquillages et crèmes, ça passera ! Tenez, ça vous fait 60€ la consultation 
  • Merci docteur ...

ALLERGIE, TROUVER LE COUPABLE


Quand vous avez une "petite allergie", vous avez en réalité de très gros ennuis ... Tant que vous ne risquez pas d'y laisser votre peau (et lui sa carte d'ordre de médecins), les conseils de votre dermato sont peu variés et évoluent le plus souvent dans le diapason de réponses entre "ne mettez rien sur votre peau" et "voici une petite crème Avène pour les peaux sensibles et réactives". Tout cela parce que trouver la molécule responsable de vos soucis est assez compliqué, long et couteux. Il faut faire le patch-test, ça prend du temps, et tant que votre allergie reste mineure avec des poussées occasionnelles, les dermatos ne sont pas très ouverts à ce type de test approfondi. A vous d'insister et de l'exiger. 

Mais avant de débarquer avec une volonté de fer de passer ce fameux patch-test (chaque patch regroupe un certain nombre d'allergisants connus, par élimination on trouve celui qui vous fait réagir, puis un affine le groupe encore et encore pour identifier la molécule responsable), il est indispensable d'arriver à la consultation avec un "dossier" très complet et solide. Si vous arrivez en disant que cela faut deux semaine que vous avez trois boutons au niveau de la joue, ne soyez pas surprises d'être "renvoyée" avec une "petite crème Avène et une pâte à application locale". En général, pour qu'un dermato se décide à vous passer le patch-test il faut quelques mois d'historique et de surveillance au niveau du comportement de votre peau. Attention, je parle bien d'une petite allergie, si vous êtes défigurée ou que vous avez des signes gênants et très handicapants, il est bien évidemment necessaire de consulter d'urgence !

Prenons mon cas en exemple. Il y a pile un an, j'ai constaté quelque chose d'assez inhabituel au niveau de ma vie cutanée. Non pas que je n'ai jamais vu de boutons sur ma peau - ancienne peau grasse et pre-acneique, les boutons et moi sont des vieux bons ennemis - mais c'est surtout leur localisation et leur apparence qui étaient différentes : une petite zone de deux centimètres carrés tout au plus dans mon sillon naso-génien gauche se couvrait désormais assez régulièrement de 3 à 6 tout petits boutons blancs (avec pue, désolée pour ce détail croustillant mais necessaire pour la bonne compréhension de la chose); très superficiels, ils partaient au frottement contre la serviette ou disparaissaient naturellement le lendemain ou surlendemain, laissant la rougeur s'atténuer pendant les 5 jours qui suivent. Pas handicapant, ni alarmant, pas tellement gênant, mais pénible à long terme. 

Bien sur, au début je n'ai pas du tout pensé à une allergie. Je me suis dit que comme d'habitude je devais faire une réaction à une crème siliconée, surtout que je venais de commencer une nouvelle qui en contenait un peu. Je l'ai mise de côté, tout avait disparu. Au bout de quelque temps - alors que j'ai ouvert une autre crème, sans silicones cette fois - rebelote, mes petits boutons avec la zone de rougeur étaient de retour ... Ce n'était donc pas en relation avec des silicones ... S'en suivent alors des mois où j'essayais de comprendre de quel produit cela venait. Et sachant qu'en 6 mois j'ai eu le temps de changer plusieurs fois ma routine, et que je n'avais plus aucun produit de beauté que j'avais lors de l'apparition des symptômes, j'étais complément perdue ...

Au bout de 4 ou 5 mois, j'ai compris que j'avais bel et bien affaire à une allergie et non pas à une forme d'acné. Déjà, la forme des boutons (très superficiels, ce ne sont pas des gros boutons infectés), puis leur localisation (j'ai appris que la zone du sillon c'est là où apparaissent le plus souvent des boutons dits d'allergie). Ensuite, j'ai remarqué que ça ma gratouillait un toooout petit peu juste avant que les boutons apparaissent. C'était tellement faible et insignifiant qu'au début je ne le remarquais même pas. Un petit gratouillage dans la zone du nez, je le mettais sur le compte d'un cheveu égaré qui me chatoullait la peau. Bref, tout ce temps m'a été necessaire pour réaliser que le phénomène était une réaction à une molécule bien précise. Mais laquelle ?

Etant donné que j'ai changé plusieurs fois de crème et que pendant que ma routine restait la même les boutons venaient et partaient, j'ai fini par trouver la seule réponse possible : les filtres solaires. En effet, ma réaction a débuté vers avril-mai de l'année dernière, soit à l'époque où j'ai commencé à courir (et donc à utiliser des filtres solaires de manière régulière). Tout collait ! Le fait que je changeais les crèmes, mais l'allergie était toujours là. Le fait que ça partait et disparaissait avec des intervals assez réguliers. Puis, les filtres chimiques sont bien connus par les dermatos comme des allergisants potentiels (les filtres minéraux ne le sont pas, mais les filtres minéraux en SPF 50 n'existent pas vraiment). La solution était d'arrêter les filtres solaires, mais cela m'a été impossible puisqu'il y en a partout maintenant (dans les fonds de teint, je veux dire) et je ne vois pas comment je peux partir au soleil sans protéger ma peau.

Justement, partir au soleil ... Je m'étais psychologiquement préparée que pendant mes vacances j'aurai l'apparence d'un petit monstre. J'ai pris un stock d'effaclar AI que j'utilise localement pour accélérer la disparition des boutons. Puis, je me suis résolue, tant pis si j'ai des boutons, je préfère toujours ça que l'exposition non protégée (j'ai déjà assez de taches brunes comme ça). Mais tout ne s'est pas passé comme prévu ...

Contre tout attente, ces vacances ont donné un sacré coup d'accélérateur à mon investigation cutanée. J'ai eu une peau ... presqu'idéale ! Aucun bouton, rien du tout ! Je ne me maquillais même pas ! Alors qu'avant mon allergie, j'avais toujours tendance à bourgeonner avec des crèmes solaires, j'étais donc obligée d'opter pour des BB crèmes avec un bon SPF (au moins, pendant la partie "visite" des vacances). J'ai utilisé Eucerin Sun Fluid (non teinté) pour la partie "sèche" du voyage, et La Roche Posay Anthelios Fluide Ultra Leger au bord de la plage.  Les deux sont composés des filtres chimiques. Je suis bon donc à les éliminer définitivement des listes des suspects !

En plus de cette avancée majeure, j'ai eu un autre indice plus que décisif : tout à la fin de mon séjours, j'ai à nouveau eu ma réaction (toujours la même localisation et apparence). Je me suis rendue compte que la veille de son apparition j'avais utilisé une BB crème pour la première fois du séjours, et une crème que j'avais déjà utilisé une fois dans le séjours (sans qu'une allergie ne soit déclenchée). Je pense donc plus du côté de la BB, mais je n'exclus pas non plus la crème.

Mon plan d'action est donc le suivant : 
  • je recopie la liste d'ingrédients de la BB et de la crème en question. J'élimine les molécules non allergisantes (eau, principes actifs botaniques car la durée de mon allergie fait plutôt penser à une réaction à l'un des conservateurs très couramment utilisés / éventuellement filtre chimique qui par miracle ne serait pas présent dans les deux solaires que j'ai utilisé, mais je ne prends pas cette deuxième option très au sérieux) 
  • je reste sur exactement la même routine soin (assez minimaliste) que pendant mes vacances jusqu'au moment quand les boutons apparaissent de nouveau. C'est alors à ce moment que je vais prendre le ou les produit(s) que j'ai utilisé / testé pour la première fois (en dehors de ma routine"approuvée non allergisante"), et je vais chercher dans la liste INCI les molécules également présentes dans la liste INCI de ma BB crème incriminée, en espérant de trouver le même conservateur / agent de texture (ça ne peut pas être les silicones par contre, cette molécule est inerte donc absolument non allergisante) 
De cette façon je compte bien avancer dans mon investigation, et si jamais je suis bloquée sur cette route j'ai un dossier avec beaucoup d'éléments qui me permettra de rentabiliser ma visite chez un dermato, d'éviter le conseil d'une "crème Avène", et d'exiger le patch-test qui va définitivement répondre à la question "quelle est donc cette foutue molécule responsable de ma galère cutanée depuis 1 an déjà !" 

Jolie Illustration pour cet article est tirée du Blog Anti-Cocotte

37 commentaires:

  1. ton article me fait penser à ce que j'ai eu surtout vue la localisation que tu décris, autour du nez.... dans mon cas, il s'agit de dermatite périorale (j'en ai parlé sur mon blog, si tu veux aller voir), c'est en partie du à un léger excès de cosmétiques, sans doute trop riches, et ça finit par se calmer si je met un frein à tout ça... j'avais eu un traitement associant traitement contre l'acné et la rosacée, car c'était un mix des deux et ça s'est amélioré ! Surtout parce que j'ai levé le pied sur les cosmétiques, pourtant l'hiver ma peau en a besoin ! Je suivrais avec intérêt la suite de ton histoire ! Mais tu pourrais aussi regarder de ce côté de la dermatite, c'est aussi une piste ! Bon courage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou,
      hum, il y a pas mal de similitudes en effet ... Surtout que, tout comme toi, à chaque fois que je me déplace, ça s'améliore (et c'est là que je prends le minimum de produits donc j'allège ma routine de soins. Mais ça peut être également expliqué par la diminution de l'exposition à l'agent qui provoque l'allergie...). En même temps, il y a des différences aussi. Notamment, le fait que l'UV dans mon cas n'aggrave pas la chose, tout au contraire. Puis, le fait que les boutons viennent et partent alors que ma routine ne change pas (dans le cas du dermatite provoquée par les cosmétiques, si la routine reste la même et elle est la cause de la maladie, les symptômes vont crescendo). De plus, je n'ai pas la peau sèche, mais plutôt normale à mixte, or les peaux sèches semble-t-il sont d'avantage prédisposées à la dermatite peri orale. Enfin, j'ai montré mon inflammation à un dermato assez connu lors d'une conférence de presse (j'avoue, j'en ai profité à titre personnel :) et il m'avait plutôt dit l'allergie, en tout cas, il n'a pas du tout évoqué la dermatite peri-orale, je pense qu'il doit avoir l'habitude de la reconnaitre
      Je vais quand même creuser l'affaire ! Dis, quand tu parles des "plaques" c'est vraiment des plaques ou "comme si" ? Parce que de mon côté c'est uniquement la rougeur, je n'ai jamais eu de plaques à cet endroit là

      Supprimer
  2. Je vais également suivre avec grand intérêt cette histoire.
    Moi aussi j'ai eu droit à une crème Avène pour peau intolérante (le remplaçant de mon dermato qui était en vacances) et qui ne veut rien prescrire d'autre !! Ce qui n'a rien changé évidemment au problème.
    Quand mon dermato est rentré le verdict est tombé : acné rosacée.
    J'en avais déjà fait une violente crise de quelques mois il y a des années et des années. C'est bizarre on dirait que je fais ça après un gros choc ou un drame dans ma vie ...
    Point de vue tests allergiques, ils sont négatifs.
    Palou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Palou,
      ah le stress ... ça joue énormément. Puis, ton dermato a quand même fait les tests d'allergie, c'est un très bon point. Malheureusement, beaucoup ne le font pas et conseillent, comme tu l'as confirmé, une crème Avène (qui ne change bien évidemment pas grand chose).
      De mon côté, je me donne encore quelques semaines pour essayer de chopper le coupable. Ma réaction immédiate à la BB en question me fait quand même penser à une allergie, reste à trouver lequel des composants est à son origine

      Supprimer
  3. Kleo, j'espère de tout coeur que mon comm' ne va pas passer à la trap.
    Fan de ton blog, fan de tes photos absolument irréprochables, et donnant (super) envie d'acheter les produits présentés.
    Mais, depuis quelque temps, je me pose des questions.
    Pas tant sur le maquillage, mais sur tes posts de soins....
    impossible, et vraiment impossible de tester, et de se faire une opinion sérieuse: 4 semaines minimum pour tester un soin pour se faire une VRAIE opinion;
    or j'ai l'impression que tu "papilles" d'un soin à l'autre (et je ne demande qu'à être contredite).
    J'adore ton site, je le consulte super régulièrement, mais depuis un certain temps j'ai comme l'impression de "me faire avoir", car totalement impossible de tester autant de soins en si peu de temps, et écrire un post sincère.
    J'aime vraiment BEAUCOUP ton blog, mais j'avoue que là, je doute, je doute un max de la sincérité de tes posts.
    Je ne demande qu'à être convaincue du contraire,
    j'attends donc te lire, avec encore plus d'impatience que d'habitude!!!!
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Annicka,
      ton commentaire est le summum de ce que j'appelle "l'art d'être troll", tu es par-faite ! :)
      il y a 3 ans, j'aurais pleuré une bonne demi journée après avoir reçu un truc pareil, j'en serais mortifiée (je peux l'avouer aujourd'hui :).
      Mais avec l'âge et l'expérience j'arrive à vous reconnaitre sans difficulté, du coup, vous me faites rire :) Toujours le même schéma !
      D'abord, les compliments :) "bravo, j'adore ton blog, tu es parfaite, etc." Souvent, des superlatifs et des lettres capitales, un grand classique ! Suivies pas un "Mais" ... lol
      C'est une bonne entrée en matière pour camoufler le venin qui va suivre, pour faire penser aux autres que c'est un "commentaire comme les autres", d'une lectrice désabusée (alors que t'as qu'une seule idée derrière la tête, te nourrir de la "polémique" qui va suivre" :)
      Puis, la fausse naïveté. "j'espère que mon commentaire ne va pas passer à la trappe" Ma pauvre petite chérie :) écris donc tout de suite "Kleo, je te soupçonne de supprimer des commentaires négatifs" (en plus d'être menteuse, mais tu a-dooores vrrraiment mon blog :)))
      Enfin, finir toujours pas un "j'aime vraiment BEAUCOUP ton blog ..." et "répond-moi !!! prouve-moi !!!"
      Je ne vais rien te prouver, tout est sur le blog :) Je n'ai jamais fait un seul post de test sans avoir fini le produit, mes vraies lectrices le savent :) et les trolls ... vous devez être une petite vingtaine pour des milliers des filles sympas et gentilles, donc va te faire cuire un oeuf chez les grecques ;) Et évites-moi s'il te plait "tu as mal compris mon commentaire, c'est pas ce que je voulais dire", j'ai tout très bien compris :) Je ne pratique pas le bannissement, mais je me réserve le droit de m'éviter l'ulcère d'estomac avec tes essais fantasmagoriques :)
      gros bisous aussi ;)

      Supprimer
    2. Annika ou la fille qui a l'art de lever le majeur avec un grand sourire... Le comble de l'hypocrisie (et de la jalousie ?!?) !!

      Bien répondu kleo :)

      Et svp stop aux haters sur le Web.. si vous aimez pas qlqchose fermez la et passez votre chemin !

      Supprimer
  4. Très bon article. J'aime beaucoup ton questionnement sur la question. N'hésite pas à nous tenir au courant sur tes avancées :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou :)
      compte sur moi, si je tiens le coupable, je vous le dénoncerai avec plaisir :)))

      Supprimer
  5. Bonjour !
    Merci pour ce récit !
    Pour ma part, j'ai la peau très sensible, je suis allergique à trop d'ingrédients (régulièrement la peau me brûle même à l'utilisation d'un produit pour peaux sensibles !!), et je n'ai pas le courage d'identifier les coupables ; je me tourne de plus en plus vers des huiles végétales et autres produits "1 seul ingrédient" sans conservateurs. Packaging moins sexy, application moins sympa, mais au moins avec juste de l'huile de coco (par exemple) je ne réagis jamais !
    Après j'ai une peau sèche donc c'est facile d'en prendre soin : une couche de gras et elle est contente. J'imagine que cette solution ne serait pas envisageable pour des peaux aux demandes plus délicates.

    Bon courage pour ton parcours !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Maria,
      une huile végétale pour mes peaux sèches intolérantes est une très bonne solution ! De mon côté, ça va être plus compliqué car je suis fan des soins, puis j'aime tester des nouveautés :) C'est pourquoi j'aimerais vraiment chopper le coupable ... Puis, par pure curiosité également :)

      Supprimer
  6. Hey!
    ce post est très intéressant, les allergies sont vraiment pénibles et parfois difficiles à identifier , elles peuvent mêmes être croisées ... bref, d'après mon expérience, je te conseille aussi les huiles végétales qui calment vraiment la peau. j'utilise le jojoba pour ma peau mixte (en deux semaines, je vois une belle amélioration de mon teint) , sinon l'huile elizabeth arden (non comédogène) est très agréable quand la peau a besoin de + d'hydratation .
    Biz, tiens nous au courant :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou,
      c'est sans doute ce qui a si bien marché pour moi en vacances, j'avais une mini fiole de l'huile de darphin le soir, et la crème pour les peaux sensibles de REN pour le matin. Donc ça a dû vraiment bien fonctionner ensemble

      Supprimer
  7. Coucou Alina! J'espère que tes vacances se sont bien passées et que le retour n'est pas trop rude!
    Article très intéressant mais alors tu m'as perdue à partir de ton plan d'action lool! J'ai pas tout compris (ce n'est pas toi qui expliques mal, juste moi qui suis loin d'avoir ton niveau de connaissance en cosmétologie), mais j'ai toute confiance en toi pour débusquer l'élément pertubateur. Je suis admirative par tant de volonté, moi j'aurais abandonné lâchement et me serais contentée de me tartiner de la crème prescrite ah ah.
    Ça me fait penser que la description de ton allergie ressemble à une réaction que j'ai sur le front depuis un moment déjà : de tout petits boutons blancs sur une peau rougeâtre qui peut me démanger par moment (miam). Le masque anti pollution Khiels solutionne bien le problème d'ailleurs. Mais je n'avais jamais pensé à une réaction allergique. Je ne saurai même pas quoi incriminer, j'utilise des soins bios sans filtres solaires... Je ne saurais par où commencer cette enquête... J'avais lu qq part que selon l'endroit où les pb de peau, cela pouvait traduire l'état de santé d'un organe. J'ai trouvé ça un peu simplet mais effectivement ma zone au front correspondrait au foie, qui n'est pas en bonne santé... Bref désolée pour ce énième commentaire pavé !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou :)
      je comprends tout à fait que c'est pas évidant à comprendre :)) Alors en général on procède par élimination :
      - première manifestation cutanée (assez durable) : il faut arrêter un par un les produits que tu utilises et voir à partir duquel la situation s'améliore. Si tu l'as trouvé, là c'est le cas le plus facile ! une petite confirmation s'impose, tu réintroduis ton potentiel coupable, et si les signes reviennent, tu es 100% sure de détenir le produit qui te provoque une réaction (garde le dans un petit coin, parmi ses ingrédients se cache celui qui te provoque l'allergie)
      - si tu ne trouves pas le coupable en procédant ainsi (il n'y aucune cohérence visible dans tes poussées d'allergie) là c'est vraiment un casse-tête ... et c'est bien mon cas :( En gros, j'ai la même routine de soins pendant 1 mois et demi, je ne change rien, mais mes crises viennent et partent sans aucune raison apparente !
      - il faut donc chercher les facteurs de declenchement et ça peut prendre des mois ... J'ai pensé aux filtres solaires tout simplement parce que c'était la seule variante que j'avais (je course entre 1 et 3 fois par semaine, je pensais que mes crises venaient avec ...). Là, en vacances j'ai bien vu que les filtres chimiques n'y sont pour rien. Je commence maintenant à m'orienter vers des fonds de teint parce que mes deux plus récentes poussées se sont déclenchées juste après l'utilisation de BB (différentes, je précise). Peut être que je suis allergique à l'un des colorant ...
      affaire à suivre !

      Supprimer
  8. Bonjour Kleo,

    merci pour cet article que j'ai trouvé très intéressant. De mon côté, j'ai également eu quelques "problèmes" de peau.

    Je vais t'épargner les détails mais après des mois et des mois de recherche je constate que les seuls produits qui me conviennent sont : "Weleda, Darphin (découvert grâce à toi :) ) et dr haushka.

    J'utilise aussi le fdt "Lily Lolo" et je bois de temps en temps un Vita coco

    Je ne sais pas si c'est réellement ces produits ou autre chose qui font que ma peau va "mieux" mais bon....j'aimerai aussi savoir quoi alors comme toi je continue mon enquête lol

    En tout cas moi je te trouve sincère, si réellement tu étais fausse tu nous expliquerait pas tes soucis de boutons et allergies

    Ca prouve que tu es une fille normale comme nous tous et pas une bloggeuse qui racontent ce que les marques ont envie de nous faire entendre

    Bise ;)



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Laura,
      fais pas attention à des commentaires débiles (malheureusement être blogueuse ça implique aussi le fait d'être attaquée par des folles qui sont capables de t'accuser de tout et n'importe quoi, de te dire que tu es une blonde et vas leur prouver le contraire lol c'est inévitable mais très pénible en effet, surtout pour vous ... je suis désolée que vous assistez à ce genre d'échanges ...). C'est de la méchanceté gratuite et totalement injuste. Et pour le coup, vraiment à côté de la plaque :)
      Je suis ULTRA maniaque de ce côté là, mon chéri me moques d'ailleurs à ce sujet parce que j'ai un vrai tic : je ne peux pas jeter un seul produit de soin, il faut que je le finisse ! parfois même ça vire au ridicule, une crème me convient moyennement mais je m'efforce à aller jusqu'au bout du pot, c'est ma manie :)))
      En 6 ans, je n'ai JAMAIS fait un seul article - revue sans avoir fini le produit ! Jamais ! Sauf bien sur les articles dits de "présentation" où j'informe juste que Lancôme a lancé une telle gamme et qu'Erborian a lancé une telle gamme (avec explications, c'est le but), mais il ne s'agit pas d'articles test donc j'ose imaginer que c'est assez clair :) Tout comme pour des nettoyants / masques où c'est évidant qu'on a pas besoin de tester pendant des mois pour voir comment une huile démaquillante fait son boulot (ça va de soi)
      Bref, ce n'est même pas la peine que je réponde quoi que ce soit à ce genre de personnage, il n'y a rien de pire que d'essayer de prouver aux trolls quoi que ce soit, c'est leur donner de la jouissance qu'ils recherchent dans le mal être des gens qu'ils attaquent. Les filles qui me suivent et lisent mes articles savent très bien que je ne "papillone" pas d'un soin à l'autre (mais où donc je stockerais dans mon micro appart parisien toutes ces crèmes entamées et pas finies ? lol), ça ne m'est jamais arrivé d'ailleurs, même quand j'étais plus jeune. Je sais que c'est ce qui perturbe la peau, et je ne suis pas idiotte pour me tirer une balle dans le pieds toute seule :)
      Sinon, je suis moi aussi fan du Darphin et des huiles en général ! Elles m'ont souvent tiré d'affaire ! J'aimerais quand même trouver le coupable de mes réactions à repetion, ce matin j'en encore eu un petit bouton sur cette zone, et comme je n'ai pas changé de routine de soin depuis les vacances (je termine les produits que j'ai commencé en voyage), la seule chose que j'ai mis de "nouveau" sur le visage est une BB crème dior que j'avais déjà l'année dernière. Je me questionne donc sur le fait que possiblement ce n'est pas des soins qui me font réagir mais le make up du teint ... un colorant en particulier ? Je vais essayer de comparer la liste INCI avec l'autre BB qui a déclenché une mini poussée en fin de vacances

      Supprimer
    2. Maquillage du teint....alors essaye peut-être lily lolo, ça convient parfaitement aux peaux sensibles/réactives et c est sans parfum, silicones etc

      Ou alors....qqch que tu manges ou un médicament ?

      Bon courage ;) c pas simple

      Supprimer
    3. je vais voir pour le make up de teint minéral (j'en ai quelques produits dans le stock :) Pour la nourriture, je ne pense pas, je ne prends rien de spécial et differant d'habitude, et pas de medoc non plus ...

      Supprimer
  9. Les allergies c'est vraiment un calvaire. Moi je fais des allergies au niveau du cuir chevelu, du coup je dois absolument utiliser des produits doux et c'est vraiment très chiant autrement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou,
      t'as essayé des shampoings sans sulfates ? j'imagine c'est ce que tu fais déjà ?

      Supprimer
  10. Bon courage dans ta recherche !!!
    Pour ma part je désespère de trouver une crème solaire visage qui me convienne (déjà testé Bioderma, Avène, La Roche Posay) : à chaque fois ça me donne des boutons et ça me démange ! Mais je ne peux pas m'en passer, j'ai beaucoup de taches brunes (reste d'un masque de grossesse) et je suis un traitement photosensibilisant...
    Pas facile de trouver ce qui convient à notre peau ! Mon homme se moque de moi car lui ne met rien et a une peau superbe, c'est injuste !
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou,
      j'avais toujours le même souci que toi, je me couvrais de boutons avec les crèmes solaires ... mais bon, comme tu dis, on a pas le choix ! Cette année, c'est vraiment la première fois que j'ai rien eu et j'ai utilisé les deux crèmes solaires que j'ai donné en lien dans cet article, tu peux y aller jeter un oeil, peut être que l'une d'elle te conviendra :)

      Supprimer
    2. Merci de ta réponse :-)

      Supprimer
  11. Moi aussi je suis passée récemment par la case allergie (peau très rouge, échauffement, picotement au niveau des lèvres, tiraillement et inconfort) et j'ai acheté la crème tolériane pour calmer les dégât et afin de trouver le coupable (éliminer tous les produits) tout en continuant d'hydrater un peu ma peau... j'ai alors pu découvrir que c'était un nettoyant visage à la rose John's organic mais je n'ai pas pu identifier précisément la molécule coupable.... j'ai d'ailleurs aussi réagi à leur produit solaire minéral (bizarre car on dit souvent qu'ils sont moins allergiques que les filtres chimiques). je me dis donc que cette marque utilise un agent auquel je suis allergique.... j'aimerais bien trouver le coupable pour l'éviter car je cherche un solaire minéral et je ne voudrais pas avoir à nouveau une allergie au cas où je suis sensible au zinc par exemple

    en parlant de solaire, je vis en californie du sud et je cherche un bon solaire (minéral ou chimique) pour tous les jours (je bosse en extérieur en plein soleil) qui ne me refile pas de boutons et qui ne me laisse pas la peau grasse (même si je ne maquille pas ensuite, je mets juste crème hydratante et solaire, je souhaiterais un solaire "ville" plus que poêle à frire playa).

    Bise
    marie TT

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour Alina,
    Je suis ton blog depuis un petit moment, je commente rarement mais là je me suis dit que je pouvais ajouter ma petite pierre à l'édifice ;)
    Je suis étudiante en médecine et la localisation aux sillons naso-géniens me fait d'office penser à la dermatite séborrhéique. La physiopathologie est mal élucidée (on suspecte l'implication de Malasseizia, une levure qui aime ... le gras, le stress pourrait avoir un rôle aussi mais sans rien de réellement prouvé scientifiquement). Ça donne des plaques rouges avec des squames grasses et des petites pustules des sillons naso-géniens. On peut aussi avoir des squames dans les sourcils et au niveau de la glabelle. C'est traité par antifongique topique type kétoconazole.
    C'est peut-être une hypothèse à évoquer ?
    En tout cas bonne chance pour régler ce problème. J'ai aussi des problèmes de peau en ce moment et Dieu sait à quel point ça retentit sur le moral, la confiance en soi etc
    Bonne continuation sur ton blog, tu fais un très bon boulot ! :)

    PS : au vu de ce que tu racontes, ne pas hésiter à changer de dermato et à en consulter un qui est spécialisé en allergologie (même si j'imagine que c'est déjà ce que tu as fait) ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Jeanne,
      Merci beaucoup d'avoir pris la peine de me faire ce gentil message, j'apprécie beaucoup :)
      En fait, ce qui est bizarre dans mon cas, c'est le fait que je n'ai pas de "plaques" justement, d'abord deux -trois minuscules boutons blancs appariassent (très très peu visibles), puis quand ils partent (assez rapidement) il me reste une rougeur mais vraiment une rougeur comme apres le départ d'un bouton classique, pas du tout une plaque ou un squame ou quelque chose en relief, si tu vois ce que je veux dire
      J'ai de temps en temps des poussées qui se camouflent très bien avec le fdt (personne ne se rend compte sauf moi), et dans le cas des dermatites j'ai l'impression que c'est quand même plus visible ?

      Supprimer
  13. Les allergies... ça peut devenir un réel calvaire !
    Dans mon cas, j'ai commencé à avoir un ou deux petits boutons sur le corps qui me démangeaient, mais qui partaient rapidement. Je pensais qu'il s'agissait d'un moustique ou quelque chose dans le genre.
    Puis ce sont des plaques de boutons, urticaire ou eczéma, ça variait, qui ont commencé à apparaître de plus en plus fréquemment. Des fois sur les bras, les jambes, parfois sur le ventre, le dos, les mains... rien d'épargné sauf le visage et le cuir chevelu.
    Là, le cauchemar a commencé : mêmes si les plaques finissaient par s'en aller au bout de quelques heures, elles revenaient toujours, et ce quotidiennement, accompagnées de sensations de brûlures et démengeaisons intenses. Et évidement, je n'étais pas épargnée la nuit...
    Je suis allée voir un premier médecin. Verdict : "ce n'est rien, une petite allergie, ça va passer. Tiens, de la cortisone." -_-
    Le problème, c'est que je partais pour le Japon pour 7 mois. Il me fallait une solution pour que ces crises disparaissent avant mon départ. Du coup, je suis allée voir un dermatologue, où j'ai exigé des tests. On m'a fait alors des tests allergiques (celui des petites piqûres sur les bras). Résultat : rien. Conseil du médecin : "tiens, de la cortisone et des anti-staminiques"
    Je désespérais. C'était un enfer ces crises. D'autant plus que je ne savais pas d'où elles venaient ! Je devenais parano : c'est l'une de mes crèmes? Ce que je mange? ce que je respire??? Bref, c'était l'horreur...
    A mon séjour au Japon, aucune amélioration, au contraire. Du coup j'ai pris rendez-vous avec un dermato-allergologue et j'ai prévenu que je ne les lâcherais pas tant que je n'aurais pas de réponse.
    Là, on m'a fait le test avec les patchs dans le dos, à garder 48h pour certains, 72h pour d'autres.
    Et là : ENFIN !
    Je suis allergique à la cocamidopropyl betaine.
    Un nom barbare pour un tensioactif qui fait mousser, contenu dans la plupart des gels douche, des savons et beaucoup de nettoyants ou démaquillants moussant. D'où mon absence de réactions sur le visage et le cuir chevelu : heureusement pour moi, mon shampoing, mon nettoyant et mon démaquillant n'en contenait pas.
    Mais bon, jamais je saurais soupçonné les gels douches que j'utilisaient depuis si longtemps. Et en prenant des douches quotidienne, pas étonnant que j'avais des crises quotidiennes. Maintenant je le vis beaucoup mieux. Cette allergie est pénalisante, mais très vivable. je fais juste encore plus attention à ce que j'achète.
    En tout cas, ça m'a pourri la vie pendant un an. Et il a fallu que j'insiste auprès des médecins. Donc courage ! Ne perd pas espoir de trouver ! ça fait vraiment du bien de comprendre le pourquoi du comment :)
    Et désolée pour ce pavé x)
    Note de fin : c'est un réel plaisir de te lire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Claire,
      Un grand merci pour ton témoignage, ca me redonne de l'espoir :) De mon côté, je pense désormais que c'est quelque chose en lien avec les fonds de teints car j'ai refait une micro crise (deux petits boutons qui ont aussi tôt disparu) à une autre BB (que je supportais pourtant très bien l'année dernière) Je vais donc prendre rdv avec un dermato (faut-il encore trouver un bon ...) pour exiger les patch tests

      Supprimer
  14. Article très intéressant. Je te signale qu'il y a chez Uriage un stick solaire minéral protection 50 pour peau allergique !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci pour l'info ! mais en fait, je ne suis pas allergique aux filtres chimiques donc ce ne sont pas les coupables :(

      Supprimer
  15. Bonjour Kléo ! Il parait que les filtes solaires chimiques c'est tenace sur la peau, il faut un 'double' nettoyage (produit doux) pour enlever vraiment tout ça. Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait vrai, et c'est logisue sinon ils ne tiendront pas assez bien sûr la peau. Donc en vacances, c'est le double nettoyage obligatoire ! :)

      Supprimer
  16. Salut Kléo !

    Ma question n'aura pas réellement un rapport avec cet article, mais je me suis dit que s'il y avait bien quelqu'un en qui j'avais confiance pour répondre à ma question, c'était bien toi ! Donc j'espère que tu sauras y voir plus clair que moi...
    Ma dermato m'a diagnostiqué une dermite seborrhéique, et m'a donc conseillé d'éviter le maquillage contenant de l'huile. Sur ce, j'ai demandé conseil à une make-up artist qui m'a assuré que les fonds de teint à base d'eau ne contenaient pas d'huile vu que ces deux éléments ne se mélangent pas... Je suis bien au courant que l'eau et l'huile, comme ça, dans un verre par exemple ne se mélangent pas, pourtant je suis quasiment certaine de les avoir vus associés dans des formules de font de teint par exemple... Est-ce que tu saurais m'en dire un peu plus ?
    Merci !!

    Et bonne chance dans tes recherches :)

    Elisa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu peux revenir voir cette "conseillère" et lui dire qu'elle raconte n'importe quoi et qu'avant de balancer des conneries, ça serait bien qu'elle se renseigne un tout petit peu sur le fond de son métier :) Car huile et l'eau c'est la base de la quasi totalité des produits de beauté, ça s'appelle une émulsion ! Ca peut prendre la forme d'une émulsion "eau en huile" ou "huile en eau", et pour que ces deux éléments se mélangent on a les émulsifiants. Tu pourrais aussi dire à cette drôle de "conseillère" que si tout était comme elle raconte, elle n'aura sans doute pas plus de 4 produits à vendre
      voilou :)

      Supprimer
    2. Arf, ben voilà, je me disais aussi ! Du coup ça devient compliqué de trouver un fond de teint oil-free ET assez clair pour ma couleur de peau :/ Je ne sais pas du coup si les fonds de teint à base d'eau (j'en ai vu certains qui sont jusqu'à 75% à base d'eau) peuvent tout de même me convenir, vu que le gras empire la dermite... C'est compliqué tout ça ! Merci pour ta réponse éclairée en tout cas :)

      Supprimer
    3. Le nouveau de Shu uemura (j'ai fait la revue) est sans corps gras et il y a des teintes très claires En revanche, c'est un peu galère pour appliquer et il faut prendre le coup de main

      Supprimer

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Dans la liste déroulante Commentaire, Sélectionner le Profil , cochez Nom/URL, vous pouvez laisser vide le champs "URL"
3) Saisissez votre nom (pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquez sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un grand MERCI !!!!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...