L'Amour Fou, Emanuel Ungaro

emanuel ungar l'amour fou eau de toilette nouveau avis
Emanuel Ungaro l'Amour Fou, Eau de Toilette 

Il y a quelques semaines, j'étais invitée à découvrir le nouveau parfum signé Emanuel Ungaro. Je ne sais pas si vous connaissez suffisamment bien les opus olfactifs de cette maison haute couture, de mon côté j'étais déjà familière avec Apparition aux charmes duquel j'avais succombé il y a quelques années de là. L'univers parfumé de cette marque m'est donc assez inconnu, si ce n'est pas l'impression d'avoir affaire aux jus "jeunes" et plutôt sucrés. C'est avec une grande curiosité que je me suis rendue à la boutique Ungaro de l'Avenue Montaigne pour goûter à l'Amour Fou imaginé par le talentueux créateur franco-italien...

Je vous avoue que décrire un parfum est un exercice que je trouve extrêmement compliqué. Recopier le discourt de la marque ne sert pas à grand chose puisque la pyramide olfactive (avec ses notes de tête / coeur et fond) ne parle généralement qu'à très peu de personnes, d'autant plus que je constate systématiquement que ce qui est décrit par le parfumeur ... et bien je ne le ressens pas forcement de même manière (le nombre de fois quand je cherche avec obstination la fleur annoncée comme dominante, et que je me surprends à ressentir un fruit à sa place ...). Rajoutez à cela que le parfum s'ouvre différemment selon les pH de la peau, me voilà dans un sacré embarras pour vous parler que sent cet Amour Fou. Mais justement, le nom du parfum est déjà une aide précieuse puisqu'il reflète, en grande partie, la "température" et la direction que notre jus empruntera. Comment sent l'amour? Il serait forcement sucré, à la limite suave, rose, frais, pétillant. Et l'amour fou, le premier amour? Extrême, presque violant par ses notes de tête, mais doux et romantique à la fois. C'est bien comme ça que je ressens l'Amour Fou imaginé par Emanuel Ungaro. C'est un jus jeune, un floral fruité bien sucré (mûres sauvages,  violette vinyle), fort mais frais en même temps. 

Je vous avoue que ce n'est pas vraiment "mon" jus, mais comparé à l'Apparition que j'appréciais il y a 5 ou 6 ans, je retrouve sans trop de difficultés la signature olfactive de la maison Emanuel Ungaro.


Emanuel Ungaro l'Amour Fou Eau de Toilette, 50 ml : 51,50€ chez Sephora




7 commentaires:

  1. Coucou. De la violette et de la mure ... Ça pourrait me plaire :-)
    Je ne le connaissais pas,
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je me doute bien que t'apprécies la violette :) mais, encore une fois, ce n'est pas ce que j'arrive à déceler au "vue de nez" (en gros, je ne distingue pas tellement la violette dans ce jus). Cela dit, peut-être que t'y arriveras bien mieux que moi! :)

      Supprimer
  2. En tous les cas ça donne envie, qui ne voudrait pas emprisonner dans un parfum un peu de son premier amour ? Moi ça me tente en tous les cas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça me rappelle le Parfumeur de Suskind et son fou rêve de distiller l'amour :) L'un de mes livres préférés d'ailleurs

      Supprimer
  3. Le plus célèbre jus de cette maison est "diva", création de 1983 ,un chypré fleuri .Il s'agit d'un accord rose turque/patchouli. Si vous pouvez le trouver , essayez-le, c'est une empreinte très années 80 . Pour moi, Ungaro , c'est cela et les robes opulentes, pleines de couleurs chatoyantes et de volants. Je ne connais pas " Apparition" ni ce nouveau parfum. Il faudrait connaitre le nom du créateur de celui-ci pour avoir une idée plus précise de la qualité et de l'empreinte, mais le fait qu'il évolue de manière différente selon la personne est bon signe. Cela veut dire que les ingrédients sont nobles. Félicitations pour vos incursions dans des domaines qui ne sont pas familières de la plupart de vos lectrices. Il faut oser Ungaro, qui est actuellement plutôt ringard, ou le bois de oud qui est quasiment un secret de spécialistes. Merci de dépasser les clichés et de faire découvrir les inconnus de la parfumerie ,des senteurs exigeantes, loin de cette parfumerie, très à la mode, facile d'accès mais sans aucun intérêt olfactif. Vous n'avez pas de préjugés et c'est très bien. Bon week-end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah je ne connais pas du tout ce jus (diva), je doute fort qu'on puisse encore le trouver ... Sinon, je vous confirme que ce n'est pas vraiment un "grand jus" qui rentrera dans l'histoire de la parfumerie moderne mais je suis convaincue qu'il en faut de tout, aussi bien des jus légers et sans prétention que les "poids lourds" avec de vrais signatures olfactives qui sortent de l'ordinaire. Celui ci est d'ailleurs plus accessible niveau prix comparé à ce que l'on trouve dans la parfumerie sélective, mais, encore une fois, je pense que c'est vraiment ciblé sur les filles très jeunes car le jus est très sucré et assez "simple" côté composition olfactive

      Supprimer
    2. Il faut de tout, vous avez raison, mais on peut avoir des parfums faciles à porter mais de bonne qualité, voir les eaux de Guerlain. Je pense que si le Ungaro évolue différemment selon les personnes, la qualité doit être correcte. Quant à Diva, si cela vous intéresse, il est toujours disponible chez Sephora. Ca "sent" les années 80 mais je pense que ça peut être intéressant pour vous de le sentir. Vous constaterez les évolutions réalisés en 30 ans, dans les goûts des acheteuses! Bonne journée.

      Supprimer

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Dans la liste déroulante Commentaire, Sélectionner le Profil , cochez Nom/URL, vous pouvez laisser vide le champs "URL"
3) Saisissez votre nom (pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquez sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un grand MERCI !!!!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...