Teosyal Pen, Innovation Beauté qui Peut Tout Changer ?


J'ai beaucoup hésité avant de rédiger cet article, le sujet du jour fait partie des 'non dit' (ou dois-je plutôt dire des 'non avouable' puisque beaucoup y pensent mais ne le disent pas). Mais je fais partie des gens qui sont intimement convaincus que le fait de ne pas en parler ne résout aucun problème, au contraire, l'ignorance laisse la place libre à l'imagination et entraine toutes sortes de préjugées.






Je pense qu'à ce moment même, vous vous posez la question 'mais de quoi elle nous parle ?'. Rassurez-vous, je n'ai pas fait cette - longue - introduction pour débattre de problèmes d'hémorroïdes (non pas que je sous-estime la douleur de ceux qui en souffrent, on y passera tous un jour de toute façon). Non. Le sujet dont je vous parle aujourd'hui concerne l'acide hyaluronique. Quel 'mystère', me direz-vous, on en trouve dans 2 crèmes sur 3. Oui mais non (enfin, 'oui on en trouve un peu partout' et 'non' car ce n'est pas de cette galénique dont je vais vous parler aujourd'hui). Cette semaine j'ai été conviée par une (jeune) société Suisse à une soirée autour des ... injections d'acide hyaluronic. N'étant pas très avancée sur le sujet, mais me posant pas mal de questions depuis déjà quelques années, j'ai accepté en me disant que si jamais je ne trouve pas le discourt à mon goût (banalisant la chose ou, pire, en l'imposant), j'aurais toujours la possibilité de m'en aller. Au final, je suis très contente de m'être déplacée puisque j'ai eu pas mal de réponses et je me sens mieux armée si un jour je décide de franchir le pas. Alors avant de poursuivre, deux choses importantes à savoir pour bien comprendre ma position vis à vis de ce sujet :

- je n'ai jamais fait d'injections, le seul acte esthétique que j'ai expérimenté est l'ultra son (à 20 ans je me suis retrouvée avec une acné tardive - assez modérée mais embêtante - et ces séances chez mon dermato m'ont vraiment beaucoup aidé)

- je ne fais pas partie des 'radicaux' face à ce sujet, je ne suis ni 'pour' ni 'contre' la médecine esthétique, je trouve simplement que c'est à chacun de décider. Je trouve que les abus de ces méthodes sont dangereux, et en même temps, je ne vais pas me poser en juge si ma copine / mère / soeur décident de faire une correction esthétique fondée (corriger des cernes vraiment trop marquées, si ça peut lui rendre la vie meilleure, en quoi ai-je le droit de lui dire 'non' ?)


En revanche, ce que je trouve réellement dangereux, c'est l'absence d'information et de communication officielle autour de ce sujet. Je ne sais pas si vous avez déjà essayé de vous renseigner sur les injections d'acide hyaluronic (acte le plus 'léger' parmi les méthodes dites invasives, banalisé aux Etats-Unis, par exemple), c'est la jungle ! Grâce à une autre conférence que j'avais fait il y a deux ans (non axée sur les injections quelconques), voici ce que j'ai réussi à savoir concernant la gradations dans ce domaine :

- chirurgie esthétique : c'est une vraie opération pratiquée donc en bloc opératoire avec une anesthésie et tout ce qui va avec. Cela peut être le lifting du visage, la blépharoplastie (correction de la paupière tombante), etc. C'est du lourd !

- les injections de Botox (toxine botulique) : une toxine, l'un des plus puissants poisons (et oui, il faut bien le dire !) mais qui injecté à faibles doses est utilisé dans la médecine esthétique pour provoquer la paralysie musculaire afin d'atténuer (temporairement, pendant la durée de vie de la toxine) les rides. C'est quand même très important de bien comprendre ce que l'on injecte sous la peau, plutôt que de s'imaginer une 'potion magique miracle' (prévenu donc armé, n'est-ce pas ?)

- les injections d'acide hyaluronique : à la différence de la toxine botulique qui n'est pas un composant naturel de notre peau, l'acide hyaluronique est une molécule qui y est naturellement présente et sert à 'capter' l'eau afin de maintenir un niveau correcte d'hydratation. Hélas, à partir de 25 ans nos 'stocks' s'épuisent. Il s'agit donc d'injecter dans la peau cette molécule pour combler le déficit. L'effet de ces injections consiste à donner un coup d'éclat à la peau, d'atténuer les rides. Les praticiens l'utilisent beaucoup sur la zone des sillons nasogéniens, sur le contour des lèvres mais également (et ça, je ne le savais pas) sur les cernes !

Sans 'blâmer' le botox, je sais que me concernant je ne pourrai pas y avoir recours (je suis une trouillarde, me dire qu'on m'injecte du poison sous la peau ... je ne dormirai pas la nuit. Puis toutes ces photos avec les gens qui ont le visage figé, ça me fait trop peur). En revanche, je sais qu'un jour ou l'autre je passerai sans doute par l'acide hyaluronic puisque :

- cette molécule fait naturellement partie de notre corps, les risques sont donc sacrement minimisées


- c'est un produit biodégradable, autrement dit, notre corps le métabolise sous 6 à 12 mois (selon les doses / zones traitées). C'est donc quelque chose de totalement réversible


- cela permet d'emmener la molécule déjà présente dans nos soins là où les crèmes ne parviennent jamais, dans le derme (autrement dit, c'est un peu comme si on injectait votre crème hydratante dans le derme)

Voilà donc ce que je savais déjà avant de me rendre à la conference consacrée à Teosyal Pen. Ce que j'ignorais jusqu'à peu : 

- malgré le fait qu'on utilise un anesthésiant local, cela peut faire mal ... gloups, je ne fais pas partie des gens qui supportent facilement la douleur ...- pour avoir un resultat très naturel (autrement dit, pour ne pas se retrouver avec des lèvres 'gonflées' mais bel et bien avec vos lèvres à vous mais sans les ridules) l'application constante et homogène est nécessaire. De quoi cela dépend ? De l'habilité du praticien qui fait l'injection, de son coup de main dans le sens littéraire de ce mot


- en France, à la différence d'autres pays européens - tenez-vous bien - tout le monde peut injecter ! Quand je dis 'tout le monde', c'est bien entendu les gens qui ont un diplôme de médecine. Naïve que je suis, je croyais que seulement les dermatologues étaient habilités à le faire ... Pour rigoler, j'ai dit 'et quoi, même mon ophtalmo peut se mettre aux injections ?', quelle fut ma surprise quand on m'a répondu 'mais ce sont souvent les ophtalmos qui le font'. Ah bon ...

J'avoue qu'à ce moment précis, mon enthousiasme face à cette 'injection miracle' est quelque peu retombé, je me suis même dit que ce n'est pas demain que je vais m'y mettre (tant que je ne suis pas trop ridées des lèvres ...). Mais c'est sans compter sur l'équipe d'ingénieurs suisses qui travaillent sur le développement du matériel médical motorisé qui a développé et mis en place le fameux Teosyal Pen pour lequel on était invité. De quoi s'agit-il :

- c'est un outil qui permet de 'motoriser' l'injection de l'acide hyaluronic (uniquement l'acide hyaluronic, on ne parle pas du tout de Botox pour lequel cet outil n'est pas adapté) et remplacer la 'main' du médecin (qui sera toujours présente mais qui ne "tremblera" plus)

- plusieurs fonctions sont possibles (on peut régler l'épaisseur, la forme des gouttes etc.) mais je vous épargne les détails car ils s'adressent aux médecins, pas à nous

- la diminution significative de la douleur ressentie par les patientes, un point important pour celles qui sont douillettes, tout comme la diminution de l'œdème (ultra important car cela diminue l'éviction sociale)

- on gagne en précision ce qui impact directement le naturel du résultat

- enfin, le stylo occulte en quelque sorte la seringue et on a moins peur face à l'engin


C'est un peu le rêve pour celles qui y pensent mais n'osent pas franchir le pas, d'autant plus que leur étude clinique était réalisée sur 3 000 patientes (oui, trois mille et non pas trente comme on a l'habitude de voir pour les crèmes :)). Dans la salle, il y avait les gens du labo qui produit l'acide hyaluronique et les médecins qui ont essayé le stylo. Tous étaient unanimes sur le sujet, il s'agit d'une invention technologique majeure. Il faut bien comprendre que le société suisse dont je vous parle ne produit pas l'acide hyaluronique, elle ne fait pas d'injection, elle a juste développé l'outil qui permet d'améliorer la qualité des injections. Ce produit ne s'adresse pas à nous les consommatrices (on ne va pas vous le vendre) mais uniquement aux médecins qui pratiquent les injections. On n'était donc pas invités pour nous faire vendre l'outil, mais juste pour être renseignées sur le sujet, ce qui est fort appréciable. De plus, le point auquel j'étais très sensible, cette invention trouverait sa place dans la médecine dites classique, les gens qui ont besoin d'avoir des injections régulières (pour certaines maladies) pourront à terme en bénéficier.

Un mot de la fin. Je ne veux surtout pas banaliser l'acte qui est l'injection de l'acide hyaluronique. De mon côté, avant d'assister à cette conference, j'étais physiologiquement prête à le faire un jour (dès que mes lèvres ont vraiment des rides) mais je suis ressortie en me disant que, pour le moment, je vais attendre, déjà que cet outil soit mis sur le marché (il est clair que si je le fais un jour, c'est avec un praticien qui utilise ce stylo, juste pour être sure que le résultat, en terme d'homogénéité, soit naturel). Si de votre côté, vous êtes prêtes à passer à l'acte, je n'ai qu'une seule chose à vous dire, renseignez-vous bien et n'allez pas chez le premier médecin qui vous tombe sous la main !! J'ai appris, non sans stupeur, qu'aucune liste des médecins agréés pour ce type d'injections existe ... C'est dingue au XXI siècle ... Je veux bien comprendre l'argument 'pour ne pas faire la pub' mais comment les gens sont sensés se renseigner ? Et bien, cela restera un mystère puisque personne n'a su me répondre à cette question ...

Je sais que c'est très délicat de vous le demander mais si quelqu'un parmi vous a déjà eu ce type d'expérience (injection de l'acide hyaluronique), je vous serai très reconnaissante de témoigner ! Utilisez la fonctionnalité 'Anonyme' si vous le souhaitez. On a tellement peu de témoignages que ça serait fort utile pour toutes celles qui comme moi sont déjà en âge de se poser les premières questions à ce sujet.


Cet article a été écrit en collaboration avec la marque, cependant tous les mots présents dans l'article sont les miens


48 commentaires:

  1. Salut,

    Article très intéressant ! Comme toi, certaines chose me font peur comme le botox par contre je suis intéressait pas l'acide hyaluronique mais j'ai peur du résultat, du coup si je le fais, je vais vraiment, vraiment me renseigner sur le praticien ! Mais j'avoue au niveau du sillon nasogénien, je serais bien tenté, donc qui sait un jour ...

    P.S: t'as déja commander sur le site Laura Mercier ? Ne crie pas victoire trop vite lol Commander sur un site étranger me fait très peur (donc si t'as une autre solution, je suis preneuse).

    Bye !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je sais que j'y passerai un jour pour les lèvres mais uniquement pour dérider (pas pour augmenter le volume et avoir une bouche qui n'est pas mienne). Il est vrai que ce domaine reste tellement opaque ... c'est vraiment dingue (je comprends même pas comment cela est possible), du coup pour se renseigner et trouver le bon praticien ... je sais même pas comment faire ...

      P.S.: sur le site US tu veux dire ? J'ai déjà commandé sur Sephora US (ils marchent tous de même façon aux US), ça s'est super bien passé, aucun souci !

      Supprimer
    2. Je pensais que l'acide hyaluronique ne faisait que gonfler, parce que perso j'aimerai dérider aussi, pour la recherche de praticien je vais bien me renseigner. Une amie la fait sur les lèvre elle a eu comme un bec, heureusement que c'est réversible !

      Re P.S : ah je pensais le site laura merci j'ai pas pensé à sephora us, on est livré à domicile et tout ? Bon je vais y faire un tour.

      Supprimer
    3. ça dépend de la profondeur de l'injection, de la viscosité du gel, bref, de tant de paramètres. Les gens qui ont une bouche canard, c'est qu'ils l'ont demandé ou bien on les a raté (le praticien qui a fait a sa tête puisqu'il a sa propre vision de la beauté), d'où l'extreme importance, si jamais tu te lances, de trouver un qui est bon ...

      P.S.: ah mais bien sur que non ! C'est tout le problème (sinon, je passerai ma vie à commander sur les sites US :). Il faut passer par shipito, j'avais expliqué le procédé dans cet article : http://www.kleo-beaute.com/2014/03/acheter-aux-etats-unis-sephora-livraison-france.html

      Supprimer
  2. Excellent article ! J'ai refusé l'invitation car pour moi cela relevait plus du médical et je ne me sentais pas la meilleure cible pour parler de ce genre de produit. Je connais pourtant très bien les injections de toxine botulique, acide hyaluronique et même collagène ( quasiment plus utilisé maintenant ) ayant travaillé 10 ans en dermato qui pratiquait ce genre d'intervention. Ton article est complet et vraiment bien expliqué. Par contre, à savoir que l'acide hyaluronique peut se révéler être allergisant au contraire de ce que l'on croit. J'ai vu quelques cas d'allergie dont une très marquée et il faut toujours procéder à un test dans l'avant-bras par précaution. Attention aussi aux tarifs exorbitants qui peuvent être pratiqués, du simple au double, voir au triple, surtout quand on connaît la valeur réelle du produit ... Bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou,
      merci beaucoup pour le complément d'information très utile. Je note donc pour le test anti-allergie, c'est en effet très logique

      Supprimer
    2. le test a l avant bras combien de' temps merci

      Supprimer
  3. On voit que tu parles d'un sujet sensible : tu as diminué la police de caractère (le chuchotement bloguesque?). Personnellement, je suis plutôt contre (non ce n'est pas parce que je suis une trouillarde : bon un peu quand même) mais je trouve que la société formate de plus en plus les femmes = plus maigre, plus jeune, pas de poils, pas de gras... Si ça continue comme ça, la femme idéale dans 10 ans c'est un garçon de 12 ans sans zizi ! Je trouve qu'il faut s'assumer (en tout cas j'essaye même si ce n'est vraiment pas facile ;) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu m'as fait bien rigoler avec ton "chuchotement blogeusque", non mais quelle idée :))) La police c'est juste un gros gros bug de blogger aujourd'hui, j'ai mis 20 minutes pour comprendre d'où ça venait, puis j'ai laissé tomber, tant pis ...

      Supprimer
  4. Je ne suis pas non plus fermée à la médecine esthétique.

    Il y'a deux choses que je n'aime vraiment pas en terme de signes de l'age sur un visage de femme : les rides sur le front et les sillons naso-géniens vraiment marqués qui durcissent les traits.

    Je pense que j'utiliserais le botox pour les rides du front lorsqu'elle apparaitrons. Et l'acide hyaluronique pour les sillons. Pour le moment à 26 ans, je n'ai aucune ride et fait beaucoup plus jeune que mon age. Du coup, si je continue sur ma lignée je n'en aurait pas besoin avant un moment.

    A mon avis, le médecin le plus apte à pratiquer ces gestes est le chirurgien esthétique. Après comme toute discipline, malheureusement il y'en a des bons et des moins bon. Pour ça, rien de mieux que le bouche à oreille.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah la bouche à oreille c'est bien mais si t'as pas de "bouche" à ton oreille ? :)) J'aurais, par exemple, vu une liste de médecins agrées avec leur diplôme spécifique affichés (ils passent en fait un diplôme supplémentaire pour pouvoir injecter), voir même les photos de leurs "exploits", ça me rassurerait sur la chose ... Là, j'avoue que c'est un gros frein quand on sait jamais sur qui tu vas tomber ...

      Supprimer
  5. Merci pour cette clarification, et enfin des termes scientifiques ( métaboliser entre autres ), alors non ça ne me tente pas. Je trouve le résultat formaté et stéréotypé au possible. Très souvent ça aboutit à des joues de hamster dissymétriques et une bouche " poupée gonflable " sans intérêt esthétique aucun, au contraire. Il suffit de regarder les actrices.. Elles se ressemblent toutes dans le très mauvais sens du terme, pas d'originalité, plus de personnalité dans le visage, bref c'est laid il faut oser dire les mots. Le vieillissement est naturel donc il faut respecter ce que la nature fait. Bien sûr si vraiment on se sent déprimé(e) ou mal en point, la médecine esthétique peut aider via l'acide hyaluronique ou un autre procédé, idem pour la chirurgie esthétique. La dernière surtout est une discipline noble de la médecine quand elle est pratiquée avec art, et la médecine est un art. Mais rechercher systématiquement à s'embellir ou se rajeunir devient vite aberrant, limite risible et vain. Pour ma part, je pense que rester jeune c'est d'abord rester en pleine santé, loin des artifices et des mirages qu'on nous impose de plus en plus. Tout est soumis au vieillissement ( ou presque car certaines espèces sont en effet pratiquement considérées comme immortelles mais pas nous ^^ ), une étoile vieillit, un arbre vieillit et un être humain vieillit aussi, c'est le propre du vivant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hello Dominique,

      je pense qu'il ne faut pas tomber dans les extrêmes, les atrocités qu'on voit se voient parce que les gens qui en sont "victimes" ne sont pas très bien dans leur têtes et tombent dans une logique qui doit se traiter chez un psy (ils ne tolèrent plus aucune ride, d'où les abus). Personnellement, ce qui me dérange le plus, c'est le comportement du médecin qui continue à les injecter alors qu'il voit que c'est déjà trop, je trouve que cela doit être mieux surveiller et réglementé. Mais on ne parle jamais des choses qui sont bien faites et qui restent raisonnables (déjà, parce que ça ne se voit pas et que personne va l'avouer comme ça au diner "tiens, je me suis fait un petit laser hier, c'était super")

      Concernant la chirurgie esthétique dans le sens large du terme, non, je ne trouve pas que c'est maladif. Je trouve que le monde évolue et que si aujourd'hui on a la possibilité de se sentir mieux dans sa peau (encore une fois, je parle de la correction mesurée et saine), je ne le refuserai pas. Tout autant que je trouve que s'il y a 100 ans tomber enceinte à 40 ans était une rare exception, aujourd'hui c'est une normalité. Notre espérance de vie augmente, on invente les méthodes qui peuvent nous la rendre supportable :) Ainsi va le monde, tout simplement.

      P.S.: il y a la correction et la correction, l'injection de l'acide hyaluronique dans les lèvres ne conduit pas à l'effet "bouche de canard" (sauf si tu le demandes exprès), on peut corriger les rides avec, "raffermir" le contour sans que cela se voit. Bref, moi je le ferai le jour où le besoin se fait sentir, et je ne trouve pas que je suis mentalement pas saine ... :)


      Supprimer
  6. Salut Alina :)

    Il y a Hélène de monblogdefille qui a fait pas mal de post à ce sujet car elle a fait des injections d'acide hyaluronique cette année. Tu devrais aller y faire un tour :)

    Bonne soirée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Aline, j'irai voir à l'occasion

      Supprimer
  7. Oui bien sûr, d'où le terme " noble " que j'ai utilisé. Enceinte à 40 ans, c'est sans doute devenu normal mais ce n'est pas sans risques même si on peut aujourd'hui avoir recours à un DPI dans certains cas ou une grossesse bien surveillée en tout cas. LOL la bouche en canard non heureusement, mais rien ne remplacera le dessin naturel des lèvres. Très franchement, quand je regarde Megan Fox avant et après, c'est une évidence pour moi elle était 10 fois plus belle avant ! Un nez mal refait ( ou plutôt pas mal refait mais dont la cicatrisation n'évolue pas comme prévu ) c'est une catastrophe, un lifting manqué même chose. Bref, je ne suis pas contre la chirurgie esthétique, en revanche je suis contre les lois qu'on nous dicte sans arrêt ( par exemple la dictature du sourcil, de l'épilation, du déodorant, du teint flawless, etc.. ). Le cerveau humain est très doué pour l'imitation et c'est une société qui encourage beaucoup trop suivre le mouvement - et pour cause - c'est surtout ça le danger premier : faire comme tout le monde avec des slogans inverses très délétères du genre " soyez vous même". Alors pas contre la médecine ni la chirurgie esthétique mais réaliste, on ne défie pas le temps et encore moins Pythagore^^ !

    RépondreSupprimer
  8. Coucou kleo,
    Je suis tout à fait d'accord avec toi, le pb c'est la démesure chez certaines personnes et l'appât du gain pour certains médecins qui ne savent pas dire stop. Pour ma part j'ai fait des injections de toxine botulique pour la premier fois l'année dernière sur la ride du lion et je vais en refaire en juin. Je le fais surtout avant l'été car avec la luminosité et le soleil, je fronce toujours les sourcils et ma ride du lion est tout le temps marquée. Le fait d'en faire régulièrement fini par atténuer vraiment la ride car le muscle se trouvant anesthésié, il perd l'habitude de se contracter et donc la ride se creuse moins.Il faut savoir que l'effet ne dure que 3 mois pour la toxine botulique et que le risque d'allergie est quasiment nul contrairement à l'acide hyaluronique ou le risque d'allergie est beaucoup plus élevé.
    Je suis très tentée de faire le sillon naso-genien qui est assez marqué chez moi mais je n'ai pas encore franchi le pas mais je suis sûre que je vais le faire un jour. Je précise que j'ai 47 ans et qu'il y a 10 ans je n'aurai pas envisager faire ce genre d'actes. Une fille qui a 25 ans et qui commence déjà ce type d'acte, je pense que cela relève plus d'un pb psychologique car il faut savoir que les résultats sont provisoires et durent de 3 mois pour la toxine botulique à un an pour l'acide hyaluronique.
    Aujourd'hui nous avons pas mal de recul sur ces techniques qui restent des actes de médecine esthétique et non de chirurgie esthétique donc avec des suites sans éviction sociale et si cela permet de se sentir plus en adéquation avec soi-même alors pourquoi pas en profiter. L'important est de bien se renseigner avant sur les risques éventuels et c'est vrai qu'il vaut mieux aller chez un médecin qui vous a été recommandé . Si cela en intéresse certaines il y a des articles et vidéos sur le sujet dans mon blog de fille et vous verrez que cela peu rester quasi invisible si c'est bien fait. Bises.Isah

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Isah,

      Merci beaucoup pour ton témoignage ! Il est vrai que sur Hélène ça ne se voit pas du tout (et je peux le dire car je la croise de temps à autre en vrai), j'aurais jamais deviné qu'elle a fait du botox (si elle ne l'avait pas avoué d'elle même) Après, je ne savais pas qu'elle fait aussi de làcide hyalurunique, je vais voir sur son blog

      Supprimer
  9. Merci pour cet article fort intéressant ! D'après ta dernière phrase, tu manques de témoignages .. C'est ainsi que je me lance dans un tout premier commentaire sur ton blog ; que je suis régulièrement ! ;-)
    Pour expliquer le contexte, j'ai 31 ans depuis peu, je suis maman d'un petit garçon de 7 mois et pour compléter le profil, j'ai déjà eu recours deux fois aux injections d'acide hyaluronic ! ;-)
    J'ai la peau mixte, pas encore touchée par les rides ; à peine quelques ridules de déshydratation rapidement corrigées avec le double sérum clarins que j'aime d'amour !!!! Mon point faible : les cernes !!!!! Pas vraiment bleutés mais surtout creusés !!!! Alors à 23 ans, lassée d'avoir toujours l'air fatiguée, j'ai pris rdv avec un chirurgien esthétique. Il m'a proposé l'acide hyaluronic .. Et j'ai sauté le pas. Il est vrai qu'étant un composant naturel de notre peau ET le côté réversible m'ont complètement convaincue !!!! Le résultat : bluffant !!!! Plus de creux sous l'œil, le regard frais et reposé .. Y a rien a faire, tout de suite on a meilleure mine ! Je pouvais même me passer d'anti-cernes (pas de bleu dans mes cernes). Le résultat m'a semblé durer plus d'un an .. Mais peut être est-ce dû à mes 23 ans comme tu l'expliques dans ton article.
    Toujours est il que depuis j'ai toujours pensé à le refaire sans jamais prendre le temps.
    Vient ensuite le temps de la grossesse puis des premiers mois de bebe ... Même si j'ai un petit ange qui a fait ses nuits des le retour de la maternité, il n'empêche que mes cernes se sont creusés d'avantage ! Alors ni une ni deux : retour chez le chirurgien ! Et honnêtement : même constat : regard frais et reposé. Bonne mine assurée !
    J'ai donc une expérience très positive des injections d'acide hyaluronic. La deuxième fois a été même meilleure que la première car je n'ai eu aucunes marques les jours suivants alors que la première fois j'avais eu des minis minis bleus aux zones de piqures. Reste à savoir combien de temps cela va durer cette fois ci ;-)
    Désolée pour le roman ... Difficile de faire bref lorsqu'on raconte une expérience ;-) j'espère que ce commentaire sera un tout petit peu utile ...
    Merci encore pour ton blog ! Un vrai plaisir de le visiter !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Gaby,
      merci beaucoup pour ton commentaire !! C'est vraiment super utile (et me redonne la bonne espoir aussi car, il est vrai, qu'on manque cruellement de témoignages) Je suis ravie en tout cas que tu en es satisfaite

      Supprimer
  10. Je ne suis pas certaine que ça vous concerne un jour. D'ici à ce que vous en ayez besoin, la médecine aura inventé autre chose, sans doute plus facile à utiliser. Je n'ai jamais rien fait, je ne pense pas en avoir besoin pour le moment. Disons que ma tête me convient. De plus, je souhaite me voir vieillir. Ma tête est le reflet de la vie que j'ai vécu et je ne veux pas supprimer les signes de cela. J'aime les rides, je trouve cela très beau. Mais, pour le moment, je peux dire cela, je n'en ai pas (sauf de légères ridules autour de l'œil) .Je pense que si un jour, j'ai une atroce ride du lion, qui donne cet air sévère, je ferai quelque chose, mais j'espère vraiment pouvoir laisser mon visage intact et avoir la chance de voir ma " vraie" tête à 80 ans. Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je pense que je suis plutôt dans le vif du sujet, j'ai 33 ans et mon contour des lèvres est nettement moins "net" qu'à ma vingtaine, du coup, c'est moins confortable pour appliquer le rouge à lèvres. En même temps, j'ai une ride qui s'installe à côté du nez, elle ne me dérange pas plus que cela. Je ne considère pas l'acide hyauronique comme quelque chose de lourd, j'ai même tendance à le prendre comme de l'hydratation approfondie, en tout cas, pour le contour des lèvres car il y est injecté aux faibles profondeurs et c'est pas du tout la même chose que le "gonflement" des joues, par exemple (il y est injecté sous os, nuance :).
      Sinon, moi aussi, vieillir ne me fais pas peur, je veux juste avoir l'air frais, c'est tout (en somme, avoir une bonne mine à 80 ans sans en paraitre 50).

      Supprimer
    2. Je ne vous juge pas, pour moi, ce sujet est philosophique. Vous demandez si nous en avons fait, je vous ai répondu en vous expliquant pourquoi. Si ça vous gène vraiment vous avez raison de le faire, puisque la médecine peut vous proposer une solution. Si vous aviez un problème de tonicité de peau, ce serait plus gênant , car je ne pense pas que la médecine propose de réelle solution hors du lifting. De toute façon, l'important dans la vie est d'être en harmonie avec soi-même, le reste est sans importance.....Bonne journée.

      Supprimer
  11. Coucou ! Ca répond pas à ta question mais moi j'ai eu des injections de botox pour des raisons médicales (j'ai 25 ans et je grince des dents toute la nuit ce qui entraine des grosses migraines dues à la fatigue musculaire), bref j'ai eu des injections dans les masseters et les temporaux, muscles concernés dans la mastication. Ca ne fait pas vraiment mal bien que la sensation soit très étrange, les premiers jours on sent ses muscles tout faibles puis ils "fondent", enfin la masse musculaire diminue, ce qui change un peu la morphologie de mon visage. Après 8 mois environ les muscles se renforcent petit à petit et reprennent leur force. Bref, c'était pas à des vues esthetiques mais voilà je n'avais pas de visage figé (bien que ces muscles soient de gros muscles, donc peut être sur les petits, ça le fait). Le plus flippant c'est les 24 premières heures : il ne faut pas trop se toucher pour ne pas répartir la toxine et se retrouver avec la tronche en biais pour 6 mois :/ !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Beyoutiful, j'ai le même pb que toi et j'avais entendu parler de cette solution. Si le praticien qui t'a injecté est sur Paris, peux tu me donner ses coordonnées en MP stp? Ton expérience m'intéresse beaucoup!
      Merci d'avance :) hgillet.isml@gmail.com

      Supprimer
  12. Pour une fois qu'un événement n'essaie pas de vendre un énième outil aux blogueuses, c'est cool et ça donne des renseignements plutôt pas mal. Je serai super ravie si tu en faisait de temps en temps des articles comme celui-ci.

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour !!
    Tout d'abord, comme toujours merci pour la qualité de ton article. Un vrai régal de te lire, quand bien même je suis hors de ta tranche d'âge.
    Pour apporter ma pierre à ton article, je me présente. J'ai 43 ans, une grande fille de 20 ans, et je peux dire que je suis plutôt très bien dans ma vie.
    J'ai eu recours une première fois, il y a 2 ans, à des injections. Comme tu le précises très justement, la première des priorités est de trouver un bon praticien. J'en ai parlé autour de moi, et certaines copines ont des copines qui ont des copines etc, j'ai rencontré ces personnes qui, elles même, avaient eu recours à des injections. Les résultats étaient vraiment différents.
    Certaines d'entre elles sont allées chez un dermato très renommé dans ma. Pour exemple, il faut attendre 6 mois pour un rdv avec ce praticien. Le résultat, visage figé, bouche canard, yeux qui se ferment à peine... sincèrement, les 3 femmes que j'ai rencontré, qui étaient passées entre ses mains se ressemblaient toute dans le ratage complet (enfin à mon avis !!). Le pire étant les lèvres ! OMG !! on aurait dit qu'elles les avaient coincé dans une portière !!! Ce médecin est pro Botox. Il ne conseille pas l'AH car pour lui, l'effet éphémère incite à refaire plus d'injection et donc au final, n'est pas moins dangereux que le Botox ! oui si on veut.
    Bref, je continue ma quête, je rencontre d'autres femmes, qui sont allées voir une femme, généraliste, qui pratique aussi la médecine traditionnelle chinoise. Interrogative, je me demande dans quelle mesure cette médecin est qualifiée pour exercer tous ces "talents" !
    Et là, grande surprise, les femmes que je rencontre sont naturelles, rien ne laisse paraître qu'elles ont fait des injections, si ce n'est qu'elles ont bonne mine !
    Perplexe et tout de même intéressée, je prends rdv chez cette médecin. Je me retrouve face à une femme adorable, qui écoute, répond à toutes les questions sans langue de bois, qui me montre les ampoules des produits qu'elle utilise... je discute avec elle comme si je discutais avec une copine !!! et, mieux que tout, elle ne me pousse pas à la consommation. Elle ne me fait pas payer la consultation et me laisse le temps de la réflexion, et reste joignable pour toute question que je pourrais avoir.
    J'ai sauté le pas il y a 2 ans. J'avais une "ride du lion" au niveau du sourcil qui était tellement marquée qu'on aurait dit une cicatrice d'environ 2 cm très profonde, et les sillons naso-géniens très marqués. Je suis ressortie ravie !!! elle a fait exactement ce que je souhaitais, ne m'a rien vendu de plus.
    Une injection de Botox dans la ride du lion et elle s'est estompée pour ne faire plus qu'une légère ridule d'expression normale. Les sillons, injection d'AH, moins marqués, peau plus rebondie... je n'ai pas regretté !!
    Je suis retournée la voir la semaine dernière, deux ans après. Des choses un peu compliquée sont arrivées dans ma vie qui ont fait que mon visage a été très marqué. J'ai retrouvé la même personne, adorable, à l'écoute, douce, qui explique tout. Elle avait la même seringue que celle que tu nous présente !!

    Cathy - Partie 1

    RépondreSupprimer
  14. J'ai refait une injection de Botox sur la fameuse ride du lion !! Et oui, il ne faut pas croire que c'est parce que l'on fait une injection que l'on va être figée comme ces fameuses "stars" que l'on peut voir !!! l'abus d'injection fige les traits, sinon non !! deux petites injection sur le front, à l'orée des cheveux pour atténuer les rides horizontales et remonter légèrement les sourcils, ça agrandi le regard. Acide hyaluronic dans les cernes très marqués, les sillons, les commissures des lèvres, et les lèvres. Je peux vous dire que même ma fille, qui vit au quotidien avec moi, n'a rien remarqué !!! Elle a juste dit que j'avais bonne mine !

    Pour conclure, sans être une accro aux injections, je peux dire que c'est une bonne alternative à la chirurgie "invasive". Une fois tous les deux ans, on ne peux pas dire que je sois accro. Et le résultat est là ! ma peau est rebondie, plus pulpeuse, lumineuse. Je le vois moi, parce que je le sais, mais mes proches me trouvent juste meilleure mine.

    Le choix du médecin est l'étape la plus importante et sur laquelle il ne faut pas transiger. J'ai la chance d'avoir trouvé une perle, ce que je souhaite à toutes, mais, j'ai pris mon temps, j'ai voulu VOIR de mes propres yeux les résultats. Comme tout acte chirurgical, la confiance est un point sur lequel on ne peut transiger !

    Si vous avez des questions... n'hésitez pas, je me ferais un plaisir d'y répondre !

    Cathy - partie 2

    RépondreSupprimer
  15. J'ai décidé de sauter le pas prochainement moi , je suis myope et a 39 ans même si je ne fait pas mon âge j ai une ride du lion marquée. Comme je trouve ça moche je vais y aller. J'ai demandé à Hélène le nom de son médecin et donc j'y vais en confiance.
    Je reviendrai témoigner à l'occasion.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou,
      tu as bien fait de le lui demander, elle a une belle peau et toute naturelle, on ne devinera jamais rien !

      Supprimer
  16. Article très intéressant, cependant je reste quand même convaincue que les rides font partie de notre personnalité, et de toute façon je prône le naturel. Et les prix sont vraiment exorbitants !

    RépondreSupprimer
  17. Hello,
    Article intéressant, même si, rien y fait, je reste sur ma position : si ce n'est pas réparateur, la chirurgie esthétique ne me tente pas du tout. J'admire les avancées techniques et je suis contente de voir tout ce qu'on peut faire, mais avant d'y passer, il faut vraiment se demander si on ne peut s'accepter ainsi ?
    Je suis un peu choquer de lire : j'y passerai un jour. Pourquoi en es-tu si sûr ???
    Je ne dis pas jamais, mais j'en doute fortement. ;) J'aime bien certaines rides que le visage prend, c'est signe de vieillesse, mais aussi de sagesse, on devient un ancien avec un vécu, des expériences, un savoir à raconter. :) La vie quoi. Je veux bien devenir une mamy.
    ++

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou,

      je comprends tout à fait ton point de vue et je le respecte. En aucun cas, je ne viendrai te dire "ah tiens, ça me choque que tu ne le fasses pas". Je respecte les gens, je respecte la diversité des opinions et je ne suis pas là pour te faire changer de position ou "évangéliser" qui que ce soit. J'expose un sujet, chacun décide ce qu'il en fait.

      En retour, j'ose espérer la même ouverture d'esprit. J'ose espérer que j'ai le droit de faire ce qui me chante car oui, je ferai un jour des injections d'acide hyaluronique, parce que je l'ai décidé, point. J'ai réfléchi sur le sujet, j'ai mes convictions personnelles, je fais un choix libre. Je laisse en paix celles qui ne veulent pas le faire, je veux aussi qu'on me laisse gérer ma vie et mes rides si c'est pas trop demander ? :)

      Supprimer
    2. N.B.: il est très important de comprendre que je ne refuse pas le vieillissement (j'espère devenir mamy un jour !), mais je veux choisir ma façon de vieillir, nuance. Et il n'est pas question de ressembler aux atrocités qu'on voit dans la presse, il est question d'avoir une bonne mine d'une façon très naturelle. Pourquoi faut-il toujours séparer le monde en blanc et noir ? D'autres couleurs existent. Il n'y a pas que des "ratés" de la médecine esthétique, on peut aussi faire des choses mesurées et naturels (d'ailleurs, les témoignages des filles qui l'ont fait en disent long)

      Supprimer
    3. Houla pardon pardon. Je ne te juge en rien. J'étais curieuse et je me suis mal exprimée. Oui, je me demande vraiment pourquoi ? Qu'est-ce qui ta amenée à cette décision ? Ça m'intrigue. C'est tellement difficile d'être vraiment sûre de ce que l'on fera plus tard. Comme je dis, je ne dis pas un non catégorique, juste un probablement pas, ce qui est mon propre choix et non celui des autres. Je m'excuse de t'avoir froissée, ce n'était nullement mon but.

      Supprimer
    4. enfin "plus tard" c'est peut-être dans un an pour les lèvres (je viens d'avoir 33 ans hein, j'ai pas 22). Et si j'en suis si sure, c'est parce que je pensais fortement au sujet bien avant d'écrire cet article et c'est d'ailleurs pourquoi j'ai accepté l'invitation (si je faisais partie de celles qui prônent le naturel, je n'y serais jamais allée et je n'écrirai jamais à ce sujet). Voilà un peu pour le "pourquoi"
      P.S.: je ne suis pas froissée, simplement je me suis permise de réagir parce que ton commentaire reflète parfaitement la pensée d'une partie de la population qui ne se voit pas le faire (et c'est leur choix) mais qui, pour des raisons qui me sont inconnues, veut dissuader l'autre partie de passer à l'acte car, même si ce n'est pas dire clairement, on sous-entend forcement le "seules celles qui ne sont pas bien dans leur peau se font injecter" (elles n'acceptent pas de vieillir tra la la) et ça me révolte un peu car je trouve qu'on peut vieillir dignement, sans ressembler aux horreurs mais sans non plus être ridée comme une pomme, le juste milieu :)

      Supprimer
    5. Je te voyais plus jeune. :) Moins de 30 ans en faite.
      Hier, j'étais en train de me faire la réflexion que je m'inquiétais plus pour mes mains que mon visage. J'ai peur des doigts qui deviennent tordus. Là, je suis prête pour la chirurgie si jamais.
      Si tu y passes, je lirai avec plaisir et curiosité ton expérience (je te souhaite quand même de garder ton beau visage le plus longtemps possible sans piqûre XD). Le naturel peut-être aidé, il est vrai. En te lisant, je comprends bien que tu cherches à préserver tes formes et non à te modifier. La dessus, on est raccord. :)
      Bon courage quand tu y passeras.

      Supprimer
  18. Bonjour Kleo, Je te suis depuis un moment et ai decouvert de nombreux produits grace a toi. Je m'appelle Delphine, j'ai 33 ans et n'ai jamais laisse de commentaire, mais cette fois je saute le pas. Merci pour cet article et merci aux temoignages de celles qui ont pratique une methode ou l'autre ou les deux. Je n'ai pas de rides, mais une bonne ligne qui deviendra la ride du lion, donc j'envisage serieusement de passer au botox un jour. Et de l'AH pour les cernes qui ne sont pas tres marquees encore mais ne vont pas aller en s'arrangeant. Le cout est un gros hic pour moi et trouver quelqu'un recommande aussi. Enfin le cote temporaire, j'avais pense a l'AH pour la poitrine ayant le plus petit bonnet qui soit, mais au prix ou c'est pour ca ne dure qu'un an me decourage, et je ne souhaite pas faire d'operation. Megan Fox est un gros rate c'est sur, mais il y a aussi des Jennifer Aniston chez qui tout est sous controle et naturel, et pour moi il ne s'agit pas de changer mon apparence mais prolonger un peu un teint de jeune femme. Je suis convaincue tout comme toi que je le ferai, mais j'attends encore un peu. Delphine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Delphine,
      je viens d'avoir 33 ans ce week-end donc on a le même âge :) Moi aussi, j'attends encore un peu, après on verra bien (en tout cas, ma principale crainte c'est le résultat pas naturel donc je vais mettre du temps à trouver quelqu'un qui a la main légère et à essayer de recueillir les avis)

      Supprimer
  19. Bien que pas encore concernée par ce genre de pratiques de médecine esthétique je trouve qu'il est important d'en parler, premièrement parce qu'il n'y a rien de tabou là dedans (de mon point de vue du moins) et deuxièmement parce que je suis convaincue que ça peut éviter à de nombreuses femmes très complexées de faire n'importe quoi avec leur visage alors merci pour cet article.

    RépondreSupprimer
  20. coucou Kleo

    Je suis ton blog depuis quelque temps déjà et c'est mon premier commentaire, encore merci pour tous ces produits que tu nous montres! J'ai 37 ans et j'ai des grosses rides sur le front et cela commence à m'angoisser, avant je n'avais pas de soucis de ce côté là et j'étais plutôt contre ce genre de pratique…mais maintenant je me cela m'intéresse alors merci pour ton article parceque tu apportes une vision moins "glauque" de la chose.
    Maintenant je cherche un médecin et c'est plus compliqué, même si je suis à Paris !! j'ai trouvé un site qui liste les médecins,ça commence par un "Z" (je ne sais pas si on peut faire de la pub) tu connais ? je ne sais pas si ils sont sérieux? Vous avez parlé des médecins lors de cette conférence ? Encore merci. Claire

    RépondreSupprimer
  21. coucou Claire,
    je connais pas le site dont tu parles, désolée Pour la recherche du médecin c'est dur ... hier, j'ai assisté à une conference de presse co-animé par ce monsieur qui travaille avec HR : http://www.helenarubinstein.com/fr/re-plasty (en bas de la page, je ne sais pas ce qui vaut mais je me dis que s'il travaille avec L'Oreal c'est qu'il doit être bon) Sa clinique est à Paris, tu peux essayer de trouver les infos. Tiens-moi au courant si jamais tu sautes le pas !

    RépondreSupprimer
  22. Merci pour ta réponse ! Je vais regarder ton lien avec attention et je lis régulièrement ton blog bien sûr que je vais te tenir au courant :-) par contre fais attention quand tu cites le nom des médecins, je crois que ça peut poser des problèmes ? Claire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou,
      ça pose problème quand on leur fait la publicité (genre "allez voir ce docteur il est génial"), là ce sont des commentaires et je dis que je ne sais pas ce qu'il vaut donc il n'y a aucun souci, on ne peut quand même pas interdire aux gens de parler sinon c'est la Corée du Nord hein :)

      Supprimer
    2. Bonjour,

      Il est possible que depuis votre article vous ayez sauter le pas. Mais dans le cas contraire : Il n'y a aucun risque avec les injections de HA car il existe aussi un produit qui aide à résorber l’excès en cas de débordement intempestif du praticien. Ce qui peux être, ou ne pas être rassurant. Pour ma part, voilà 5 ans que je pratique les injections (lèvres pour éviter l’installation du code barre et leur redonné un peu du pulpeux perdu - Joues technique de nappage et sillons ) La seule fois ou j'ai été très déçue par le résultat était chez ma dermato -pourtant très compétente - mais la lèvre supérieure légèrement à duck face très peu pour moi. Ensuite chez un ophtalmo (et oui) génial en technique je n'ai jamais été déçue sauf pour la facture, une folie et des décalages entre les devis et le montant réel - J'ai maintenant trouvé le praticien parfait (pour moi) lequel pratique des prix correct et sans surprise, travaille avec des produits identifiables et à assez de bon sens esthétique pour un résultat naturel qui correspond à mes attentes.
      Tout est là : trouver le praticien (dermato, medecin généraliste, ophtalmo, plasticien etc) qui pratique les injections, avec qui vous avez un bon feelling et qui pratique des prix "normaux"
      Je le fais environ tout les 8 mois maintenant, dès que le besoin s'en fait sentir (c'est mon regard dans le miroir qui me le dit)
      C'est simple et efficace.
      Bien à vous

      Supprimer
    3. Bonjour,
      merci beaucoup pour votre témoignage. On m'avait dit que les produits résorbants sont interdits en France, en savez-vous quelque chose (peut-être que vous n'êtes pas en France) ?

      Supprimer
  23. Bonsoir,

    Si, je suis en France, il s'agit d'un praticien ophtalmo Français (dans le Maine et Loire).
    Pour dire vrai, je ne suis pas du tout au courant de quoi que soit concernant les produits résorbant. Comme je le dis toujours, le Net est un formidable vecteur d'informations, de questions et d'échanges d'expériences formidable, cependant, je pense que les réponses doivent être apporté par les médecins. Voir plusieurs médecins (si on tiens compte que certains praticiens ne sont pas tjrs très "académiques" ;-) et qu'il ne faut pas hésiter à s'adresser à plusieurs praticiens de sa région. Le bouche à oreille fonctionne parfaitement. N'hésitez pas à échanger.
    Bien à vous
    :-)

    RépondreSupprimer

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Dans la liste déroulante Commentaire, Sélectionner le Profil , cochez Nom/URL, vous pouvez laisser vide le champs "URL"
3) Saisissez votre nom (pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquez sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un grand MERCI !!!!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...