La Vie Sans les Cotons Tiges ?



Certaines d'entre vous l'ont sans doute déjà entendu, à partir de 2020 les cotons tiges - tels qu'on les connaît en grande distribution - seront interdits à la vente, ils disparaîtront donc définitivement de nos salles de bains. Je vous avoue que cette nouvelle me procure un sentiment mitigé ...

COTONS-TIGES C'EST FINI !


Ce que l'on reproche à nos amis invisibles et ô combien indispensables ? Leur tige en plastique qui polluerait massivement les eaux, et par ricochet nos estomacs (les poissons avalent le plastique, on mangerait donc du poisson "plastifié"). Comment est-ce que nos cotons-tiges usagés se retrouvent dans l'eau alors ? Certains éléments inconscients de notre société auraient une drôle d'idée de les jeter dans ... les toilettes ! Et ces éléments là sont-ils nombreux ? Les chercheurs parlent d'une pollution importante de nos rivières, et quand on cherche une information plus précise on tombe sur le chiffre de 16 600 cotons-tiges retrouvés dans les eaux en France en 2015, mais quand on sait que des milliards sont consommés ... ça fait quand même relativiser. Cela dit, si on peut faire progresser la société, tout prétexte est bon à prendre !
(Minute Colère) : mais qui donc jette ses cotons-tiges usagés dans les toilettes !! Sérieux ?
Parce que quand on imagine ne serait-ce que vaguement la masse de plastique - 6 fois (6 fois !!!) la taille de la France -  qui flotte dans l'océan et que l'on surnomme désormais le "continent plastique" ou le "7 ème continent" (ce sont des milliards de tonnes de déchets - bidons, bouteilles, sacs plastiques, etc. - que les courants marins emmènent vers un endroit dans le pacifique où ils flottent en formant ce "tourbillon plastique géant" que personne n'est capable d'évacuer) ... on peut légitiment se poser la question du degré de conscience des gens qui se refusent au tri sélectif. Certes, votre sac plastique jeté dans la poubelle avec les déchets organiques ne changera pas la face du monde, mais tant que le changement ne commence pas chez vous, à votre petite échelle, rien ne changera, c'est sur !
Donc oui, je comprends tout à fait cette décision qui peut paraître surprenante (même si je suis consciente que cet effort, et bien, il faudrait le faire à l'échelle mondiale). On interdira par la même occasion les micro billes de polyéthylène dans les gommages / gels douches, après la disparation déjà effective des sacs plastiques de nos supermarchés. Concernant le gommage, je me permets juste une précision - ayant entendu à la télé une écologiste qui vantait les mérites des grains naturels - surtout, surtout évitez les grains naturels dans les gommages pour le visage ! Optez plutôt pour des peelings (gommages sans grains) car les grains naturels n'ont jamais une surface parfaitement lisse, et causent des micro traumatismes de la peau (micro déchirures invisibles à l'œil nu mais très néfastes à long terme).
Concernant les cotons tiges alors ... Je ne vois pas ma vie beautesque sans ce petit bâtonnets :

Par jour, j'en consomme au moins 4 (pour nettoyer les marques du mascara sur les paupières, pour supprimer les bavures de rouge à lèvres à l'application). Je ne pourrai donc pas faire sans. Je me suis penchée sur les éventuels remplaçants, et j'étais surprise d'apprendre l'existence des cotons-tiges biodégradables :


la tige est en papier (la question de la déforestation se pose alors, sauf si ce papier est recyclable ?). Et ils ne coûtent pas si cher que ça, 1 euro 50 pour une boite de 200, ça revient au même que pour les bâtonnets en plastoc.

En attendant 2020, je vais sans doute me lancer dans les cotons-tiges biodégradables (ceux de Douce Nature, par exemple), et si certaines d'entre vous jetaient des bâtonnets usagés dans les toilettes ... évitez s'il vous plaît, la petite poubelle pour la salle de bain ne coûte pas grand chose, puis vous pourrez la vider dans la poubelle adéquate pour qu'ils repartent en traitement.

27 commentaires:

  1. J'ai été complètement effarée quand j'ai vu le reportage au journal d'M6. Moi non plus, je ne comprends pas comment on peut jeter ses cotons tiges dans les toilettes... Des petits gestes complètement débiles (et facilement évitables) qui ont un impact horrible sur notre planète. :(

    Merci pour l'info sur les cotons tiges Douce Nature, effectivement le prix reste honorable :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'avoue que moi aussi j'ai du mal à croire que quelqu'un peut jeter les cotons tiges dans les toilettes (faut avoir la tête vraiment vide), mais bon ... étant donné que dans les toilettes publiques il est rappelé à chaque fois qu'il est interdit d'y jeter les serviettes hygiéniques ... c'est qu'il y a vraiment des debiles qui le font ...

      Supprimer
  2. Pareil!!!! J'en utilise facilement 4 /5 tous les jours pour nettoyer les traces de maquillage....un indispensable pour moi! Toutefois, je comprends leur interdiction quand la prévention est insuffisante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je pense que les fabriquants vont s'adapter, il n'y a pas le choix pour eux. Du coup, c'est sans doute une bonne chose puisque ca les pousses à produire la meilleure qualité avec un impact moindre pour l'environnement (sans cette loi, ils n'auraient rien changé je pense)

      Supprimer
  3. Bonjour,

    Je suis pas une écolo pure, mais à mon niveau je fais des choses dans mon quotidien (produit ménager nature type bicarbonate, vinaigre blanc ...)et je valide donc ! Perso j'ai laissé tomber les cotons tiges car je m'irritais (je fais du psoriasis). Le côté qui peux faire ça ? Je le pose sans me le poser...Un jour l'inondation des wc. Une femme avait jeté sa serviette hygiénique dans les toilettes si,si ! Du coup,on comprends que certains n'est acune jugeotte ni aucune conscience que la terre c'est pas une poubelle, leur critère ça doit être: " Après moi le déluge !". Mais je suis contente que petit à petit ça bouge,mais tant de choses reste à faire comme éduquer notre génération et celle qui suit à de bons gestes.

    Bye !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou,
      J'essaie moi aussi de passer aux produits ménagers bio (même si parfois ils sont moins efficaces). Je pense que l'état ne fait pas assez de prévention, on devrait inclure 3 minutes de "bons gestes" à prendre dans tous les JT de 20h !

      Supprimer
  4. Oui j'ai vu ça, je n'aurais jamais imaginé que des gens les jettent dans les toilettes (car au-delà de la pollution, je pensais plutôt aux toilettes bouchées vu que les tiges des cotons-tiges sont plutôt rigides ^^).
    Sinon les cotons-tiges bio, je m'y suis mise depuis plusieurs années, effectivement ça coûte à peu près le même prix ; en fait j'avais lu que le coton des cotons-tiges non-bio était blanchi au chlore (c'est pareil pour les cotons démaquillants d'ailleurs), et ça m'avait bien refroidie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le chlore, je viens de le découvrir en me penchant sur les Cotons-Tiges bio. Je vais passer ma commande dés que j'ai terminé mes Cotons-Tiges classiques en cours

      Supprimer
  5. Alors là, encore un mystère de la nature humaine pour moi : les cotons tiges dans les toilettes !! Chui sur le cul ! Enfin pas trop au final, certaines personnes sont tellement ignorantes... Ceux dont tu parles, se trouvent dans les magasins bio ? Par contre je ne savais pas qu'il y avait du plastique dans certaines gommages ! Je vais regarder de plus près les étiquettes désormais...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en ai trouvé dans plusieurs É-boutiques bio (en tapant "cotons tiges biodégradables"), je vais acheter en ligne, c'est plus simple. Mais je pense que tu peux les trouver dans les magasins bio !

      Supprimer
  6. La question que je me pose est comment peut-on croire qu'on pollue moins en jetant son coton-tige dans la poubelle ? Les poubelles finissent dans les décharges, une partie de leur contenu est brûlée mais une autre partie est enterrée. Ce n'est pas parce qu'il ne finit pas à la flotte que le coton-tige ne pollue pas. En plus, il suffit de 30 secondes pour en user un mais il mettra des décennies à se dégrader et à disparaître. Je ne suis pas une écolo farouche mais il faut bien voir les choses telles qu'elles sont : toilettes ou poubelles, les coton-tiges en plastique sont polluants et leur interdiction est une bonne nouvelle.
    L'existence d'alternatives plus durables est aussi une bonne nouvelle mais en leur absence, on aurait tout simplement appris à faire autrement pour s'en passer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors là ... je suis vraiment étonnée :)) Donc pour vous, jeter le coton tige usagé dans les toilettes et dans la poubelle du tri sélectif c'est la même chose ? Bravo !
      Personne n'a dit ici que le Coton-Tige en plastique jeté dans la poubelle est la solution à tous nos problèmes, relisez l'article, vous l'avez sans doute pas compris. La question est simplement dans le fait qu'en attendant 2020, essayons de faire le mieux possible ! Et le mieux possible, c'est d'éviter de jeter les cotons-tiges usagés dans la cuvette des toilettes et d'opter pour ceux biodégradables. Apres, que vous ayez pris la décision personnelle de vous passez de coton-tiges, je vous en félicite, c'est très honorable. Mais de mon côté, je ne peux pas m'en passer, comme je pense 99,99999% du reste de la population. Donc je vais essayer dès maintenant de pendre les cotons tiges biodégradables, et j'estime que c'est deja ca. Autrement, on tombe dans l'extrémisme (tout arreter et interdit), ce qui est populiste mais pas réaliste !

      Supprimer
    2. Je rebondis sur votre remarque : " Donc pour vous, jeter le coton tige usagé dans les toilettes et dans la poubelle du tri sélectif c'est la même chose ? "
      Euh... Hein ?

      Mon commentaire concernait exclusivement les cotons-tiges en plastique. Contrairement à ce que vous semblez croire, ces petites choses ne sont pas recyclables (une connaissance farouchement écolo m'a fait un très long topo sur la question et j'ai bien retenu la leçon - de peur qu'elle en remette une couche, j'avoue !) et n'ont donc pas leur place dans une poubelle de tri sélectif. Que vous les y mettiez doit sûrement vous donner bonne conscience mais ça ne change pas le fait que c'est une erreur et que les machins finissent par arriver dans une décharge traditionnelle au bout du compte.
      Partant de ce constat, oui, jeter son coton-tige usagé dans les toilettes ou dans une poubelle ménagère revient à peu près au même puisque le coton-tige va polluer d'une manière ou d'une autre.

      C'est une autre histoire si le coton-tige est biodégradable mais encore une fois, ce n'est pas de cette alternative que je parlais quand j'évoquais la pollution engendrée.

      J'espère avoir été plus claire. En ce qui concerne le fait de faire de son mieux, je suis bien d'accord avec vous. Et je vous remercie de m'avoir appris l'existence des cotons-tiges en papier - j'utilise peu de ces trucs pour diverses raisons mais c'est toujours bon à savoir.

      Supprimer
    3. Bonsoir,
      Je vous remercie d'avoir apporté la précision concernant vos propos. Cependant (ayant fait mes études dans une faculté où les écologues étaient mes camarades de classe - je me suis spécialisée dans le marketing - deuxième disipline -mais j'aurais très bien pu prendre l'écologie dont j'avais les cours pendant les 4 premières années de mes études supérieures), je peux donc vous affirmer que même si les cotons tiges ne sont pas biodégradables, il est très largement préférable de les jeter dans la poubelle et pas dans l'eau des toilettes. Enterrés dans la terre, ils causent toutefois moins de dégâts que dans les eaux. Mais le mieux, c'est d'utiliser les cotons tiges biodégradables, surtout qu'on a vu qu'ils sont pas forcement plus chers. De me côté, c'est sur, je vais plus racheter des cotons tiges en plastique

      Supprimer
  7. Je vais aussi me mettre aux cotons-tiges biodégradables. Je les utilise surtout pour le maquillage.

    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil pour moi, et c'est vrai que c'est quelque chose de simple à faire et utile pour la planète (ça coûte la même chose les battonets biodégradables). Si je l'avais su, je l'aurais fait depuis longtemps !

      Supprimer
  8. Qu'ils vendent alors que les cotons-tiges bio dégradables en grandes surfaces et mettent des messages dessus comme les paquets de clopes ( ne pas jeter dans les toilettes !)
    Il faut informer le consommateur, certains malheureusement ne comprennent pas qu'il ne faut pas jeter n'importe où ses déchets ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est tout à fait d'accord, il y a un certain manque d'encadrement de la part des organes de surveillance

      Supprimer
    2. L'information du consommateur est primordiale, mais n'accusons pas toujours l'état. Mettre une mention "ne pas jeter dans des toilettes" me paraît être sensiblement la même chose que de mettre sur un concombre "ne pas se le mettre ailleurs que dans la bouche". Il est des évidences que nous ne pouvons pas répéter aux consommateurs qui doivent être responsables a minima.
      Par contre, il me semble que les cotons tiges bio seront à la vente même après l'interdiction de ceux en plastique.
      Et concernant leur vente, j'en trouve depuis plusieurs années dans les centres commerciaux standards (les gros certes, pas le monop du coin de la rue).

      Supprimer
    3. @Lucie : je ne suis pas du tout d'accord avec toi. Deja, le concombre se met sur les yeux et pas qu'à la bouche :)) Puis, plus sérieusement, on met bien sur les produits de nettoyage et certains produits cosmétiques (si, si !) une mention "ne pas ingérer". Donc oui, je ne vois pas pourquoi ou au nom de quoi on ne peut pas se poser cette question (il faut aussi arreter de bondir dès que quelqu'un "se prend" à l'état, il est là pour ça !). Si l'état savait que cela pose problème (parce que vois-tu, moi en tant que consommateur je ne peux pas savoir quel produit de ma vie courante menace sérieusement notre écosystème, je paie les impôts avec lequel - entre autre - l'état fait des études et en fonction des résultats j'attends de l'état des mesures appropriées). je trouve complètement immature de dédouaner l'état de ce type d'action, au lieu de dire "oui, il a son rôle à jouer". Je ne partage donc pas du tout ton avis, je trouve que l'état étant en possesion de l'information dont on ne dispose pas se doit d'imposer aux fabriquants des mentions utiles pour l'environnement. Si on savait que les cotons tiges polluaient au point qu'on vient de les interdir (c'est donc l'état qui impose aux producteurs de ne plus fabriquer ce produit !), pourquoi auparavant il n'a pas passé par le stade intermédiaire qui est la pastille "ne pas jeter dans les toilettes", je ne vois absolument pas pourquoi tu trouves normal une action (interdiction des cotons - tiges) et pas celle qui aurait pu la précéder (apposer une mention sur l'emballage).

      Supprimer
  9. Je n'aurais jamais eu l'idée de jeter les cotons-tiges dans les toilettes : ça doit flotter à la surface !!!
    Bonne idée de prendre des bâtonnets en carton ou en bois, comme toi j'en utilise 4 par jour, maintenant je penserai à cette alternative :-)

    RépondreSupprimer
  10. J ai eu exactement la même réaction que toi ! Non mais qui jette ses cotons tiges dans les toilettes ?!?!? 😡😡 mais du coup quelle solution de remplacement pour se laver les oreilles ? Les sprays d eau de mer ? Si tout le monde doit se laver les oreilles avec les Sprays , la sur production que cela va entraîner est elle moins néfaste pour la planète ? 🤔🤔🤔🤔 me demande tiens

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fait opter pour des Cotons-Tiges biodégradables, c'est la seule solution pour le moment (et je pense que les fabriquants - type lotus - vont vide s'adapter; juste dommage qu'il aurait fallu leur donner un coup de pied pour qu'ils bougent et produisent des choses moins néfastes, ça aurait été cool que les entreprises réalisent pas que le chiffre d'affaire mais un peu de bon sens aussi ...)

      Supprimer
  11. J'ai été me promener sur une plage de l'océan en automne et en dehors de l'été -quand les engins qui nettoient les plages ne passent pas chaque nuit- la plage est une véritable décharge publique :
    bouteilles de soda, flacons de shampoings... et des bâtonnets de coton-tige par centaine de milliers ! Sur des kilomètres !
    Du coup, grosse prise de conscience et retour au savon solide, low poo et coton-tiges biodégradables.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça me crève le coeur aussi de voir l'océan pollué à ce point ... Le souci c'est que meme si nous on fait des efforts, touts les pays en développement pour qui l'écologie est un luxe ... L'Inde, la Chine, etc. Rien que les Antilles tiens ! Côté français (Martinique, Guadeloupe) tu plonges et tu as les fonds plus ou moins propres, mais alors de côté d'Haiti ... je te dis pas le désastre ...

      Supprimer
  12. J'aurai jamais imaginé que certains jetaient leur cotons-tiges dans les toilettes, quelle idée!
    Mais même si ils arrêtent la production de cotons-tiges en plastique ceux en bois et bio comme tu as pris continueront d'être vendu? Sinon comment se nettoyer les oreilles, surtout avec le nombre de fois ou on utilise nos écouteurs de nos jours c'est dégoutant et les spray j'aime pas trop personnellement.
    Par ailleurs la tige en papier est aussi rigide que ceux en plastique?
    Franchement ceux qui jettent ça dans des toilettes, je suis sidérée je pensais même pas que certaines personnes faisaient ça, on en apprend des choses et pas en bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me pose aussi des questions Concernant la rigidité de la tige des cotons bio (pas encore testé, je termine mon stock des battonets classiques). Quant aux gens qui font ça ... Il y a malheureusement des porcs partout, quand je vois les gens jeter des emballages dans la rue, je me retiens pour ne pas reprendre derrière eux et ne pas les foutre ça dans la bouche de force (mais bon, je serais emmenée à la police donc voila :)))

      Supprimer

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Dans la liste déroulante Commentaire, Sélectionner le Profil , cochez Nom/URL, vous pouvez laisser vide le champs "URL"
3) Saisissez votre nom (pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquez sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un grand MERCI !!!!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...