Par Amour Du Parfum. Frederic Malle.

frederic malle parfums avis test critique interview

Comme il existe des caves à vin, des caves à cigares et des caves à thé, quand on entre dans une boutique de Frederic Malle, on a l'impression de rentrer dans une cave aux parfums d'exception. A mille lieux d'une parfumerie où l'on "achète du parfum", cette "galerie d'art olfactif" grouille de petits chefs d'oeuvres !

LE PARFUM PAR FREDERIC MALLE 


Bien qu'au fil des ans ma connaissance de la parfumerie de niche s'approfondisse, les créations de Frederic Malle ont su me surprendre. La raison de cette magie olfactive est dans le simple fait que les parfums ne naissent pas dans un but commercial, mais par un vrai amour du métier. Cela change tout !

Les esprits critiques vont me dire, "mais crois-tu vraiment qu'au XXI siècle il reste encore des gens passionnés par leur métier, prêts à sacrifier leurs marges ?". Oui, je le crois et j'ai même la chance de les rencontrer de temps à autre ! Certes, ils sont peu nombreux, mais quand on cherche bien on les trouve. Je me suis d'ailleurs parfaitement reconnue, à ma toute petite échelle, dans ce que Frederic disait pendant les 45 minutes d'interview (qui a filé à toute vitesse), parce que moi aussi je vois mon milieux évoluer, pas forcement dans le bon sens, et moi aussi je suis prête à ne pas gagner ma vie comme j'aurais pu, mais préserver une éthique, et donc le plaisir d'écrire sur les sujets qui me tiennent à coeur, et sur les marques qui n'ont aucun budget publicitaire. 

Frederic Malle n'est pas un parfumeur, il est connaisseur. Moi non plus, je ne suis pas une formulatrice, mais je connais les formules. Il ne créé pas les parfums, il juge la finalité, mieux que ceux qui la construisent. C'est un évaluateur, si vous voulez, un "nez". 

Petit fils du créateur des parfums Christian Dior, il a baigné toute son enfance dans l'univers olfactif et ce qui l'entoure (y compris le fameux "marketing"). Il a créé sa maison exactement dans la même logique que moi mon blog (encore une fois, je ne me compare en aucun cas, mais je vois beaucoup de similitudes dans le raisonnement). J'ai créé ce lieu puisque que je voyais que la fille de la vraie vie ne se retrouvait plus dans ce que les magazines de beauté et mode proposaient, il manquait "du vrai" là dedans. Frederic Malle a créé sa maison parce qu'il entendait autour de lui les parfumeurs, pour la plupart des amis, frustrés, obligés de suivre les briefs des gens du marketing, qui n'avaient aucune connaissance du milieux, que des chiffres et des "tendances" plein la tête. Des chefs de chantier qui ne connaissent pas le bâtiment ...

Puis, même en simple "consommatrice avertie", j'entends moi aussi beaucoup de "bruits" ... comme quoi les parfumeurs seraient frustrés et seraient obligés de faire les choses qui ne trouvent pas eux mêmes réussies. Le même son de cloche de la part des clients, lasses de payer pour des jus qui se ressemblent, et qui n'ont foncièrement aucun intérêt.

La maison de Frederic Malle est une sorte de "meetic" pour les parfumeurs et les clients avertis. Le parfumeur s'y amuse car il n'a aucune limite de "prix final" (lire, la qualité et la quantité des matières premières), et le client lui ressort avec un petit chef d'oeuvre olfactif.

Le trait d'union entre les deux c'est bien Frederic Malle. Il connaît le milieu, il connaît les matières, il maîtrise la fabrication. Il dit lui même que son métier ressemble beaucoup à celui d'un éditeur, il permet aux talents de trouver son public. Et c'est lui qui "imprime" et qui signe les "séries".

Il choisit lui même les parfumeurs avec qui il travaille. Il n'y en a pas beaucoup, seulement 9, il donne la possibilité de s'exprimer aussi bien aux mastodontes du milieu, qu'aux jeunes talents. 


Chaque création est signée par le nom du parfumeur, et aussi par celui de Frederic Malle :



Si vous vous intéressez un peu au domaine olfactif, vous connaissez sans aucun doute les noms d'Edouard Fléchier, Dominique Ropion, Olivia Giacobetti, Jean-Claude Ellena, Maurice Roucel, Michel Roudnitska ! Parmi eux, les parfumeurs qui ont su transformer le métier, des vrais visionnaires. 

Le processus créatif ? L'idée d'un jus peut venir aussi bien du parfumeur que de Frederic Malle, vient ensuite le long travail de construction, et surtout de finalisation de la fragrance. J'ai d'ailleurs été assez étonnée, car j'ai appris que ce n'est pas tant l'idée et le "premier jet" qui est compliqué, ce qui nécessite un vrai talent et un savoir-faire, c'est la finalisation de l'idée. 

C'est pour cette raison que chez Frederic Malle il n'y a aucune senteur éphémère, pas d'éditions limitées ou des "réinterprétations". Une fois le jus terminé, il entre dans la "cave aux parfums" et y reste pour le plus grand plaisir des amateurs. 

Si bien les 9 parfumeurs qui travaillent avec Frederic ont des univers très différents, il y a toutefois un trait commun pour les 22 jus que l'on trouve dans ses boutiques :

  • "écriture" minimaliste, qui laisse la place à l'essentiel 
La quantité et la qualité des matières premières est d'ailleurs une façon pour Frederic de se préserver des "copies". Peu de marques peuvent se permettre de mettre l'absolus de rose, par exemple, au pourcentage auquel il est proposé dans Une Rose, un magnifique parfum signé Edouard Fléchier.

Outre les parfums de peau, il y a également les parfums pour la maison, ainsi qu'une belle ligne de bougies : 


Si vous êtes parisienne ou de passage à Paris, et si vous aimez la très belle parfumerie, la vraie parfumerie (disons-le ouvertement) je vous conseille vivement de vous rendre dans l'une des boutiques de Frederic Malle. Vous y trouverez des vrais coups de coeur, j'en suis certaine !

De mon côté, gros coup de coeur pour Une Rose, et un très grand coup de coeur pour Lipstick Rose (oui, je suis toujours aussi dingue de la rose en parfumerie !) 
Parfums Frederic Malle : 4 boutiques à Paris, certaines sont ouvertes le dimanche. Vous pouvez trouvez les adresses ici Frederic Malle Les Boutiques

9 commentaires:

  1. Merci beaucoup pour cet article Alina :)
    Les parfums proposés semblent vraiment intéressants !
    Je suis impatiente de passer dans la boutique pour découvrir les différents parfums proposés.
    Mila

    RépondreSupprimer
  2. Très bel article, vraiment hyper intéressant, j'ignorais l'existence de telles boutiques et je les visiterais bien volontiers un jour si je suis amenée à passer un peu de temps à Paris :)

    RépondreSupprimer
  3. Ma maison préférée avec l'artisan parfumeur : j'aime Monsieur (pour sa chaleur sombre, un patchouli subtile), Lys méditerranée (pour cet embrun floral) et Bigarade concentrée (la seule cologne qui me parle)
    marie TT

    RépondreSupprimer
  4. Je ne connais la parfumerie de niche que par tes articles mais je trouve ça passionnant et passionné !

    Merci pour ton partage !!

    RépondreSupprimer
  5. J'aime beaucoup les parfums de Frédéric Malle, je porte régulièrement Portrait of a Lady, l'eau d'hiver, le Dries van Noten et enfin Monsieur. Je fais partie des clientes qui ne se reconnaissent plus dans la parfumerie traditionnelle avec les nombreuses déclinaisons d'un parfum qui fonctionne, après la petite robe noire rose, verte, bleue, la noire ... pour ne citer que Guerlain. Je me suis donc tournée vers les exclusifs de Guerlain, de Chanel, de Dior et aux parfums de Frédéric Malle au grand désespoir de mon portefeuille. Merci à Frédéric Malle et à ses parfumeurs de nous faire encore rêver et merci à toi de parler aussi bien de ces artisans au sens noble du terme.

    RépondreSupprimer
  6. Très intéressant ton article. Depuis que tu parles de ce type de parfumerie je ne cesse de me sentir ..comment dire irrésistiblement attirée :) d'ailleurs très prochainement je vais entamer une petite tournée des boutiques pour essayer de me trouver un petit bijoux à moi.

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour cet article ça fait lgtps que j hésite pr essayé Frederic Malle.j adore la parfumerie de niche.les senteur ne sont pas commerciales et sucré jusqu'à la nausée.on y trouve de belle matière des senteur originale qui ne laisse pas indifférent.
    Je vais donc finir mon beach walk de la maison Martin Margiela et chercher une nouvelle pépite chez Mr Malle

    RépondreSupprimer
  8. Bonsoir Kleo! J'adore les parfums Frédéric Malle! Des le premier sniff de Carnal Flower, pas moyen de résister. Je trouve qu'en plus de leur odeur superbe, la tenue de ces parfums est stupéfiante.

    RépondreSupprimer
  9. Bravo Alina pour cet article (je me répète, mais vraiment dans l'océan des blogueuses, tu te démarques par la qualité et le sérieux de tes articles).
    Je ne peux me passer de parfum, c'est une histoire affective, les parfums sont des doudous olfactifs pour moi (peut-être aussi parce que toutes les femmes de ma famille sont des parfums addicts). J'aime beaucoup l'image de l'éditeur de parfums, une chose rare. J'ai craqué Noël dernier en m'offrant (une folie, mais je voulais me faire plaisir) Portait of a Lady, de Dominique Ropion. Benjoin, ambre, cannelle, rose, le coup de foudre, quelques gouttes suffisent, il est puissant, riche, il évoque des tissus lourds et soyeux, je le porte en hiver. Tu le dis très bien, c'est une écriture qui va à l'essentiel.
    Je ne savais pas qu'il est le petit-fils du créateur des parfums Dior.
    Désolée pour le pavé, le parfum est un sujet qui me fascine, j'aurais bien aimé être un “nez”. J'espère que Frédéric Malle continuera longtemps à nous offrir des petites architectures olfactives hors du commun. Bon dimanche ensoleillé ;)))

    RépondreSupprimer

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Dans la liste déroulante Commentaire, Sélectionner le Profil , cochez Nom/URL, vous pouvez laisser vide le champs "URL"
3) Saisissez votre nom (pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquez sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un grand MERCI !!!!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...