Ojon Rare Mélange Soin Profond : Mon Avis

ojon rare mélange soin profond cheveux test avis

Je vous ai déjà parlé de soins pour les cheveux signés Ojon, cette marque brésilienne qui s'inspire des bienfaits de la nature. Aujourd'hui, je vous propose un autre produit de la gamme, le Rare Mélange Soin Profond ou un après shampooing pas comme les autres. 





OJON RARE MÉLANGE SOIN PROFOND : MON TEST


Petit rappel, Ojon se positionne comme une marque issue de la nature qui explore le monde à la recherche de rituels de beauté uniques pour redonner vie aux cheveux même les plus abîmés. Au coeur des formules on trouverait un "élixir unique d'Ojon", le secret gardé au coeur de la forêt amazonienne. Ca donne sacrement envie, n'est-ce pas ? Et voici la parole officielle concernant le Rare Mélange Soin Profond que j'ai donc pu découvrir récemment :

deux formules concentrées, multifonctions, dans un soin après-shampooing intense, qui nourrissent pour réparer, démêler, hydrater, adoucir et aider à redonner brillance aux cheveux. Ce soin crémeux est biphasé : la phase ivoire adoucit et hydrate tandis que la phase ambrée nourrit pour réparer et protéger contre les agressions futures. Il est composé de beurres riches et nourrissants (Murmuru de Brésil Karité l'Afrique et Kokum d'Inde) et de 7 huiles rares issues des quatre coins du monde reconnues pour leurs propriétés réparatrices et activatrices de brillance

C'est assez difficile à voir à travers le packaging mais vous pouvez distinguer assez bien le côté clair et le côté un peu plus foncé :


Et voilà à quoi ressemble le produit quand il sort de son tube :


En revanche, je ne saurai pas vous dire quel est donc l'intérêt de séparer les phases, puisque les deux semblent avoir la même texture (d'habitude on sépare phase "eau" et phase "gras" mais là, ce n'est pas le cas), ou bien il s'agit purement et simplement d'un atout marketing ... 




OJON RARE MÉLANGE : MON AVIS

Un joli produit très agréable à l'utilisation mais je vous laisse découvrir mon avis à travers de mes "j'aime / j'aime moins" habituels : 

J'AIME
  • l'effet sur les cheveux : ils sont vraiment très doux, mieux disciplinés, bien démêlés 
  • l'odeur : j'aime beaucoup 
  • la texture : une crème onctueuse, l'effet de double texture est fun (je n'ose pas dire "utile") 

J'AIME MOINS 

  • la formule : une déception ... vu le positionnement de la marque et les descriptions, je m'attendais à trouver pas mal de jolis extraits naturels dans la formules, il n'en est rien. En revanche, je trouve les silicones et l'alcool haut placés (j'en doute que c'est ça, le secret bien gardé de la forêt Amazonienne) 




RÉSUME

Je vous avoue que je suis partagée ... D'un côté, le produit a un effet sympathique sur mes cheveux, de l'autre, je comprends parfaitement que la brillance et la douceur c'est aux silicones que je la dois et non pas à "l'élixir unique de la forêt Amazonienne" ... Non pas que je n'ai pas retrouvé les extraits annoncés (ils sont bien présents dans la formule) mais c'est une question de proportions, - il y a d'abords les silicones et l'alcool et qu'après, bien plus loin, le beurre de Karité et autres bonnetés. Ca ne me pose aucun souci scientifique si vous voulez (je ne considère pas la formule comme "mauvaise"), ça me pose  un souci du point de vue de son positionnement "naturel"


Ojon Rare Mélange Soin Profond, 150 ml : 34€ disponible chez Sephora


17 commentaires:

  1. Samsara guerlain15 août 2013 à 16:51

    A ce prix là, on peut effectivement attendre une composition plus intéressante que ça !
    C'est le genre de compo qu'on peut retrouver dans des soins en grande surface à moins de 10 euros!
    Je ne trouve pas que ce soin a donc un grand intérêt, surtout qu'il n'apporte rien de nouveau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. à vrai dire, je suis convaincue qu'aucun soin appliqué sur des longueures ne peut rien apporter de spectaculaire, ça sera toujours et encore un pur effet combleur / cosmetique, etant donné qu'il s'agit d'une matière "morte"; Mais cela me dernage qu'une marque se positionne en naturelle et propose finalement une compo qui ne l'est pas tellement. Comme tu le dis, pour un combo "alcool / silicones" on peut se tourner vers Garnier ou Elseve, ça coute 3 fois moins cher.

      Supprimer
  2. Article très intéressant. Bon nombre de marques du segment dit "naturel" ont leurs formulations qui s'avèrent loin d'être clean comme Sanoflor dont tu parlais hier. Ca a le don de vraiment m'énerver. Comme pour les SLS présents dans les shampoings bios ou naturels. Ce sont des ingrédients hyper irritants, considérés comme nocifs, mais L'Occitane par exemple, en met dans ses compositions pour shampoing apaisant... Ca me fait doucement sourire ! Bises et belle soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est pour cela, quand j'ai parlé de Dr. Hauschka mardi dernier, j'ai souligné que le bio français est loin derrière le bio allemand, ce n'est vraiment pas la même chose, helas ...

      Supprimer
    2. Complètement d'accord avec toi. Par contre Timotei Delice Bio semble aller au bout des choses, une bonne chose !

      Supprimer
  3. Merci pour ton test, je me demandais justement ce que ça pouvait donner. Et surtout au vu de son prix, je m'attendais certes à un bel effet, mais à une composition niquel, ce qui n'est malheureusement pas le cas u_u Je passerai mon tour du coup.
    Au plaisir ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou :)je pense que tu peux tout à fait trouver l'effet semblable pour bien moins cher, c'est certain. Après, ce produit a des qualutés mais je dirais que le rapport "promesses / qualié / prix" est loin d'être le meilleur

      Supprimer
  4. Merci pour ton avis ! J'étais tenté, mais finalement je passe mon tour ! Si je voulais ce type de compo j'achèterais du l'oréal !

    RépondreSupprimer
  5. Ojon, une marque brésilienne? o.O
    C'est une marque du groupe Estée Lauder (US), développée en Ontario par un Canadien, à base de recettes du Honduras et d'Amérique centrale principalement. C'est les PR de Ojon qui t'ont donné cette info douteuse?
    suis juste curieuse...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marie,
      Je t'avoue que je ne comprends pas bien ton commentaire car je crois que, hélas, le sens de mon article t'a completement echappé (j'ai livré mon avis sur le produit qui m'a malheuresement laissé sur ma faim, je ne parlais pas de la creation ou de l'histoire d'Ojon, mais de son positionnement et de ses formules qui ne "matchent" pas). Et peu m'importe l'appretenance ou non de cette jeune marque au groupe EL (je n'ai pas cette info et si c'est le cas, merci de nous avoir éclairé sur ce detail, même si je le trouve insignifiant). Comme si j'allais dire à chaque fois que je parle de Laura Mercier que Laura est d'origine française, la marque a été créée aux US et qu'elle appartient au Gurwitch, et alors ? Elle est donc française, ameriacine et double nationalité ? Je pense qu'on s'en fou puisqu'on juge ici non pas le developpement commercial des grands groupes mais la qualité de produits et rien d'autre.

      P.S.: Ojon se positionne comme une marque detenant le "secret de la foret Amazonienne" qui est au coeur de ses formules, une marque - je cite - issue de la nature. Or, je ne l'ai pas vu avec ce prodit, la compo est pour de moins étrange pour une marque avec un tel positionnement.
      P.S.2.: "info douteuse" comme tu dis (pas la peine d'être desagreable hein), ne provient pas de PR Ojon avec lequel je n'ai jamais été en contact
      Bien à toi

      Supprimer
    2. Bonjour Kléo,
      Je suis désolée si mon message a été mal (com)pris.
      Je faisais simplement référence à ta première phrase qui dit que la marque est brésilienne, ce qui m'avait étonné.
      M'étant déjà pensé sur l'origine de cette marque, beaucoup de pays sont liés à son histoire (création, appartenance, inspiration des recettes) mais le brésil (sauf erreur de ma part, et n'hésites pas à me la pointer du doigt) n'en fait pas partie. Dans ses interviews, le créateur parle de recettes de produits de noix des forets humides d'Amérique centrale, du Honduras plus précisément, qu'il à emprunté aux locaux, via une connaissance, et c'est comme cela que les produits et leur positionnement s'est fait.*
      C'est plus le récent positionnement de la marque comme "amazonienne" qui me confondait. Et probablement que ça devait être écrit quelque part, et tu as suivi leur information pas de souci là non plus.
      Je suppose que l'Amazone fait plus rêver que le Rio Platano en terme de placement marketing, et c'est le même genre de foret humide, alors on ne perd pas beaucoup à confondre le consommateur en se repositionnant 2000 Km plus loin. Mais je trouvais ça étrange, et un peu trompeur, un peu comme quand on met 3 gouttes d'huile d'argan dans un produit et on tape une étiquette "recette marocaine" sur un produit Made in Germany.

      Quoi qu'il en soit, je m'excuse si mon premier message était trop court et sec, et pouvait paraître cinglant à la première approche. Oops. You live, you learn :)
      Bien à toi

      *Je ne vais pas te souler avec de la problématique de l'"emprunt" de recettes ancestrales (médecine/cosmétique) aux locaux qui ne leur bénéficie pas, ce n'est peut-être pas le bon forum pour cela, mais la question mérite d'être soulevée, si ça te branche.

      Supprimer
    3. Aucun souci, j'ai en effet trouvé le premier message un peu sec et hors propos. Maintenant je vois bien ce qui t'a froissé dans le fond, non pas tellement le "qui appartient à qui" mais l'aspect éthique quand les grands groupes adoptent les story telling tirés par les cheveux et qui ne profitent fondamentalement à personne (ni le conso, ni le "peuple / forêt / pays" etc.) sauf à leurs comptes bancaires... bon ainsi va le monde j'ai envie de dire et je suis de mon côté partisane de "vote par le portemonnaie" plutôt que des grands cries aux scandale. Et c'est dans cela que je vois mon "rôle" (si j'ose dire), si un produit est pas bon, et bien il n'est pas bon point, que c'est Estee Lauder, Dior, Avene ou une nouvelle petite marque qui vient de se créer. Je ne suis pas du côté des producteurs (quelque que soit leur taille, origine ou belles idées qui les animent), je suis de côté du conso français à qui on propose de débourser 35€ pour un "secret ancestrale venu du Brasil" et qui est en realite un mélange de l'eau avec des silicones + quelques extraits, certes, mais pas non plus en grand nombre. C'est donc pour cela que ça m'attriste de devoir me lancer dans le débat sur des recettes qu'on "vole" aux locaux ... Je ne suis absolument pas dans cette démarche, je ne juge que la qualité de produit et je vais m'arrêter là car, étant scientifique de base, je ne suis pas dupe que ladites recettes ne sont volées à personne il suffit de regarder la composition banale de chez banales (hélas).
      P.S.: je ne me suis pas du tout penchées je l'origine de cette marque, ce n'était pas le but de cet article donc je t'accorde bien volontiers si tu me dis que le Brésil ne figure pas dans la liste des origines de cette marque (pourtant, il me semble que j'ai bien lu cela sur le packaging, dommage que je le l'air plus)

      Supprimer
  6. J'avais repérer ce produit dans le Hot Now de Sephora, j'ai pour habitude de toujours acheter un produit provenant de cette sélection, mais vu que mes cheveux ne sont pas si abîmées que cela, je n'ai rien pris. Vu le prix, je trouve qu'ils auraient pu faire un effort.
    Ps : Bon point pour la couleur du produit en lui-même, il me fait drôlement penser au Ketchupi de mon enfance.

    RépondreSupprimer
  7. Moi je me suis arrété au prix lol

    RépondreSupprimer
  8. Wow, vu le prix semblable à du Leonor Greyl, je pensais que la composition était bonne ! Merci pour ta revue, ça nous ouvre les yeux ! :)

    RépondreSupprimer
  9. J'ai le sérum de la même marque, et j'ai fais le même constat pour la compo et l'idée que j'en avais ... Mais comme toi j'en suis contente, il m'aide à protéger les cheveux du soleil et de la plage

    RépondreSupprimer

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Dans la liste déroulante Commentaire, Sélectionner le Profil , cochez Nom/URL, vous pouvez laisser vide le champs "URL"
3) Saisissez votre nom (pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquez sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un grand MERCI !!!!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...