Low Or No Poo ... Poo What ?

low no poo comment se laver les cheveux sans shampooing

Après l'huile démaquillante, les BB/CC/DD crèmes, le cushion en plein essor, nous voilà une nouvelle tendance qui fait actuellement beaucoup parler d'elle. Le low-poo / no-poo / water only, ou comment se laver les cheveux sans ... se laver les cheveux. Décryptage !

LOW OR NO POO, TELLE EST LA QUESTION 


Ne voyez surtout pas dans ces "poo" la lutte acharnée contre les petites bebêtes-grandes-amies-des-enfants, je vous assure ça n'a rien à voir. Ces méthodes en vogue ne sont pas les pires ennemies des "sales bestioles", elles pourraient même - dans certains cas - leur fournir de quoi passer à l'âge adulte. Mais attendez, je vais vous explique tout cela en détail.

NO-POO : Il Etait une Fois ... Aux Etats-Unis ... Une Coiffeuse ...
Cette fois ci tout commence aux Etats-Unis (ça nous change d'Asie). Lorraine Massey, coiffeuse américaine a des cheveux crépus et cherche assidûment des solutions efficaces pour les rendre plus doux et moins secs. Son idée ? Les shampooings dits classiques contiennent une sacré dose de détergents ce qui agresse et fragilise tout type de cheveux, mais tout particulièrement les cheveux ondulés (à cause de leur forme qui empêche le sébum - huile naturellement produite par notre corps en guise de protection - se répandre de façon homogène sur toute la longueur). Puisque les après-shamppoings contiennent eux aussi une faible dose de détergents, elle se dit qu'il est possible de se laver les cheveux avec, et que de cette façon ça sera plus respectueux et doux pour les cheveux. La méthode No-Poo (abréviation de "no shampoo", sans shampooing) est née ! Lorraine souligne l'importance d'utiliser les après-shampooings ou les masques sans silicones et sans sulfates. Sa méthode s'adressait au départ aux cheveux ondulés / frisés / crépus, mais ça a été vite repris par tout le monde

LOW-POO
L'idée de Lorraine a très vite séduit et donna naissance aux "variantes" de sa méthode. Low-Poo en fait partie. Mais avec le Low-Poo chacun va de sa petite conviction personnelle. Certains disent que le low-poo c'est la même chose que le no-poo, moi je ne partage pas forcement cette vision. Pour moi, le no-poo c'est littéralement le "no shampoo", on exclut complètement le shampooing de sa routine en le remplaçant par l'après-shampooing ou le masque. Le low-poo peut être traduit comme "shampooing contenant une faible dose de tensioactifs", donc il s'agit bien d'un shampooing, mais d'un shampooing qui ne mousse pas beaucoup car il ne contient presque pas de détergents, on recherche une base lavante douce, trèèès douce.

WATER ONLY
Alors là, c'est assez hard ... Cette "méthode" consiste tout simplement à arrêter de se laver les cheveux. Oui, vous avez bien entendu. Bien sur, les adeptes du water-only vous préviennent en toute honnêteté que vous allez passer par une sale période (au sens propre de ce terme ;). Ils vous conseillent au début d'espacer vos shampooings classiques jusqu'arriver à 1 shampooing par semaine. Puis, vous passez au no-poo. Puis, une fois adaptée, vous embrassez le water-only (vous vous lavez avec de l'eau uniquement). Il y a une technique pour bien s'en sortir, il faut brosser les cheveux tous les matins la tête en bas pour permettre au sébum de recouvrir l'ensemble du cheveux. Puis, il y a aussi l'utilisation occasionnelle du bicarbonate et du vinaigre de cidre pour "laver" quand même un peu tout cela. Bon, je ne suis pas vraiment convaincue car le bicarbonate de sodium c'est quelque chose de très agressif à la base (bien plus agressif que la plupart des détergents) donc remplacer le savon par du bicarbonate ... ça n'a pas tellement de sens à mes yeux, sauf si la personne est dans une démarche au delà de la "beauté" (refus du contact avec toute substance chimique, raisons écologiques, ou bien économiques comme, par exemple, ne plus dépenser de l'argent pour le savon).

Attention donc à ne pas confondre le no-poo / low-poo / water only.

CONCRETEMENT, COMMENT CELA FONCTIONNE
Vous me permettrez de laissez le water-only de côté, cela dépasse le cadre de no-poo et low-poo, il y a vraiment un procédé à suivre assez long et complexe à expliquer, puis cela reste quelque chose d'assez extreme en soi, je ne pense pas que la plupart d'entre vous y songe. 

Le No-Poo demande un certains temps d'adaptation, un peu comme quand on arrête les silicones dans le capillaire (le temps de dégorger la fibre des silicones, le "manque" se fait sentir). Il faut d'abord espacer au maximum les shampooings habituels. Par exemple, si vous vous lavez les cheveux tous les jours, vous passez à tous les deux jours; si vous vous lavez les cheveux 3 fois par semaine, vous passez à deux fois par semaine. Idéalement, on est sensé d'arriver à un shampooing par semaine, mais je ne pense pas que c'est pas une condition obligatoire, on peut faire le No-Poo deux voir trois fois par semaine. Vous remplacez votre shampooing par l'après-shampooing sans silicones. Au lieu d'appliquer sur vos cheveux une noisette de shampooing, vous appliquez une moitié de paume d'après-shampooing. Vous massez bien les cheveux en décollant les racines, puis vous rincez. Dans cette méthode le brossage (tête en bas) est primordial car il permet de faire arriver le sébum jusqu'au pointes et donc de remédier aux pointes sèches. 

MOI ET LOW POO
Alors voilà, l'idée de Lorraine me semble parfaitement logique et légitime (de toute façon, cela fait déjà pas mal de temps que je fais attention à choisir les shampooings avec une base lavante douce mais sans forcement chasser les sulfates). Après le résultat très probant de ma routine sans silicones, je suis tentée pour tester le Low-Poo. Pourquoi Low ? Parce que mes cheveux sont ni bouclés, ni secs, ils sont fins et en manque de volume, je ne me vois donc pas passer à no-poo sans éviction sociale forcée :) Disons que je vais peut-être commencer par un Low-Poo version light, je vais choisir ma routine douce que je vais utiliser 2-3 fois par semaine, mon rythme actuel. Si je vois que tout se passe bien, je vais pousser le chalenge un peu plus loin.  En attendant de trouver mes produits "Low Poo", je teste cette Huile Lavante Hydratante de Shu Uemura Art of Hair :


Mais, je suis un peu déçue ... Je m'attendais à une vraie huile en terme de texture, à un produit qui ne mousse pas. Au final, c'est une texture parfaitement classique, un gel qui mousse généreusement et qui contient des sulfates (sodium laureth sulfate). En même temps, le reste de la composition est fort sympathique car nous avons pas mal de jolies huiles végétales là dedans (huile d'abricot, huile d'olive, huile de noyaux d'abricot, huile de riz). Donc ce n'est pas le vrai Low-Poo (Huile Germe de Blé de Leonor Greyl est plus une vraie huile esprit low-poo, je vais d'ailleurs sans doute opter pour elle par la suite), mais c'est mieux que le shampooing classique. 

Si parmi vous il y a celles qui ont pratiqué l'une de ces méthodes (no-poo, low-poo ou water-only), je vous invite à partager avec nous votre expérience !

34 commentaires:

  1. Alors je n'ai teste aucune de ces méthodes et j'utilise encore des shampoings avec silicones mais c'est clairement quelque chose que je veux changer pour voir si effectivement l'effet sur mes cheveux. J'ai entendu beaucoup de bien de la gamme shampoing eau de mer de chez Stractec Paris, qui a un prix raisonnable il parait très bons..je suis curieuse des commentaires qu'il y aura sur les habitudes de chacune sur le nettoyage des cheveux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Nanou,
      je suis sur la routine sans silicones (avec de temps en temps des mini exceptions temporaires pour les après-shampooings) depuis 2 ans environ et je suis ravie. Avant, je portais toujours mes cheveux attachés car je les trouvais trop plats / pas beaux. Maintenant, je les lâche la plupart du temps et je suis arrivée à 2-3 shampooings par semaine alors qu'avant je me lavais les cheveux tous les 2 jours.

      Supprimer
  2. Merci pour ce post, c'est très intéressant ! Ayant les cheveux frisés et très fragiles mine de rien, je pense que ça fait un moment que je pratique le low poo sans même le savoir haha :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou miss,
      possiblement, c'est juste qu'on a donné un nom a une technique déjà répandue parmi les femmes qui ont ce type de cheveux (que je rêve des boucles et du volume, agrrr ... enfin, on est jamais contant avec ce que l'on a :)

      Supprimer
  3. Une de mes copine pratique une fois sur 2 le low-poo, ce qui convient très bien à ses cheveux crépus!
    Par contre moi qui ai comme toi les cheveux fins, je remarque que les laver avec quelque chose d'aussi "riche" qu'un après shampoing a plutôt tendance à me les aplatir.
    Par contre j'ai banni les sulfates dans les shampoings et j'ai l'impression de gagner en brillance et en épaisseur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Maude,
      moi aussi je suis assez dubitative concernant le no-poo pour les cheveux fins mais figures-toi que j'ai trouvé un no-poo pour les cheveux fins ! c'est biolage qui le fait, je vais tester !

      Supprimer
    2. Tiens je ne connais absolument pas cette marque! Je vais le tester aussi ça m'intrigue!

      Supprimer
  4. Alors je n'ai pas tenté le low-poo mais je serais prête à essayer. Je suis un peu désespérée du cheveu, je souffre du classique casse-tête racines grasses / pointes sèches et rien, mais vraiment rien, ne semble fonctionner pour éviter les fourches et les pointes qui ressemblent à de la paille... J'ai les cheveux ondulés, et plus je vieillis plus ils ondulent !

    J'ai essayé les "après-shampooing lavant", qui sont assez populaires aux US sous le nom de cleansing conditionner, mais ça ne lave pas suffisamment bien mes racines grasses.
    Pendant longtemps j'ai utilisé les shampooings solides Lush, avant tout pour des raisons écologiques (zéro emballage donc zéro déchet) mais ils me dessèchent énormément les cheveux à long terme.

    Déjà une liste de shampooing à base lavante douce pourrait m'aider, est-ce que tu sais où je pourrais trouver ça ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou,
      que je te comprends ! Moi aussi c'était la détresse capillaire pendant les années. Quand j'étais ado / très jeune, j'avais des cheveux que toutes mes copines m'enviaient (il faut dire que par chez moi les femmes ont plutôt les cheveux très très fins, c'est génétique et j'étais genre poilue du crâne pour elles :), mais à force d'abuser dans ma petite vingtaine de sèches cheveux j'ai fini par me les abimer. J'ai bien entendu récupéré la chose depuis (arrêt total de tout les appareils chauffants) mais bon, c'était pas comme avant.
      Puis, depuis que je suis passée au sans-silicones, je vais beaucoup mieux capillairement parlant, je vais donc tenter le low-poo, puis peut-être un mixte de low-poo + 1 no-poo par semaine, on verra bien !
      Concernant les shampooings solides, ce qui me fait peur c'est le bicarbonate ... c'est quand même ultra décapant et agressif donc je me dis que changer les sulfates contre bicarbonate c'est un peu con ...
      Concernant les shampooings à base lavante douce, tu as Greyl et Christophe Robin, mais c'est un peu cher ... Sinon, le dernier de Kiehls que j'ai présenté sur le blog est sans silicone et sans SLS mais il mousse assez bien donc je ne le trouve pas tellement plus doux ...

      Supprimer
  5. No poo est à la fois la contraction de no shampoo mais aussi un jeu de mot avec poo (caca, oui c'est pas glam!), "sans cochonnenerie" (silicone, sulfate etc)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu m'as fait bien rigoler, c'est vrai que c'est un drôle de jeu de mots :)

      Supprimer
  6. Je fais du nopoo 1 fois sur 2 car j'ai les cheveux extrêmement secs et frises.... Les veilles de shampooing je fais un bain d'huile et même avec ça mes cheveux restent secs... Mais c'est largement mieux que ça ne l'était avant de procéder de la sorte !!

    RépondreSupprimer
  7. J'ai fait un mois total sans me laver les cheveux, je ne les aient pas mouillés car j'ai vu que certaines blogueuses disaient que ça empêcherait le sébum de bien descendre sur les pointes.
    J'ai eu quelques démangeaisons mais je n'ai pas voulu utiliser de vinaigre.
    Bien sûr comme tu l'as précisé il faut se brosser les cheveux tout les jours pour qu'ils puissent s'aérer, faire partir les pellicules et poussière et surtout faire descendre le sébum.

    Résultat : Mes cheveux étaient gras à peine 2 jours après un shampoing, grâce à cette "cure" j'ai gagné 1 à 2 jours supplémentaires.
    Comme je n'ai qu'un shampoing bio et qu'il n'il ne mousse pas bien -et du coup ne lave pas bien- bein j'ai dû réutilisé mes anciens shampoings (j'attends un nouveau shamp. bio). Je pense que je pourrai peut être gagner 1 jour de +

    Mes cheveux sont plus forts et ont l'air en meilleur santé/+ brillants.
    Niveau volume j'en a gagné un petit peu mais c'est pas flagrant non plus.
    Je conseille fortement pour celles qui ont les cheveux gras et n'en peuvent plus de les laver tous les jours/2 jours.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou,
      merci beaucoup d'avoir partagé avec nous ton expérience !

      Supprimer
  8. moi (et mon mec) je teste depuis quelques semaines le shampooing solide afin de réduire mes déchets plastiques. j'aime beaucoup le geste très simple type savon. par contre celui que j'utilise ne me convainc pas parfaitement (marque wild soap bar, le yucca root shampoo) car il me laisse comme des résidus (que je vois seulement dans la brosse après m'être coiffée) et je dois me relaver les cheveux au bout de 2 jours (alors qu'avec un shampooing desert essence je peux aller jusqu'à 4 jours...). non je ne suis pas crade...
    je cherche donc un shampooing solide qui me conviendrait mieux mais je suis assez fan du concept. Je n'ai par contre jamais utilisé le "no-poo" car je n'utilise pas d'après shampooing. ma démarche serait donc plus proche du low-poo, very very low :)
    bise
    marieTT
    bise
    marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Marie,
      parait-il que ceux de Lush sont bien mais bon, moi je ne suis pas du tout fan du solide, c'est peut-être bien pour la planète mais c'est - à mon sens - pas bien du tout pour le cuir chevelu, souvent c'est une question de forte concentration en sodium et c'est quand même assez agressif

      Supprimer
  9. Perso j'ai du arrèter les shamp classique et après shamp car j'ai déclaré une allergie à un conservateur et au parfum présent dans les cosmétique (en général) et j'ai donc du trouver une alternative.
    J'utilise une base de shamp neutre et naturelle ainsi qu'une poudre de plante lavante (poudre de sidr). Une fois qu'on a prit le pli c'est vraiment bien et je lave mes cheveux à peu près tous les 4 jours. Pour palier au côté hydratant j'utilise un peu d'huile végétale.
    Depuis que je suis petite j'ai toujours lavé mes cheveux seulement 2 fois par semaine mais là je les trouve plus beaux.

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour,
    ce qui m'épate dans tout cela, c'est que plusieurs de mes amies qui ont des cheveux crépus ne se lavent déjà les cheveux qu'une fois par semaine maximum, sauf quand elles font du sport, car leurs cheveux n'ont pas besoin de plus...
    J'ai des cheveux longs et épais et comme je fais du sport tous les deux jours, c'est lavage obligatoire après - l'état de mon cuir chevelu serait catastrophique sans cela. J'utilise des shampooings doux sans silicones ou un Head& Shoulders anti-démangeaisons (quand je stress, le stress passe par le cuir chevelu...), et un après-shampooing idem, voire parfois de l'huile prodigieuse de Nuxe pour éviter l'électricité statique au lieu de l'après-shampooing.

    RépondreSupprimer
  11. J'adhère pas vraiment à ces nouvelles tendances (no-poo, low-poo). Par contre je suis à la recherche de produits + clean, + naturel. As-tu essayé la crème lavante de chez Yves Rocher Low ShamPoo ?! J'aimerai des avis sur celle-ci. Le shampoing doux de chez Ducray me tente pas mal aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Ducray est très bien en guise de transition (c'est ce que j'ai fais et je l'utilise encore ponctuellement). Ensuite je suis passée au shampoing bio de chez Ballot-Flurin à base de Miel. Il est TOP!
      En guise d'AS, j'utilise le Lush à la vanille car j'adore son odeur et je tolère les parabens de temps en temps, sinon celui à l'hibiscus de chez Alverde.
      Enfin, pour le soin, je fais un bain d'huile à base de coco et ricin 1 fois par semaine.
      Depuis mes cheveux sont beaucoup plus beaux, brillants et plus forts!

      Supprimer
    2. La crème lavante d'yves rocher est plutôt pas mal. J'avais peur que mes cheveux soient alourdis, comme "mal lavés" et en fait ils sont super légers! J'ai eu l'impression qu'au bout de 2 jours mes cheveux étaient moins sales que d'habitude. Pour le résultat sur le long terme, il faudra attendre de voir, car je ne l'ai utilisé que 2 fois pour le moment...

      Supprimer
  12. Yves Rocher a sorti une crème lavante pour low poo, sans sulfates si cela t'intéresse. Je l'ai essayée une fois pour le moment (j'ai les cheveux bouclés et secs) et résultat plutôt satisfaisant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Beka,
      oui j'ai vu mais pas encore testé, je vais voir si je passe le cap mais j'ai du mal physiologiquement car je garde quelques mauvais souvenirs avec les soins de cette marque ...

      Supprimer
  13. Bonjour Alinéa ,article très intéressant...je teste actuellement l'huile de germe de blé de greyl je t'avoue que j'ai beaucoup de mal a l'application c'est très épais et je dois mal m'y prendre.je voulais aussi te demander si tu avais rester l'huile essence absolu de shu uemera.
    Merci
    Sonia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolé pour les fautes de frappes.

      Supprimer
    2. coucou Sonia,
      aucun souci pour les fautes de frappes, j'en fais tout le temps !
      Alors concernant l'huile de germe de blé, comment tu l'applique ? Dans leur salon on m'a conseillé de la mélanger avec un peu de concentré énergisant et de faire un masque cataplasme avec (voici l'article :http://www.kleo-beaute.com/2013/03/masque-cataplasme-cheveux-recette-leonor-greyl.html). Il faut vraiment bien garder à l'esprit que ça ne mousse pas du tout, il faut émulsionner peut à petit, puis rincer. Ce n'est pas du tout un shampooing classique, je comprends parfaitement que c'est assez déroutant. A mon sens, ce produit doit être utilisé une fois par semaine en no-poo ou bien à la place de ton shampooing si tu suis déjà ce protocole

      Supprimer
  14. Bonjour,

    Jamais tenté, j'ai les cheveux gras, donc j'ai un peu peur que cela se voit trop...Je me suis mise au shampoing bio, pas d'après shampoing et je fais moi-même mes masques. Je me lave les cheveux que deux fois par semaine, car les laver trop me donne l'impression de les abimer. Et ils deviennent pas plus gras pour autant.

    Voilà, voilà lol

    Bye.

    RépondreSupprimer
  15. Salut,
    Tout comme toi, je suis déjà passé au sans silicone. Étrangement, je n'ai presque plus besoin de me coiffer maintenant. Mes cheveux se mettent naturellement bien. Et deux passages par an chez le coiffeur suffise (même un seul en fait). :)
    J'essaye de ne me laver les cheveux que deux fois semaines, mais parfois le coté agréable de la chose fait que je le fais plus souvent... Je pratique aussi la pause shampoing, càd que je laisse graisser un bon coup mes cheveux tous les x, histoire qu'ils reprennent un bon coup de peps, c'est bien plus efficace que tous les soins qu'on pourrait leur apporter. J'accélère le mouvement en les huilant un maximum quand je n'ai pas le temps de laisser faire la nature. ;)
    Je voudrais bien passer au Low Poo, je trouve que les sulfates n'ont pas leur place dans les shampoings. Malheureusement, ma paresse me gagne et je ne serais pas contre une liste de produits trouvables facilement dans le commerce pour un prix normal. ...
    Merci pour l'article qui explique tout ces termes en vogue si bien. ;)
    ++

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou,
      je vais essayer de trouver du bon low-poo et je vous tiens au courant !

      Supprimer
  16. Hello, c'est un super article... Tu résumes et expliques très bien ces 3 méthodes !
    Depuis que j'ai fais mon Big Chop, j'ai commencé à faire de plus en plus attention sur la composition des produits capillaires. J'essaye d'acheter des produits sans silicones, sans sulfates et sans huiles minérales même si parfois j'ai quelque manque d'inattention et que bien plus tard, je me rend compte que le produit contient un des ingrédients que je ne souhaite pas. Mais maintenant c'est l'une des premières choses que je regarde lorsqu'un produit m'intéresse et surtout je prend mon temps :-)

    RépondreSupprimer
  17. Est-ce que tu comptes écrire un article plus précisément sur le No Poo ? :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hello,
      pour le moment, je tente de passer à low poo (je suis déjà à deux shampooings doux par semaine), on verra donc après :)

      Supprimer
    2. Je viens de me rendre compte que j'ai pas bien bidouillé et qu'un de mes commentaires n'a pas pu être publié.. tout ça pour dire que c'est un très bon article très agréable à lire et que mon expérience du Low Poo de chez Yves Rocher était EXCELLENTE! Il fait les cheveux soyeux, légers, ne laisse pas les cheveux gras comme on pourrait le penser mais les nourrit véritablement. Cependant, j'ai l'impression qu'il faut en mettre pas mal, plus que pour un shampooing normal, mais mis à part ça, le Low Poo d'Yves Rocher est vraiment un très bon produit :)

      Supprimer
  18. Allo ! Pour ma part, je n'adhère pas du tout à ces 'méthodes'.. Je crois par contre que le principe était bon au départ pour les cheveux crépus, certaines femmes avaient de la difficulté à accepter leur type de cheveux et faisaient des lissages etc et avaient les cheveux très abimés ! Ce n'est pas mon cas, ma routine, à tous les matins, je prends une douche, lave mon visage (hydratation par la suite) et je me lave les cheveux....alors l'a attention....à tous les jours ! Évidemment, il faut avoir des produits non-agressants. J'ai une coupe de cheveux disons 'lavé-séché' ou séché à l'air libre.... Quelle sensation de bonheur ! Ne jamais laisser mes cheveux étouffer par un cuir chevelu gras. Je fais cela depuis l'adolescence. Je suis dans la cinquantaine et non, je ne perds pas mes cheveux au contraire. Mais chacun son style !

    RépondreSupprimer

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Dans la liste déroulante Commentaire, Sélectionner le Profil , cochez Nom/URL, vous pouvez laisser vide le champs "URL"
3) Saisissez votre nom (pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquez sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un grand MERCI !!!!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...