MA REMISE AU SPORT : UN AN PLUS TARD (BILAN)

running pour les débutantes avis

Comme c'est souvent le cas avec moi, ça prend du temps, ça mijote, puis ça explose et personne ne comprend pourquoi "tout d'un coup" je fais des trucs trop bizarres ou radicales alors que rien ne laissait présager quoi que ce soit. Et bien c'est exactement de cette manière que l'année dernière, un bon petit matin du printemps, n'ayant pas trouvé la deuxième basquette, je suis allée courir avec mes Bensimon ... en fait, j'ai ressenti une grosse urgence sportive parce que j'en avais MARRE ! 

YES, I CAN !


Marre de ce corps flasque que je voyais "se memeriser", marre de ne plus être à l'aise dans ma lingerie, tout cela sans être grosse, "juste" flasque. J'ai clairement payé la chance d'avoir vécu une jeunesse insouciante du point de vue morphologique, j'ai fait beaucoup de sport étant jeune et j'ai grignoté ce capital musculaire de 15 à 25 ans pouvant manger tout ce que je voulais sans prendre 1 gramme. Sauf que ... sauf que ça passait pendant un certain temps, puis j'ai commencé à prendre. Petit à petit, de manière quasi invisible. Mais je vous ai déjà raconté tout cela l'année dernière, juste après le fameux petit matin qui a changé ma vie (non) sportive : ça y est, je me mets au running.

Alors, un an plus tard ? Je cours toujours ! :) Et j'ai couru tout le temps, tout l'hiver sauf un mois de break entre mi décembre et, allez, fin janvier (vacances, grippe, tout ça tout ça). Je connais maintenant tous les petits papi-mamies de mon park, les jardiniers, les clochards aussi, les gens qui courent dans le même créneaux horaire que moi. Puis, j'aime courir ! Je suis tellement contente d'avoir opté pour cette solution et non pas pour une salle de sport (là, j'aurais risqué un abandon, je suis sure). 

Mon Bilan ? En moyenne, je cours 2 fois par semaine un parcourt de 5 km (donc 10 km par semaine). Parfois j'y vais 3 fois, parfois une seule, cela dépend de ma charge de travail, et d'autres facteurs disons "santé". Courir tous les jours - comme je pensais le faire au début - ce n'est clairement pas possible pour moi, puis c'est inutile, 3 fois par semaine c'est déjà beaucoup. 

Au niveau du résultat, je ne suis pas métamorphosée mais j'ai très clairement vu la différence au niveau de mon ventre (qui est - presque - plat), les hanches, mes cuisses. Puis, tout le corps est devenu plus tonique, plus ferme, plus galbé. J'ai l'impression qu'il y a même des résultats côté visage (plus de fermeté) ce qui peut s'expliquer par le fait que le sport stimule la fabrication de collagène donc il y a un certain effet "rajeunissant". Bref, je me sens beaucoup mieux dans mon corps même s'il y a encore des progrès à faire. Puis, je suis (ré)rentrée dans tous mes jeans Massimo Dutti taille 36 presque abandonnés auparavant pour cause du "débordement lipidique". 

Côté poids notamment. Au début, il faut être prête à ne pas perdre du poids. C'est très exactement ce qui s'est passé pour moi : n'ayant pas pratiqué le sport depuis environ 15 ans, je n'avais plus vraiment de muscles. Or, quand on se (ré)met au sport les muscles se reforment et "remplacent" le gras, et comme les muscles pèsent plus lourd que la graisse, vous avez une période où vous faite le sport mais la balance s'emballe au lieu de redescendre. C'est pourquoi j'ai laissé tomber la balance, ça démotive plus qu'autre chose. Puis, le poids s'en est allé tout d'un coup, 6 mois après le début de mes exercices j'ai perdu deux kilos sans m'en rendre compte ... Bon, là j'en ai repris un ce qui fait que je suis descendu à 52 kilo au lieu de 54 initiales. Mais, encore une fois, le poids n'est pas mon critère, je voulais retrouver la forme qui passe non par le poids (dans mon cas précis car je n'ai jamais été en surpoids à proprement parler), mais par la tonicité du corps, par la ligne. 

Cotés performances sportives. Cela fait à peine deux semaines que j'ai compris un truc hyper important qui m'a fait énormément progresser : qui va piano va lontano, autrement dit en courant plus lentement je vais plus vite ! C'est paradoxal mais c'est vrai. Jusqu'à peu, je courais assez vite mais j'étais obligée de faire des "arrêts" systématiques en marches de récupération. Je courais mes 5 km entre 31 et 34 minutes. Il y a deux semaines - j'étais assez fatiguée - j'avais donc décidé d'y aller mollo, à ma grande surprise j'ai couru 5 km en un seul trait, j'ai mieux transpiré sans être essoufflé, et j'ai fini en 27 minutes (une grande première puisque je n'avais jamais réussi à le faire en dessous de la bare fatidique de 30 minutes) ! J'ai adopté cette nouvelle stratégie qui me fait mieux travailler l'endurance au lieu de travailler l'effort, ce qui est absolument inutile dans mon cas de figure (je ne projette pas de mettre KO Hussein Blot, donc bon ...). J'attends beaucoup de cette nouvelle façon de courir, je pense que cela va me permettre de mieux perdre les calories 


J'ai également adopté quelques exercices simples après la course, dans le même parc. Par exemple, je fais la musculation des fesses, puis un peu de travail sur les mollets, et depuis 1 semaine sur les bras aussi. Les étirements à la fin de la séances sont désormais obligatoires. En revanche, je ne fais plus rien en rentrant chez moi (j'avais au début opté pour la solution fitness à la maison avec les vidéos youtube, mais c'est trop pénible, j'y arrive pas).

Côté alimentation, je vous avais déjà dit que je n'ai rien fait à ce niveau là puisque :

  • je mange assez sainement à la base : j'aime ça, je ne fais absolument aucun effort car j'adore les légumes et je déteste très sincèrement la malbouffe, elle me donne mal au ventre et des nausées (j'ose même pas imaginer à quoi j'aurais pu ressembler si en plus de ne pas faire le sport, je mangeais du McDo et des pizzas ...) 
  • aucun moyen de me faire faire un "régime" : j'aime les gâteaux deux fois par semaine, un petit morceau de fromage de temps à autre, mon tea time j'y tiens comme les anglais à la reine Elizaberth donc le mot "diet" ou "régime" n'existent pas dans mon vocabulaire 
Quelques astuces. Vous avez compris, je me suis lancée dans le sport un peu à la va vite, sans trop y réfléchir et en "état d'urgence absolu". Cela étant dit, il y a quelques astuces que je peux partager avec celles d'entre vous qui envisagent de s'y mettre et qui pourront vous faciliter la vie, voir éviter un éventuel laisser tomber.  

Des bonnes basquettes ! In-dis-pen-sable ! Après avoir retrouvé au fond du placard mes basquettes vielles de 10 ans, je me suis vite retrouvée avec des ampoules, des ongles abîmés, et autres plaisirs des chaussures qui vous vont pas. Or, pour pouvoir profiter de votre course (parce que ce n'est pas que le supplice, croyez-moi), opter pour des vraies basquettes de course est une très bonne stratégie pour durer dans le temps. Je n'ai pas fait dans trop d'originalité, j'ai pris une paire de baskets New Balances dont je suis très satisfaite : 


Le matériel audio indispensable : c'est simple, je suis incapable de courir sans la musique, c'est impossible ! J'ai donc investi dans un brassard pour iPhone, puis cette paire des écouteurs Sudio sans fil est vraiment une aubaine :


j'en avais marre de devoir à chaque fois enlever le brassard (et donc la musique !) pour pouvoir faire le moindre mouvement (étirements, quelques exercices où j'avais besoin de lever les bras, out tout simplement pour regarder le timing) donc la solution du sans fil est gé-ni-ale: 


Puis, ils tiennent très bien dans les oreilles et ne tombent pas du tout (contrairement à mes écouteurs classiques qui partaient de temps à autre). Certes, c'est un petit investissement, mais quand on court 3 fois par semaine, c'est quelque chose de rentable. En ce moment, il y a -15% sur le site avec le code SPRING2016.

Les filtres UV.  De mon côté c'est non négociable, je mets toujours mon SPF 50 minéral de Skin Ceuitcals


J'ai ce flacon depuis presque un an, il est ultra économique ! Puis, c'est le rarissime SPF 50 avec un filtre 100% minéral, et comme je soupçonne que les filtres chimiques sont responsable de mon allergie à l'origine non déterminée ... autant vous dire que je ne suis pas prête à le changer. Un autre (grand) avantage de ce produit, c'est la finesse extrême de sa texture et son petit côté "tinté" (à peine), du coup on a moins la mauvaise mine quand on va courir :)

Enfin, pensez à télécharger une application qui va vous permettre d'effectuer des vraies séances d'entraînement, c'est très important. On ne peut pas aller courir juste comme ça, sans être encadré au minimum. J'ai suivi un programme de 6 mois avec l'application RunMeter, c'est gratuit et ça change tout ! Là, je l'utilise toujours pour compter mes 5 km et suivre mes progrès, c'est mon indispensable. 

Voilà pour ce premier bilan ! Et n'oubliez pas, ce qui est vraiment difficile à surmonter ce n'est pas la course, c'est notre paresse ! Si vous ne mettez pas ce "rendez-vous avec vous même" dans votre agenda cette semaine, ça serait toujours pour demain. Et oubliez les conneries des "pilules magiques", la seule et unique façon d'être bien dans vos basquettes c'est de transpirer, si vraiment la solution "bouffer pour maigrir" existait, dites-vous qu'il n'y aurait que des canons autour de nous, et s'il n'y a pas tant que ça, c'est qu'avoir un joli corps après 28 ans c'est vraiment du boulot. La bonne nouvelle c'est que c'est, so it's up to you ;)

20 commentaires:

  1. un grand bravo à toi Alina pour tes efforts continus ! vraiment, je te tire mon chapeau !
    j'avais quant à moi réussi à me mettre au sport (je ne dis pas remettre, puisque je n'ai jamais été sportive...) il y a aussi un an à peu près, en achetant un vélo elliptique, et j'étais ravie des résultats... malheureusement depuis la rentrée scolaire de mon loulou en septembre (sa toute première rentrée en petite section de maternelle), les choses se sont compliquées et son comportement éreintant nous ont mis, moi et son père, dans un état de fatigue extrême et, l'un comme l'autre, on a complètement délaissé le vélo elliptique, à bout de forces... pourtant c'est doublement une mauvaise idée car oui, il faut de l'énergie et de la motivation pour "pédaler" pendant 45 minutes voire 1h30 le soir après une journée chargée, mais au final ça donne de l'énergie, ça donne le moral, ça booste la confiance en soi, et pour la santé et la silhouette c'est tout bénef alors... eh bien il faudrait vraiment qu'on trouve juste assez d'énergie pour s'y remettre...!!
    Mon mari a eu des résultats incroyables : -6 kilos !!
    Et moi aussi, en ayant que très peu de poids à perdre, j'ai retrouvé mon poids d'avant grossesse (donc j'ai perdu 2 kilos) et surtout je me suis nettement tonifiée ! Mais là, après tous ces mois d'arrêt, retour à la case départ (gros soupirs...)
    Enfin voilà, tout ça pour te tirer mon chapeau et aussi pour te dire de ne surtout pas arrêter, car le plus difficile c'est vraiment de s'y remettre...!
    :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou,
      déjà, chapeau pour 1h 30 de vélo le soir ! je sais que je n'aurais pas le courage (je suis plutôt du matin). -6 kilo pour ton chéri c'est beaucoup, il faut qu'il continue et toi aussi ! J'espère que ça va se regler avec ton loulou, c'est vrai que les enfants ça change la vie ... mais il est ultra important de trouver TON équilibre, je fais partie des gens qui pensent que l'enfant est une partie de la vie et pas son centre, faut-il seulement le faire comprendre à la partie concernée :)) je sais que c'est plus facile à dire qu'à faire, donc je t'envoie plein d'ondes positives, et bon courage, ça va finir par se regler !!

      Supprimer
  2. Bonjour Alina
    c'est marrant cet article. Car ce we je faisais un tour sur ton blog pour trouver notamment un article sur des produits solaires.
    En tombant sur ton article remise au sport je me demandais justement où tu en étais.
    Je suis heureuse de voir que la course à pied te plait toujours et t'apporte du bien être.
    A bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la transmission des pensées en toute sa splendeur :))

      Supprimer
  3. Ton article arrive à point nommé!
    tout d'abord bravo pour ta motivation c'est un beau parcours! Merci pour le nom de l'appli je vais aller la télécharger de suite! les écouteurs aussi ça m'intéresse et le brassard Iphone aussi, bref tout m'intéresse.

    Sinon moi aussi j'ai eu une prise de conscience sur mon état physique il y a quelques semaines et j'ai décidé de courir. Je me suis donc équipée chez Décathlon, ça j'étais motivée! Mais le week-end où j'ai voulu commencer j'ai eu la grippe donc ce fut repoussé, le week-end suivant j'étais moyennement remise de la grippe... et ce week-end j'étais chez mes parents et il pleuvait... bref je repousse je repousse je le sens bien. Surtout qu'on m'a conseillé de commencer par un test (test de Luc Léger et ça me bloque je crois...)
    La semaine avec le travail et les enfants c'est trop dur niveau timing.... j'aimerais courir une fois le week-end et trouver un autre moment dans la semaine mais je ne sais pas encore quand...
    Ta réussite me motive et je me dis que j'en suis capable... Merci pour ton partage!
    Cet article change mais j'aime bien ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Laurianne,
      moi aussi, je suis passée par la case Décathlon au début :) Il y a 3 ans, j'avais décidée de m'y mettre, et n'ayant même pas le pantalon de sport, ni de t-shirt adapté, je suis allée m'acheter tout le matos (fière de moi comme jamais :). Seulement voilà, je ne me suis jamais présentée au rdv avec la course ... J'ai attendu plus de 2 ans ce fameux matin qui a tout déclenché, ce matin quand je me suis dit "stop, y en a marre, prends tes grosses petites fesses et vas y tout de suite". Chacune arrive à ce point de non retour à son rythme ... je ne jamais fait aucun test en revanche, peut être que j'aurais dû mais j'ai bien peur que ça aurait été un autre frein pour moi ...
      enfin, c'est SUR et CERTAIN que tu en es capable, il y a des gens sans jambes, sans bras qui font du sport et qui même participent aux jeux olympiques, moi je pense à eux et je me dis "mais arrête de te plaindre et de trouver des excuses bidons, c'est facile pour personne et sans doute beaucoup plus pour toi que pour un tas de gens qui trouvent le courage de le faire", la course ce n'est pas dans tes jambes que ça se passe, c'est dans la tête avant tout, c'est ça la plus grande difficulté

      Supprimer
  4. Bonjour,

    Déja bravo pour ta persévérance ! Le plus c'est pas de s'y mettre mais de pas abandonner ! Je vais de piquer ta crème quand j'aurai fini la brume hydratante anti-UV que tu nous avais conseillé.

    Ayant les genoux fragile j'ai choisie la marche et rééquilibrer mon alimentation en novembre 2015, à la différence de toi j'étais en surpoids. Je voulais perdre 20, le doc 15. 6 mois plus tard 11 kg de perdus ! Plus que 3 et j'atteins le nombre symbolique. Comme toi, une grande satisfaction. Je me sens plus jolie ^^ et monter un escalier ne me fait plus souffler comme un bœuf. Et le shopping ne va plus être une corvée. Et pourtant je partais avec des handicaps ! Donc de voir réussir me fait plaisir car je sais les efforts que cela demande.

    Bye !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Alma,
      pour moi, je t'avoue que le plus dur c'était de m'y mettre justement ... de franchir le pas,mais une fois lancée, j'avais dû mal à m'arrêter :)) je voulais aller courir tous les matins lol Là où j'avais un tout petit peu du mal à reprendre c'était après les vacances d'hiver, je t'avoue que j'étais pas loin "d'attendre le printemps" pour m'y remettre, mais je me suis donné un gros coup de pieds dans le q .. :-)
      Sinon la marche c'est top, je le fais depuis 2 ans (10 km tous les dimanches), mais ça ne m'a pas suffit car ça ne remuscle pas trop, sans doute parce que je n'ai pas le souci du poids, mais plus de tonus musculaire général (il me fallait quelque chose de plus dur que la marche). En tout cas, un grand bravo pour toi, continue sur cette lancée et j'espère vraiment que tu vas vite atteindre ton prochain palier :) Puis, l'alimentation c'est la clé de tout aussi, il y a tellement de malbouffe partout que c'est dur de rester en poids de forme, il faut vraiment faire des efforts de ce côté là ... puis, ces régimes ... quand est-ce que les gens comprendront que ça ne marche pas, que c'est hyper mauvais et que c'est la voie ouverte à l'obésité ! On ne peut pas manger les pommes tous les jours, donc à partir du moment on on arrête notre régime, le poids revient en force, c'est le cercle vicieux, la seule chose qui marche c'est le rééquilibrage alimentaire, parce qu'on peut le tenir dans la durée sans se priver des petits plaisirs de la vie (quel est l'intérêt d'être mince si on ne profite pas de la vie ?)

      Supprimer
  5. Olalala je t'envie! Depuis que j'ai mes petites louloutes...soit depuis 3 ans et Demi je n Ai pas une seule remis des basquettes, pourtant je courrais trois fois par semaines avec des resultats attendus puisque je courrais Dans le cadre de passer un Concours ....seulement cela etait venu vital et agreable...puis la vie faisant, l arrivee de deux petite bouts de 3ans et Demi et 1 an maintenant, un boulot prenant, des horaires decalees avec Mon Mari et pas de moyens de garde....tout ca me parait lointain....oui mais voila qu'hier encore je disais a Mon Mari c'est decidee je m'y remet Jen Ai besoin...oui mais voila je me demande encore quand ca sera possible!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou,
      les enfants en bas âge c'est déjà le sort à lui tout seul :)) je ne peux pas donner de conseils, je ne sais pas ce que c'est et comment je gérerais la situation, déjà qu'avec un boulot prenant je m'en sors pas ... bon, entre midi et deux tu peux pas ? j'ai des amis qui le font deux fois par semaine à l'heur de déj, dans les parcs avoisinants, et ils mangent un sandwich après

      Supprimer
  6. Tout d'abord merci pour ton blog beauté que j'adore et ds lequel je puise de bons conseils! Je me suis remise à courir il y a 2 ans et j'ai 47ans, 4 grossesses, pas de vrai souci de poids mais le corps qui devenait de plus en plus mou!!! Alors j'ai décidé de m'y remettre et là comme toi tout a changé les fesses sont remontées d'un étage, la cellulite a presque disparu, le ventre est plus tonique et j'adore cette sensation de liberté. Je cours 2 fois par semaine environ 8 à 9km à chaque fois et je trouve que c'est comme toi un excellent produit de beauté! On devrait toute s'y mettre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah c'est beaucoup 8 à 9 km ! je surmonte à peine mes 5 km :)) vraiment chapeau pour cela ! et on est parfaitement d'accord, ça a des effets beauté indiscutables (j'ai trouvé que je suis mois marquée au niveau du "relâchement" des sillons, c'est fou)

      Supprimer
  7. Ca fait 2 ans que j'ai arrêté de courir.... et quand je lis ça, je me dis que je devrais m'y remettre ! (surtout avec les beaux jours qui reviennent)
    question bête : que fais-tu de ton iphone ? Tu le ranges où ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou,
      comme je l'ai dit, j'ai investi dans le brassard pour l'iphone (il est sur la première photo), donc il est scotché à mon bras :)

      Supprimer
  8. Merci pour cet article ! Ça donne envie de s'y mettre !
    Pour les écouteurs, j'en ai aussi acheté une paire il y a quelque temps, je l'aime bcp, mais j'ai fini par le retourner après avoir lu des articles concernant les écouteurs sans fils, il paraît que c'est pas bon pour le cerveau. Tu me dira que le wifi et les portables etc c'est pas bon non plus. Et c'est vrais. Par exemple si tu passe longtemps à discuter avec ton portable collé à l'oreil, il chauffe et en ce qui me concerne je ressent une sensation (psychologique? ou peut être jusque que mon oreil est chaud, lol !) mais n'empêche qu'on sait pas vraiment ce que ça fait sur notre cerveau tout ces ondes. Heureusement je suis pas bavarde, ça m'arrive pas souvent de devoir discuter au tel longtemps. J'envoie des sms et ça évite de coller le tel a l'œil. Et il semble que le fait de mettre les écouteurs sans fils dans les oreils, l'irradiation que le cerveau reçoit est assez conséquent, du coup plus tu écoute des chansons, plus ça allonge la durée de l'irradiation directe sur le cerveau, je les ai retourné malgré que je trouve l'idée super pratique :((. Dommage que le Bluetooth fasse ça. Mais c'est pareil avec le wifi, par exmple c'est pas top de mettre la boîtier de ton wifi à un endroit où des enfants sont à juste proximité.
    Bisous
    Émilie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Emilie,
      tu me rappelles ma grand mère :))) elle me dit souvent que "tous ces ordinateurs et leurs ondes, alors qu'elle quand elle était jeune, il n'y avait pas toute cette mer..asse" lol
      écoute, on est entouré d'ondes donc si tu mets les écouteurs pour 40 minutes 2 fois par semaine, très franchement je pense que c'est mieux que d'avoir le téléphone collé aux oreilles, donc l'un ou l'autre, ça change quoi ? rien du tout ! :)

      Supprimer
    2. Je vois ce que tu veux dire. On ne peu pas s'inquiéter de tout. On est entouré d'ondes, c'est sûre, comme on est entouré d'UV. A l'epoque de nos parents/grand-parents, ils ne mettaient pas de crème solaire, parce qu'ils ne savent pas à quel point l'UV n'est pas bon pour la peau. J'ai pas envie d'aller m'exposer en plus dans les cabines d'UV comme j'ai pas envie me rajouter de l'irradiation. On sait tous que les ondes sont pas top pour le cerveau, comme tout les produits qu'on consomme mais qu'on sait que c'est pas top pour la santé, c'est pas ce qui manque, chacun fait bien sûre comme il veux avec sa santé. L'info que je transmet intéresse/interpèle seulement celles qui sont sensible à ce problème, elles feront des recherches et ce sera tant mieux pour elles. ;)

      Cela dit la quantité inimaginable de crèmes solaires dilués dans les océans sont en train de détruire les coraux... Tout les produits chimiques qu'ils mettent dans les crèmes pour avoir une texture séduisante... C'est génial d'avoir des milliers de nuances, mais quel sont les produits chimiques utilisé pour en arriver là ?

      Est ce que le fait de vouloir être plus belle doit être au détriment des autres vies dans la nature ? Une question à mettre dans le prochain Sex and the City, avec une petite prise de conscience.

      On peu aussi dire que c'est pas de notre ressort, nous femme lambda, c'est l'industrie du cosmétique qui nous donne tout ces choix et nous pousse à consommer. J'adore le makeup, mais je ne peu m'empêcher de me poser plein de questions, et de penser à l'impliquation de nous les femmes dans l'évolution de l'industrie du cosmétique...
      Émilie

      Supprimer
    3. arf, mais on parlait des ondes bluetooth, pourquoi on parle des crèmes solaires et des océans maintenant ? :)) Non mais j'adorerais en discuter mais c'est juste tellement pas du tout la même chose ... tu m'emmènes dans des sujets qui n'ont rien à voir et qui demandent un vrai traitement de fond, impossible de tout dire ici par commentaire :(
      en deux mots quand même : je suis d'accord avec toi pour les solaires, et si tu veux une petite info insider, les marques (notamment biotherm, logique) dépensent des sommes colossales pour la recherche dans ce domaine, j'en discute régulièrement avec des responsables des labos, ce sont des gens comme toi et moi tu sais ? ils aiment aussi la nature, ils voyagent, ils ont des enfants, ne pense pas que ce sont des "loups de wall street sans foi ni loi" c'est faux. Donc il s'avère que tout le monde bosse sur ce sujet (shiseido a fait des jolis progrès), mais pour le moment ils y arrivent pas trop, mais je pense d'ici quelques années on aurait enfin une protection qui n'est pas polluante, et qui est utilisable par le conso lambda qui ne veut pas de crème solaire contraignante
      Enfin, oui il est important de se poser des bonnes questions, le mot "bonnes" est très important ;)

      Supprimer
  9. Félicitations pour tes résultats ! Je sais à quel point les débuts sont pénibles ! Merci pour cet article qui, je pense, va en motiver plus d'une et qui me rappelle tellement mon propre parcours ...
    Il y a 4 ans, j'ai eu un véritable déclic dans ma salle de bain en enfilant péniblement mon jean taille 42 commençant à devenir trop petit.
    Je me suis dit : "Ma fille, tu as 20ans, tu es sensée être au meilleur de ta forme à cette période de ta vie ..." Cette réflexion ajoutée au fait que les médecins commençaient à me signaler que j'étais en gros surpoids et qu'il fallait vraiment songer à perdre m'ont fait courir (si je puis dire) m'inscrire dans une salle de fitness.
    J'ai commencé classiquement par les cours "plaisir" du genre zumba puis progressivement, en voyant que ça ne changeait pas grand chose, j'ai essayé les autres cours collectifs plus "cardio" et plus intenses.
    Je n'ai jamais lâché depuis et les changements ont été énormes : -20kg sans faire de régime et une taille 36. Je suis arrivée à avoir le corps de mes rêves grâce à la musculation et je songe à devenir coach sportif.
    Comme quoi un petit déclic dans une salle de bain peut mener bien loin ... Et que tout le monde peut y arriver :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Leloo,
      merci beaucoup pour ce beau témoignage qui motive bien plus que mon modeste parcours :) mais tu le dis si bien, un petit déclic peut changer beaucoup de choses ! :)

      Supprimer

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Dans la liste déroulante Commentaire, Sélectionner le Profil , cochez Nom/URL, vous pouvez laisser vide le champs "URL"
3) Saisissez votre nom (pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquez sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un grand MERCI !!!!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...