La Bataille d'Isododecane : Bientôt Une Huile Minérale d'Origine Naturelle ?

Last maquillage avis

C'est le genre d'article que j'ADORE faire puisqu'il s'agit de la partie la plus passionnante et la plus interessante de mon métier : des avancées technologiques pouvant entrainer un vrai "mouvement tectonique" dans l'industrie cosmétique, quelque chose de profond dans un monde "superficiel" ! :)

HUILE MINERALE NATURELLE

isododecane origine bio sourcé naturel


Pour mieux comprendre les enjeux il faut replacer les choses dans leur contexte : le Maquillage Naturel - qui a le vent en poupe - exclut l'utilisation des Huiles Minérales. La raison est évidante : le procédé de fabrication est très polluant, cela ne matche absolument pas avec les valeurs du segment. Or, se sont souvent ces dernières qui font en sorte que le maquillage ... dure ! C'est la raison pour laquelle le makeup naturel ne tient pas bien - vous le savez d'expérience - et qu'il n'est jamais waterproof.   

Pour faire un maquillage waterproof il faut des huiles minérales. Pour le moment, c'est ainsi : si vous voulez quelque chose de naturel / green / clean (appelez-le comme vous voulez) ça ne sera pas longue tenue, si vous voulez de la vraie longue tenue il faut aller dans le conventionnel & oublier le bio.

Les plus malins d'entre vous me poseront la question suivante : le Maquillage Naturel ne pourrait-il pas mettre un peu d'huiles minérales, histoire de se rendre longue tenue tout en respectant la norme ISO  imposée (on a le droit à un petit % du non naturel dans ce type de composition) ? Alors, déjà ça serait de la triche ! Puis, n'oubliez pas que l'huile minérale c'est la BASE du maquillage et non pas un petit ingrédient ajouté en fin de la liste INCI : elle constitue jusqu'à 80% de la formule ! Impossible donc d'obtenir la tenue en mettant "une goutte" d'huile minérale. C'est soit tout, soit rien !

Nous voilà face à l'équation finale : point de longue tenue sans l'huile minérale, point de maquillage naturel avec ! Ceux qui veulent du clean sont-ils ainsi condamnés à des retouches incessantes ?


C'est là qu'intervient notre héros du jour : Global Bioenergie, une société pionnière dans des alternatives bio sourcées à la pétrochimie. Ils trouvent l'application pour leurs découvertes dans plusieurs domaines (notamment, le carburant bio sourcé pour les avions), mais une petite partie de leur activité peut changer beaucoup de chose dans l'industrie cosmétique : l'Isododecane d'origine naturelle

ISODODECANE EST-CE UNE HUILE MINERALE ?

Comme vous le savez sans doute l'huile minérale peut prendre plusieurs formes & noms dans une liste INCI. C'est d'ailleurs rarement le paraffinum liquidum himself, facilement identifié comme "huile minérale" par les consommateurs, mais plutôt des molécules comme Isododecane, très prisées par les marques car - entre autre - assez peu reconnues par les beauty-amateurs qui tentent de décrypter les formules : ils voient "Isododecane" mais ils ne pensent pas automatiquement "huile minérale".


J'irai même plus loin, sans donner des noms sachez que plusieurs marques "greens" m'ont déjà affirmé qu'Isododecane qu'elles utilisent n'est pas une huile minérale (parce que j'ai bien posé la question qu'est-ce que cet ingrédient fait dans leur formule annoncée naturelle), mais en réalité c'en est bel et bien une ! 


Une fois pour toutes : par l'huile minérale on entend une huile obtenue à partir de la matière première brute qui est le pétrole. Aujourd'hui, l'Isododecane est obtenue uniquement à partir du pétrole c'est donc chimiquement parlant une huile minérale, point à la ligne.

QUEL EST LE PROBLEME (ECOLOGIQUE) AVEC L'HUILE MINERALE ?

Le pétrole est une matière première on ne peut plus naturelle, on la puise au fond de la terre là où il y a point de pollution, on est d'accord ? Ce qui se passe avec la pétro-chimie ce n'est pas la matière première en tant que telle qui pose souci (bien qu'en soi c'est une ressource limitée qui nécessite des techniques d'obtention causant des dégâts environnementaux considérables), mais le mode de transformation très polluant.


On obtient des huiles minérales par le procédé appelé Vapocraquage, très energivore & polluant. 1 kilo de pétrole ainsi travaillé dégage 3,1 kilos de CO2.


Donc même en oubliant mes problèmes avec les huiles minérales dans les soins (occlusivité et la non bio assimilabilité), il demeure le souci écologique qui empêche les marques naturelles - et surtout les organismes certificateurs - de considérer cette molécule comme "propre". Et c'est pour cette raison qu'elle est interdite dans le bio et bannie du clean.

ISODODECANE D'ORIGINE NATURELLE DE GLOBAL BIO ENERGIE

Alors ce que propose Global Bio Energie est totalement novateur et je dirais même révolutionnaire ! Ils inventent d'abord le bio-kérosène (le premier vol court distance a déjà été effectué sur ce nouveau fuel vert). A partir de là il y a aussi la découverte d'Isododecane bio-sourcé qu'ils ont mis en pratique dans leur marque de maquillage longue durée LAST :

last isododecane do'igine naturelle

Pour le moment, ils ont lancé une ligne de fards à paupières :

Last fard à paupières 203 pink sand 209 jungle kaki 207 taupe 205 mauvy fauvy swatch

un mascara et un mascara à sourcils. J'y reviendrai dans un article séparé car aujourd'hui ce qui m'intéresse ce n'est pas la couleur mais la formule, vous avez compris :)
ISODODECANE PAR LA FERMENTATION !
Comment alors ils obtiennent cet Isododecane dit propre ? Pour rappel, jusqu'alors issu uniquement de la pétrochimie. 

  • STEP 1 : récupérer des sucres végétaux ! Ces sucres ils les obtiennent à partir de leur propre production de betterave ET des déchets agricoles. Sur ce dernier point il est important de souligner que Global Bio Energie bénéficie des aides de la Commission Européenne qui encourage des programmes (financés) de ré-utilisation des déchets agricoles 
  • STEP 2 : technologie brevetée de la production des bactéries non pathogènes ré-programmées 
  • STEP 3 : ces bactéries transforment le sucre végétal - par la fermentation enzymatique à température - en Isobutene (précurseur d'Isododecane)
Ce procédé rejette 70% de CO2 de moins par rapport à Vapocraquage (Isododecane issu de pétrochimie) !

On peut donc appeler l'Isododecane de Global Bio Energie l'Isododecane "naturel" ou, en terme plus adequant, l'Isododecane Bio Sourcé.

ISODODECANE BIO SOURCE EST-CE LE MÊME ISODODECANE ? 
La molécule ainsi obtenue est exactement la même (par ses qualités chimiques) qu'Isododecane classique. Je ne suis donc toujours pas favorable pour son utilisation dans les soins, mais c'est déjà un vrai changement pour le maquillage !

QUITTE A SA BIO DEGRADABILITE ?
Comme dit plus haut il s'agit exactement de la même molécule - même si on a économisé des ressources pour la produire - cela n'enlève donc pas le problème du "recyclage" (bio degradabilité) : l'Isododecane petrochimique et bio sourcé présentent les mêmes caractéristiques de ce point de vue (puisque c'est la même molécule dans sa finalité).

Il faut toutefois nuancer car l'Isododecane ne représente pas trop de soucis environnementaux par sa décomposition (beaucoup moins comparé aux silicones, par exemple) puisque :

  • c'est une molécule ramifiée : les mieux pour la nature sont des linéaires (naturelles), les pires sont des cycliques (cyclopentasiloxane, par exemple) et les ramifiées sont au milieu de tout ça 
  • non cumulable dans le milieu 
  • non eco toxique 
L'Isododecane ne se disperse pas dans l'eau, par exemple, et il est dégradé naturellement par des micro organismes qui y sont présents. Donc oui sa période de bio-degradabilité est semi-longue, mais à part cela il ne pose pas vraiment de problème. Le "dossier" qu'on a sur lui concerne le procédé de fabrication et non pas la "fin de vie", il est important de comprendre ce nuance. 
QUEL EST L'INTERET DE L'ISODODECANE BIO SOURCE ? 

L'intérêt est de proposer un Isododecane qui ne pose plus de problème de fabrication polluante, beaucoup moins comparé à l'Isododecane issu de la pétrochimie. Et même si on garde en tête sa longue bio-dégradabilité on y gagne quand même nettement en enlevant le vapocraquage et le forage pétrolier !


Pour les marques : puisque cette nouvelle Isododedane bio sourcée est réellement d'origine naturelle elle peut permettre à passer les normes ISO et de basculer les formules dans les catégories green / clean. Et vu comment le corner "Good For" chez Sephora, par exemple, prend de l'ampleur l'intérêt marketing est difficile à sous estimer.


Concrètement, demain un fard à paupière ou un mascara waterproof d'une marque de luxe pourrait être revendiqué comme d'origine naturelle ce qu'actuellement est impossible. Les perspectives du clean luxe beauty sont ainsi d'un coup élargies !

CONCLUSION

Je suis rarement aussi enthousiaste face aux innovations technologiques dans le domaine des "huiles minérales" 😆 mais aujourd'hui c'est bien le cas ! Je trouve absolument extraordinaire les perspectives ainsi ouvertes, et même si je suis toujours pas favorable à l'utilisation de ce type de molécules (filmogènes) dans le soin, dans le maquillage - surtout waterproof - elles ont clairement leur place. Donc si demain des groupes / marques peuvent remplacer l'Isododecane pétrochimique par ce nouveau bio sourcé la nature y gagnera !


Le seul hic c'est que l'Isododecane de Global Bio Energie et le "classique" ont la même dénomination dans la liste INCI ... La seule façon pour le consommateur de reconnaitre le bon serait l'utilisation des macarons "green" ou "good for" chez les distributeurs qui se chargeront de vérifier en amont de quel type de molécule il s'agit.


Pour le moment, seule leur marque en propre - LAST - fait appel à l'Isododecane bio sourcé mais puisque le but de cette société est de généraliser son utilisation (vendre la molécule aux marques) il est possible que LAST est là en "porte-drapeau", puis si un L'Oreal voit qu'il y ait un intérêt réel du consommateur il est probable que le "Good For" serait bientôt affiché sur les mascaras longue tenue d'un YSL :)

Maquillage LAST est disponible en ligne ici LAST Maquillage Longue Tenue

7 commentaires:

  1. Merci de nous expliquer régulièrement les enjeux de tel produit ou telle molécule. Ca nous permet de comprendre ce qu'elle représente de mal ou de bien. Et c'est chouette d'avoir trouvé une alternative moins pire à celles qui existent actuellement. On avance dans le bon sens :)

    RépondreSupprimer
  2. elle0851 (pufpuf)20 juillet 2021 à 09:48

    Coucou, si vous adorez faire ce genre d’article, moi j’adore les lire car j’apprends toujours plein de choses qui me permettent ensuite de mieux comprendre les compositions des produits et les évolutions dans le domaine de la beauté…. En plus je n’ai pas du tout de formation scientifique mais vos explications sont abordables pour tous, merci!

    RépondreSupprimer
  3. J'adore vos articles "techniques Alina - j'apprends toujours plein de chose, bien au delà des soins et du maquillage.
    Et celui-là, je l'ai relu plusieurs fois en "cherchant le loup" (l'écolo est méfiante :)), mais... même le mode de production du matériau source est "propre "(betterave et recyclage, on est vraiment pas dans le problème de la déforestation pour produire des biocarburants...). Ca a donc l'air d'une vraie bonne nouvelle (et d'une beau prodige technique), et pas que pour les beauty addict! D'autant qu'épargner des huiles naturel, "coûteuses" à produire, au profit d'un ingrédient issu du recyclage, ça semble avoir vraiment du sens, même s'il faut toujours un peu de recul pour évaluer les impacts.

    Du coup, même si je me fiche un peu de la tenue du maquillage (je me rate encore tellement souvent sur les fard à paupière qu'à la limite, je préfère quand ça part vite...), j'attends la revue avec impatience. Vais-je acheter des fards avec de l'Isododecane par souci de l'environnement? Ce monde est fou :)

    Merci pour de travail d'explication, toujours aussi passionnant!

    RépondreSupprimer
  4. Très interessant comme toujours

    RépondreSupprimer
  5. Hello Alina ! Je n'avais pas du tout vu cette info, c'est incroyable ! Ca ouvre la porte à tellement de perspectives, j'ai hâte de voir comme le luxe va tirer profit de cette avancée :). Merci encore pour ce riche article !

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Alina
    merci pour cet article très intéressant.
    Désormais je sais pourquoi je n'accroche pas avec le maquillage green (qu'il soit luxe ou pas), car j'ai besoin qu'il soit "longue tenue" et mon mascara doit être waterproof (sinon yeux de panda trop vite, car même waterproof en fin de journée j'ai qq trainées).
    Je continue donc les soins eco luxe (car ma peau adore) et quand je me maquille (ce qui est assez rare en ce moment) maquillage conventionnel.
    A bientôt
    veroniqueroux

    RépondreSupprimer
  7. Oh génial cet article….c’est une avancée hyper intéressante, le maquillage clean va pouvoir petit à petit évoluer de plus en plus….Pour les soins, je suis comme toi, j’essaie d’éviter ce qui est occlusif car boutons assurés !!!

    RépondreSupprimer

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Dans la liste déroulante Commentaire, Sélectionner le Profil , cochez Nom/URL, vous pouvez laisser vide le champs "URL"
3) Saisissez votre nom (pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquez sur Publier commentaire
5) IMPORTANT : merci de n'insérer AUCUN lien dans votre commentaire, faute de quoi il ne sera malheureusement pas publié

Voilà : c'est fait.
Et un grand MERCI !!!!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...