Acné Rosacée : A Moi Le Tour ? Point Sur Mes Problèmes de Peau Depuis 2 ans !


Si vous me suivez depuis suffisamment longtemps, vous savez que depuis 2 ans je ne sors plus de mes "problèmes de peau" à répétition. A moi les petits boutons blancs sur les zones délimitées autour des ailes du nez. Ce qui a retardé ma consultation chez le dermatologue (faite ce matin), c'est le caractère passager de la "réaction" et le fait qu'esthétiquement parlant elle était assez limitée.

ACNE ROSACEE ?


Oui, on peut être brune et avoir la peau très claire, sujette à la rosacée ... Oui, la rosacée peut ne pas s'accompagner des flashs de rougeurs, et autres symptômes caractéristiques ... C'est ce qui m'a enduit en erreur d'ailleurs car j'ai pensé à tout sauf ça !

Piste N°1 : Une Allergie ?
Tout au début, j'ai cru à une réaction allergique. J'avais changé ma routine, éliminé un par un les produits pour essayer de trouver le coupable, comme j'ai l'habitude de le faire en cas d'une vraie réaction allergique (ce que la rosacé n'est pas !). Rien n'a fonctionné ... les boutons étaient là, alors que j'avais totalement changé de routine.

Piste N°2 : Une Réaction aux Filtres Solaires Chimiques ?
J'ai ensuite pensé aux filtres solaires chimiques, que j'utilise souvent pour protéger ma peau des taches pigmentaires. Une nouvelle fois, je me suis rendue compte que cette piste était fausse puisqu'en vacances mes petits boutons disparaissaient comme par magie, or je triplais l'utilisation des crèmes solaires !
Piste N°3 : Une Réaction A L'Effet D'Occlusion ?
Au fil du temps, et au fil des éliminations des causes probables (ce n'était pas une allergie à un produit en particulier, ni une réaction aux filtres chimiques), je me suis rendue compte des choses suivantes :

  • ma "réaction" disparaissait en vacances
  • parfois, à l'utilisation des fonds de teint très couvrants, je me retrouvais avec une flambée de petits boutons le soir même
J'avais donc clairement identifié les fonds de teint comme étant un élément déclencheur de ma réaction. En vacances je ne me maquille pas ce qui explique cette accalmie passagère.

Plus j'approfondissais cette piste, plus je me rendais compte qu'il y a une chaîne "cause - effet" entre un produit occlusif (bonjour les silicones), et mes poussés de boutons. Ainsi, je supporte plus ou moins bien les fonds de teint naturels (allégés en silicones), et les soins non occlusifs. Mais dès que vous me mettez un waterproof ... c'est la cata.

Une autre confirmation indirecte de la piste de l'acné réactionnelle, c'est le fait que le petit produit Talika qui traite les boutons grâce à la lumière rouge(Talika Free Skin) a un réel effet. Depuis 1 mois je que je le teste, j'ai remarqué que ça calme énormément l'inflammation. Or ce produit agit clairement sur les bactéries et n'a aucun lien avec une quelconque "allergie".
Pourquoi n'a pas avoir pensé à la Rosacé avant ?
J'étais persuadée que ce n'était pas mon cas pour des raisons suivantes :

  • je n'ai JAMAIS de sensation d'inconfort, de sensibilité, d'intolérance au niveau cutané. Je ne sais pas ce que c'est un "tiraillement", ma peau ne brûle pas, ne picote pas, ne démange pas, peu importe les soins que je mets dessus
  • je n'ai pas la peau qui rougit facilement, je ne rougis presque jamais d'ailleurs
  • je n'ai pas de fameux "flashs", la sensation "d'étouffement dans la peau" et tous ces symptômes que les gens qui ont la rosacée décrivent
  • quand j'avais fait mon bilan sur Visia au Derma Center j'avais un très bon bilan au niveau des rougeurs, en revanche mon seul problème c'était l'activité bactérienne justement
  • en vacances au soleil ma réaction se calme et disparaît, alors que quand on a une rosacée elle flambe justement  
Comme vous pouvez le voir, j'avais clairement l'inverse de tous les symptômes de la rosacée ... et à part avoir le profil pour (peau très claire, yeux clairs), je ne voyais pas comment cette saloperie pouvait me toucher ... Et pourtant!

Je tiens également à préciser que la manifestation extérieure (boutons sur le fond de rougeur) est très limitée chez moi, au point que les gens qui me connaissent n'ont jamais remarqué quelque chose, ni même mes parents / mon chéri ! C'est pour cela que j'ai mis autant de temps  à aller consulter, car cela me gène presque pas, une fois le fond de teint mis, on ne voit plus rien sur ma peau. 
Verdict : L'Acné Rosacé
Dès que le médecin a regardé ma peau et a écouté ce que je lui ai décrit comme problème (boutons blancs qui ne laissent pas de traces mais qui réapparaissent sur les mêmes zones régulièrement), il m'a parlé de l'acné rosacé. C'est une forme différente de l'acné, classée dans la rosacé mais qui ne l'est pas tout à fait. Puis, apparemment j'ai une forme très légère (ce qui a retardé ma consultation).

Ce médecin est d'ailleurs l'une des rares personnes qui a tout de suite vu mes origines (d'habitudes les gens  "bloquent" sur le fait que je ne sois pas blonde "pour une russe" :), et apparemment ce problème est très courant dans les pays slaves / nordiques. Cela vient du fait que la peau est très claire et fine, les vaisseaux sont proches de la surface de la peau, ils peuvent éclater (j'en ai quelques signes de couperose aussi, depuis des années déjà, mais comme ça progresse pas je laisse en état), et - par je ne sais quel mécanisme - les petits parasites (Demodex) présents sur la peau de tout le monde, prolifèrent et provoquent les fameux boutons bancs. C'est à peu près le même mécanisme que pour l'acné sauf que ce n'est pas la même bactérie, ni le même source de problème (hyperseborré pour l'acné, vesseaux pour la rosaceé).

D'après mes recherches, il y aurait un lien entre la flore intestinale et les manifestations de l'acné rosacée. Et comme l'intestin c'est mon très gros problème héréditaire (je ne peux pas manger certains aliments, j'ai souvent des nausées, douleurs et autres signes d'un métabolisme perturbé), je vais bien sur creuser à ce niveau là. Idéalement, il faudrait que j'arrive à faire le test sur H. Pylori (ma mère me le dit depuis des années, je traine la patte ...).
Comment Traiter ?
Alors le médecin a voulu me prescrire des antibiotiques, mais étant donné que mon état de peau ce matin était correct (à part la rougeur qui est toujours là et qui se traite uniquement au laser maintenant), on a renoncé. Puis, je ne suis pas fan de prendre les antibiotiques comme ça, justement parce que je suis super fragile de l'estomac et une petite cure me "tue" complètement. Puis, une fois les anti bio ont passé, on fait comment ? On recommence à chaque flambée ? Je ne suis pas pour.

On est donc parti sur Soolantra, une crème à mettre après le soin et uniquement sur les zones concernées (elle a une action anti parasitaire). 

Globalement, je suis sensée de ne pas me maquiller le teint mais ça va être compliqué, je vous dis ... puis je pense qu'il faut trouver la source de ce disbalance et ne pas se résoudre à adapter son mode de vie à un sale petit parasite qui fait la fiesta sur mon épiderme ! Le traitement dermatologique consiste à combattre les symptômes, moi je veux trouver la cause. 

Voici donc mon plan d'action :

  • je traiter avec Soolantra le soir (à voir comment je la supporte)
  • je continue Talika Free Skin car je vois vraiment l'effet (il a une action anti bactérienne par la lumière)
  • fort heureusement, j'ai négocié le droit de continuer mes soins naturels et bio (il était assez ouvert la dessus le médecin, il m'a juste conseillé Mineral 89 de Vichy pour renforcer la barrière hydro lipidique, je l'utilise déjà mais pas tous les jours; à voir donc)
  • je vais faire très attention avec le maquillage et les soins occlusifs, mais de toute façon c'est ce que je faisais déjà 
  • je vais surtout m'occuper de mon estomac car on me l'a déjà dit plus d'une fois que ce type de manifestation vient souvent de la digestion. Même Celine, mon occupunctrice, m'a tout de suite dit il y a plus d'un an déjà que les zones sur lesquelles se situent mes boutons sont des méridiens liés à la digestion
Il me reste à trouver comment je peux me faire faire le test H. Pylori. Je vous avoue que je compte énormément là dessus puisque je suis intimement convaincue que tout est lié dans le corps, et qu'une manifestation sur le visage qui arrive comme ça, ne peut juste pas être dissocié du reste et cela peut être un signale de traiter le vrai problème. Surtout qu'il y a beaucoup d'études qui incriminent H. Pylori dans le déclenchement de la rosacée, et qu'en plus j'ai des prédispositions génétiques et pour l'un (rosacée) et pour l'autre (H. Pylori). Si vous avez un très bon gastro à Paris, je suis preneuse (envoyez par email sur kleobeaute@gmail.com car on a pas le droit de faire de la publicité aux médecins sur un site web, même dans le commentaire).

Bien évidemment, je vous tiens au courant du développement de cette affaire. J'espère tellement pouvoir mettre fin à ces poussés cycliques de boutons ... Après, si j'ai assez de courage et d'argent, il faudrait faire le laser pour supprimer les vaisseau dilatés, mais comme j'en ai vraiment très peu ça peut attendre. 

N.B.: je tiens à préciser que la rosacé, l'acné rosacé est lié à votre patrimoine génétique, il ne faut pas culpabiliser en se disant "je me suis trop maquillée" ou "j'ai mis trop de soin sur la peau" ou "je ne me nettoie pas assez bien le visage". C'est faute de personne si on est né avec une peau aussi fine et claire, si on a un estomac fragile. Que vous mettiez le fond de teint ou pas, cela n'a aucun lien avec votre structure épidermique, ni avec la présence d'H. Pylori dans votre corps !

42 commentaires:

  1. Le dépistage de l’hélicobacter Pylori s’effectue par fibroscopie gastrique. Je te souhaite de ne pas avoir cette bactérie responsable de 90% des cas de cancer de l’estomac : http://sante.lefigaro.fr/article/une-bacterie-est-responsable-de-90-des-cas-de-cancer-de-l-estomac/ & http://www.fmcgastro.org/textes-postus/postu-2016-paris/nouvelles-recommandations-sur-la-prise-en-charge-des-patients-infectes-par-helicobacter-pylori/. Je ne lui connaissais pas de lien avec la rosacée. Tu m'apprends quelque chose. Je t'envoie par courriel les coordonnées de ma gastro-entérologue à toutes fins utiles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou,
      mais tu vas faire peut aux gens dis donc ! :)
      à priori 50% de la population mondiale aurait cette bactérie, je pense pas que systématiquement elle provoque le cancer d'estomac (ça doit être comme avec papilloma virus, il est présent dans tous les cancers du col, mais tous les gens qui l'ont ne vont pas developper le cancer)
      En France, par exemple, ils annoncent les chiffres de 30% de la population adulte infectée, 10% des enfants, donc à mon avis si le lien "H. Pylori Cancer" aurait été établi, on aurait quand même eu des dépistages obligatoires
      Certaines études disent que cette bactérie évolue dans 10% des ulcères et 1% évolue dans le cancer.
      Quoi qu'il en soit, il est super important de se faire dépister je pense, je vais essayer de le faire au plus vite, ça m'angoisse !

      Supprimer
    2. et dire que ce truc (bactérie) peut se traiter pendant 10 jours aux antibiotiques adaptés, cela me rend dingue que personne n'en parle alors que la quantité de medocs inutiles qu'on avale ...

      Supprimer
    3. Oui, je suis de ton avis. Je ne connaissais pas les chiffres que tu donnes par contre mais effectivement cela ne dégénère pas systématiquement en cancer. Toutefois chez les personnes qui ont un cancer de l'estomac, c'est souvent l'origine de leur maladie d'après l'article du Figaro et avant de le lire, je ne connaissais pas l'existence de cette bactérie à vrai dire.

      Supprimer
  2. Coucou ma chère Alina,
    Je suis désolée pour ce diagnostic d’acne rosacée. C’est vraiment la galère d’avoir une peau comme ça. Moi je suis brune d’origine méditerranéenne avec la peau phototype 3. Et pourtant j’ai de la couperose diagnostiquée. Héritage de ma mère qui elle a la peau blanche. C’est un calvaire.
    Bref en ce qui concerne le gastro j’en connais mais dans le Nord de la France ;) désolée
    Le soin talika m’intéresse en tout cas!
    Bises!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou,
      c'est super galère oui ... j'ai quand même un peu de chance car au moins c'est pas super visible, quand je regarde certaines qui ont été littéralement défigurées ... c'est pour ça qu'il faut que j'arrive vraiment à traiter, le médecin m'a dit que cela peut rester comme ça, sur le stade super léger (mais qui est déjà suffisamment embêtant pour moi), ou bien évoluer vers les stades plus avancées ...
      Je vais voir comment Sollantra fonctionne, je vais le bilan digestion, et si rien ne fonctionne alors ça sera le laser

      Supprimer
  3. Coucou Alina, ta première phrase m'a fait rire car je suis moi aussi brune à la peau de porcelaine, et je n'ai jamais compris l'expression"peau de blonde" ni les dénominations "blondes" de certains cosmétiques (coucou Guerlain !)
    Pour ma part je souffre d'acné hormonale malgré ma quarantaine et je confirme, pas facile de trouver les bons produits adaptés.... et surtout qui n'aggravent pas la situation !
    J'en profite pour te remercier une nouvelle fois pour ton excellent travail sur ton blog, c'est gentil de partager tes connaissances que l'on sent solides et ton avis éclairé.
    Bonnes vacances si ru en prends, sinon bon courage en cette période de canicule !
    Melissa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah non mais ça ... :) il y a encore plein de gens, y compris dans le marketing les marques, qui "classent" les couleurs de peau par la couleur de cheveux, se sont vraiment des abrutis :)
      et merci beaucoup pour ton soutient, l'acné hormonal c'est pas un cadeau non plus, ma pauvre ... bon, allez, il y a pire dans la vie ! :) avec des soins adaptés on verra un jour le bout du tunnel, j'espère juste y parvenir avant mes 80 ans lol

      Supprimer
  4. Aïe, décidément nous les femmes, j'ai le sentiment que mère nature ne nous épargne guère ! Moi je fais de l'acné hormonale à bientôt 34 ans. Malgré le fait que j'essaie de prendre un maximum soin de ma peau... rien n'y fait ! Et j'aurai réagi comme toi pour les antibiotiques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah mince, toi aussi, comme Mélissa plus haut, de l'acné hormonale ... c'est fou quand même tous ces dérèglements, alors que j'ai l'impression que nos parents ont été moins embêtés avec ça (ou bien ils ne se sont jamais fait diagnostiqués, ce qui est aussi probable ...)
      Après, je reste intimement convaincue que quand la cause est interne (hormones, vaisseau sanguins situés très proche de la surface de la peau comme pour celles qui ont la rosacée), il faut traiter la cause ... on ne peut jamais résoudre un problème en traitant uniquement la conséquence, c'est ce qui me fait peur j'avoue ... j'espère pouvoir trouver le déséquilibre qui a faut qu'à 34 ans j'a déclenché cette saloperie

      Supprimer
  5. Bonjour,
    Ce sera t il possible de nous faire un article sur la routine soin à adopter dans ce cas-là ? Pour le démaquillage, les crèmes à adopter etc...? Merci infiniment .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Nathalie,

      mais en fait rien ne change pour moi concernant la routine justement! Je le disais dans l'article que je n'ai AUCUN signe de la rosacée classique qui décrivent les gens qui l'ont. Du coup, ma peau n'est pas sensible ... donc je garde parfaitement tous mes soins :)

      En générale, les gens qui ont la malchance d'avoir la rosacée adaptent leur routine car leur peau devient intolérante, ce n'est pas mon cas, donc je ne ferai rien de spécifique et je continue mes soins naturels, mes tests et tout ça.

      là où je vais essayer de trouver les solutions c'est au niveau des fonds de teint car ce sont eux qui me déclenchent la prolifération des parasites demodex (petits boutons blancs). J'avais remarqué que tout ce qui est waterproof et longue tenue me fait ça .. Mais si mon traitement fonctionne (soolantra), il n'y a pas de raison que je me prive !

      Supprimer
  6. Bonjour alina,

    Depuis quelques mois sont vendus en pharmacie des autotests pour la recherche de la bactérie (ils existent aussi pour le cholestérol, la thyroïde etc...). Ils sont simples et fiables. Cela peut être un début avant de voir un gastro.
    Saches également que la rosacée comme tout problème de peau peut être due à un dérèglement hormonal et notamment thyroïdien, une piste à ne pas négligée, je te parle en connaissance de cause.
    Bonne soirée,
    Célia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou miss,
      oui, c'est le Helikit ! Il fait l'acheter et aller dans un laboratoire d'analyses qui te font suivre la procédure. J'ai reçu l'ordonnance pour acheter ce HeliKit par mon médecin traitant, du coup je vais faire le dépistage la semaine prochaine
      Merci beaucoup en tout cas d'avoir pris le temps pour essayer de m'aider <3

      Supprimer
  7. Bonjour Alina. Je me permets de commenter cet article interessant, et peut être t’éclairer/répondre à certaines questions.
    Concernant Helicobacter Pylori, c’est une bactérie présente chez de nombreuses personnes, dont les principales manifestations sont des reflux/régurgitations acides au niveau de l’estomac. Ça brûle, ça fait mal, sans trop dépendre de l’alimentation. Il n’y a aucun caractère héréditaire à ce portage de bactérie. Le lien avec les cancers gastriques et les ulcères est effectivement prouvé (je ne sors pas la liste des articles référencés sur Pubmed). Mais ne confondons pas, les cancers et les ulcères sont fortement influencés par la bactérie, mais avoir la bactérie ne veut pas dire forcément avoir un cancer.... (une Ferrari est très souvent rouge, mais une voiture rouge n’est pas très souvent une Ferrari ^^). Le diagnostic peut se faire par une prise de sang, mais ne sera informative que si elle est négative... ou par une fibroscopie gastrique, sous anesthésie générale ou non. Je n’ai pas de nom sur Paris à te communiquer, quoi qu’il en soit pour faire ce geste, pas besoin d’etre « la crème » des gastro enterologues pour le faire (et donc de lui payer 300 balles de dépassement...!). Évidement ton choix est libre.
    Pour ce qui est de la relation entre l’intestin, et plus généralement tout le reste du corps, il semble que cela se situerait plus précisément au niveau de l’instentin grêle et du colon, la ou des kilos de bactéries nous peuplent. Des études récentes et très intéressantes parleraient de lien très fort entre certaines bactéries et tout un tas de maladies: diabète, cirrhose non alcoolique, troubles de l’humeur, voire même schizophrenie. Dans certaines pathologies, ils proposent même des greffes de microbiote « sain », parce qu’on ne peut pas spontanément changer notre micorbiotes, acquis dans notre petite enfance (oui, une greffe de matière fécale....!)
    Les arguments avancés pour montrer les relations avec ses maladies sont que les bactéries ne digèrent pas nos aliments de la même façon et donc ne relarguent pas les mêmes déchets selon l’espece, avec donc des effets secondaires différents.
    Et en effet, les liens avec les problèmes de peau ont également été mis en évidence.
    Bref, je me suis peut être égarée mais l’impact de notre système digestif sur notre santé est sous estimé, et sous étudié. Et je trouve ça hyper intéressant ! Et dans ton cas, je tenais à part ce point sur l’HP, et te rassurer sur les cancers, même si j’ai vu que tu avais de bonnes informations ;).
    Merci de proposer de nouveaux sujets et de nous faire réfléchir à plein de choses !
    Lucie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Lucie,
      merci beaucoup pour cet éclairage ! c'est en effet ce que je pensais (exactement le même fonctionnement que pour papilommavirus et le cancer du col). Dans tous les cas, vaut mieux prévenir que guérir et se faire dépister au cas où ! Surtout quand tu vois les désastres pour papillomma ... Bref ! Apparemment le dépistage de helicobacter se fait maintenant par un test respiratoire (helikit), je vais le faire la semaine prochaine.
      P.S.: la greffe de la matière fécale ???!!! alors là ... je vois pas comment la chose se fait et comment le demander délicatement au donneur ... "hello Pierre, j'ai besoin d'une greffe de matière fécale, j'ai remarqué au bureau que tu avais un bon transit, serait-tu d'accord pour qu'on devienne les frères de caca si c'est pas trop te demander" ... bref, je m'égare :))

      Supprimer
  8. Coucou Alina, je n’avais jamais fait le lien entre une rosacé et des problèmes digestifs! Alors oui en effet une simple fibroscopie permet de faire une biopsie et détecter une bactérie ( ce sera aussi l’occasion de savoir si tu es sujettes à des œsophagite ou autre problème), ça ne prends que quelques minutes et cela permet de mettre des réponses sur toutes tes interrogations. Quand au laser, j’ai effectué ma première séance l’hiver dernier ( grosse couperose pour mon cas) c’est vraiment une révolution, je te le conseille, bien que tu ne sois sujette qu’à de petites zones, cela te coûtera moins cher que devoir payer pour une plus grosse zone plus tard ( à titre indicatif en province j’ai payé 160€ et je dois faire encore 2 séances, couperose moyenne.).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Angélique,
      le dérmato m'a dit que pour le laser ça sera de l'ordre de 200 - 300€ la séances et il en faut 2 ou 3. J'ai des toutes minuscules vaisseaux éclatés à 3 ou 4 endroits, c'est vraiment pas grand chose donc j'hésite .... je pense que je vais commencer par supprimer mes taches brunes qui me gênent beaucoup plus pour le coup, et peut être en deuxième temps je vais supprimer les vaisseaux éclatés
      Tu as eu des bleus pendant longtemps après ?

      Supprimer
  9. Bonjour Alina, je suis ton blog depuis quelques annėes dėjà, mais c'est la prmière fois que je poste un commentaire. J'ai moi-même un dėbut de rosacėe et j'ai commencė depuis peu unevroutine abec les produits Pai et Ren. Je dois dire que, sans être une baguette magique, cela a remarquablement calmė ma peau. J'ai aussi drastiquement diminuė ma consommation de produits laitiers, car j'ai constatė un lien entre la consommation de ces produits et les flambėes. Merci pour ton blog, qui est une mine d'or de bon conseils! Bises. Kat

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Katreen,
      déjà, je suis enchantée de faire connaissance avec une lectrice de longue date :) Merci beaucoup pour ton commentaire ! :-)
      Concernant mon alimentation, je n'aime pas du tout le lait, j'en bois jamais, et je ne mange pas de yaourt ... donc là dessus je dois être au minimum (juste des traces de laits dans certains produits), en revanche je m'interroge concernant le gluten ... j'ai des réactions bizarres parfois sur les pates classiques, ça peut aller jusqu'aux nausées très fortes pour une simple assiette de spaghetti ... donc à creuser forcement côté digestif !

      Supprimer
  10. Coucou Alina, comme vu dans les commentaires précédents tu as les autotests de dépistage mais pour ce qui est de leur fiabilité je suis assez sceptique : 1 an qu'on les a reçu dans la pharmacie où je travaille et que le fabricant qui devait nous former et nous expliquer tout le principe et les études n'est jamais passé... Donc en attendant le gastro je te recommande de voir avec ton médecin traitant pour faire en laboratoire de ville le test Helikit( qu'il faudra te procurer en pharmacie avec l'ordonnance) :il s'agit d'un sachet de poudre à boire le matin à jeun (sans avoir fumé non plus) , dans l'estomac au contact d'H. Pylori ça fait une réaction chimique, et le gaz carbonique produit est mesuré. Ça permet d'orienter la consultation vers le gastro ! Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Carole,
      Justement, j'ai reçu l'ordonnance ce matin pour Helikit (teste en urea il me semble), je vais faire dans un labo médical à côté la semaine prochaine !
      Et le RDV avec le gastro est pris pour le 19 septembre (avant ils ont aucune date, Paris est déserté ...) Donc si j'ai la foutue bactérie, j'aurais la joie de l'imaginer me dévorer pendant 1 mois sans rien pouvoir faire ... mais bon, elle est sans doute là depuis des années et des années, étant donné que la contamination se fait souvent dans la petite enfance

      Supprimer
  11. Je confirme, acheter une terracotta pour blondes alors qu’on est brune avec la peau diaphane et le yeux bleus, ça peut être agaçant mais ça reste drôle ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah mais les marques :)) parfois je me demande sur quelle planète elles vivent :))

      Supprimer
  12. Article encore très complet, on attend la suite. Je me demande aussi si je n’ai pas ce genre de problème de rosacée, il faut que je me penche sur le problème.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je t'avoue que c'est super compliqué de faire l'auto diagnostique ... pendant 2 ans j'ai tout regardé sur la rocasée mais ce que je voyais comme info disponible ne correspondait à aucun point à ce que j'avais ... sauf les petits boutons. Il y a plein de différents rosaces, plein de stades, donc le mieux c'est d'aller consulter un bon dermato car si tu es au début, tu peux encore tout traiter sans avoir de cicatrices ... j'en ai 1 seul petit faux bouton éclaté et à mon avis maintenant c'est le laser ... alors que si j'avais consulté avant, il ne serait pas là !

      Supprimer
  13. Bonjour !
    Merci pour cet article très complet (comme toujours ;))
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. de rien miss, j'espère qu'il sera utile à certaines !

      Supprimer
  14. Hello Alina,

    Je découvre ton blog grâce à cet article, qui m'a d'ailleurs beaucoup interessé. Je pensais faire partie des personnes victimes de l'Acné Rosacée. En revanche, je fais partie des blondes, aux yeux bleus et blanche été comme hiver !

    Merci pour ce sujet !

    Pauline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Pauline,
      ah je t'assure moi aussi je suis blanche lait été comme hiver, malgré ma peau brune :) Ma maman est blonde platine en revanche, avec ls yeux bleus, et ... elle n'a pas de rosacée ! Après, j'ai une peau encore plus claire que la sienne (oui, apparemment c'est possible :), donc ça doit jouer ...

      Supprimer
  15. Bonsoir, "acné rosacée" ça me parle : il y a quelques années (après ma 2e grossesse) mon dermatologue m'avait effectivement prescrit des antibiotiques (que j'avais pris à l'époque) et le résultat avait, certes, été probant mais après arrêt du traitement, rebelote! C'est là que je me suis dirigée vers un homéopathe et plutôt que de traiter des symptômes dermatologiques il m'a parlé de mon foie, de ma digestion .... et m'a proposé un traitement adapté qui traiterait mon acné rosacée.... après des ajustements de dosage et le temps que le traitement fasse effet (oui, l'homéopathie c'est long et contraignant) j'étais ravie du résultat : incroyable et super efficace! Voilà mon retour et je ne saurais trop vous conseiller un bon homéopathe, donc!
    Toujours ravie de lire vos articles.
    PS : aucun rapport, mais pour faire suite à un de mes commentaires sur des désagréments quant à la lip palette de Dior, il s'est avéré que les picotements ne venaient pas des RAL mais du contour des lèvres universel Sephora que j'utilisais avec...!!! Comme quoi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah, voilà ! Merci beaucoup pour ton témoignage ! Je comprends pas moi non plus l'intérêt de prescrire les antibiotiques pour une maladie chronique ! On est sensé de se gaver des anti bio à chaque flambée ? Et puis quoi, le parasite en question va developper une résistance, et on aurait tué des millions de bactéries utiles avec ! Bref, un non sens total ... je comprends pour couper une GROSSE crise, pour les gens qui arrivent défigurés littéralement (il y en a), mais pour une personne qui a des signes à peine visible je vois vraiment pas où est la logique ...

      Je vais essayer de faire le bilan complet pour la digestion et de voir en fonction ce que je peux corriger. Une longue route m'attend je sens ... je vous tiendrai bien sur informées !

      Supprimer
  16. Coucou Alina,
    je ne suis pas concernée par la problématique (je croise les doigts avec ma peau claire de rousse alors que je suis brune aux yeux noisettes) mais c'est très intéressant de lire tes suppositions et de voir que tu commences à avoir des réponses à tes interrogations.

    Bon courage pour les prochaines étapes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Maelle,
      la maladie se manifeste jamais (ou très rarement) avant 30 ans, je ne pensais pas non plus un jour devoir écrire "rosace" sur mon blog :( mais il vaut mieux être prévenu, comme ça au moins aux premiers signes inquiétants vous n'attendrez pas autant que moi ... j'ai trainé quasiment 2 ans ! parce qu'en réalité ça ne ressemble en rien à une rosacée telle que je l'ai vu sur les photos et descriptions sur le web, et telle que je la connais par certaines copines concernées.

      Supprimer
    2. À 28 ans, je croise les doigts.
      Mais comme tu le dis si justement, en étant prévenue, cela permet de d'alerter plus rapidement si les premiers signes apparaissent !

      Supprimer
  17. Coucou Alina.
    Un petit message pr te dire que j’en partage la même galère que toi.
    J’avais aussi des petits boutons blancs au niveau du nez qui en prime de demangeaient, zone rouge etc... Mais rien qui ressemblait à une rosacee traditionnelle (ma mère y a droit aussi). Un petit tour chez le dermatologue et hop démodécidose et traitement à soolantra. Traitement efficace mais comme tu le dis très justement pas sur la durée. Et là ton article à fait tilt. Je suis aussi sujette à une digestion difficile, intestins fragiles etc... Je vais aussi me pencher sur les causes de tout cela. Merci pr ton article car il fait vraiment fait Écho à mes soucis. Le dermatologue m’a indiqué qu’effectivement certaines personnes sont plus sujettes que d’autres mais que certaines choses déclenchent et notamment le fluor contenu par exemple dans les dentifrices. Un peu étonné mais comme j’aime bien le fluor dans les dentifrices, j’ai un peu allégé.
    De grosses bises Alina et j’attends des retours de ton plan d’attaque avec impatience

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Emilie,
      je suis ravie alors si je pouvais te mettre sur une piste (digestion), en tout cas c'est ce que tous les naturophates / acupuncteurs et les gens qui pratiquent la medecin douce me disent depuis 2 ans.
      Je suis sure à 100% d'avoir HPyliri (toute ma famille l'a eu donc impossible statistiquement d'y échapper, je vais confirmer avec le test sans doute demain matin, puis on verra post traitement aux antibio).
      Soolantra m'aide quand même un peu, depuis mois d'une semaine que je l'utilise, j'ai vu déjà que la peau est plus régulière, des petits boutons sont encore là par ci par là, mais sans une grosse inflammation par dessous. A voir sur la durée.
      Il me l'a précisait pour 3 mois de traitement, et après ... j'espère entre temps trouver la cause interne, le déclencheur

      P.S.: c'est étrange pour le fluo, j'y ai pas pensé ... mais pour tout te dire, sans faire exprès j'avais testé pendant 1 mois le dentifrice naturel (sans fluo) et j'avais toujours mes problèmes de peau, sans aucune incidence sur leur intensité / étendu ... dans mon cas, cela ne semble pas influer sur quoi que ce soit ...
      P.S.2: j'ai un peu du mal à voir la différence entre démodécidose et l'acné rosacée ... il y a aussi la dermatite peri bouccale qui a souvent les mêmes symptomes ... j'ai un peu l'impression qu'ils disent à tout le monde "l'acné rosacée" puisque de toute façon ça se traite à Sollantra les 3, mais bon ... je n'ai vraiment aucun, mais alors aucun autre symptome de la rosacée, sauf les petits vaisseau mais que je traine depuis mes 18 ans alors qu'à l'époque j'avais pas du tout connu les mêmes mésaventures

      Supprimer
  18. Coucou Alina
    Alors ton article me parle énormément, j'ai moi même été diagnostiqué avec de l'acné rosacée mais à l'époque j'avais le symptôme de flush en plus. Aujourd'hui j'ai juste les petits boutons blancs qui réapparaissent systématiquement au même endroit. D'où mes questions, peut tu m'indiquer la localisation de tes boutons ? Moi ce sont sur les joues
    Par ailleurs, j'ai également des problèmes de digestion (ballonnements, selles liquides etc)
    Je vais donc me pencher aussi sur la piste du gastro
    Je te remercie
    Bisous !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou,
      C’est drôle, j’ai vraiment les mêmes symptômes sauf le flash ! Idem pour la digestion !! J’ai fait le test H pilory la semaine dernière, le résultat mardi prochain même si j’ai peu de doute qu’il sera positif
      Concernant la localisation des boutons : c’est pile sur le sillon nasogenian (entre la bouchée et le nez)

      Supprimer
  19. Chère Alina,

    Cela fait un moment que je consulte ton site et je réagi pour la première fois car j'ai eu les mêmes soucis que toi. J'ai décidé de ne pas me rendre chez un dermatologue car ce problème récurrent n'a pas été solutionné, au contraire ma peau à très mal réagi à la crème. Ayant la peau très sensible, tout comme le système digestif, j'ai choisi une voie plus douce et naturelle.
    Je fais actuellement une cure de gellules de pensée sauvage, bardane (pour nettoyer la peau) et je prends également des comprimés de radis noir et desmodium (nettoyage du foie). Le soir j'ai remplacé mon soin et ma crème par du gel d'aloe vera que je mélange avec un peu d'huile de coco pour ne pas que ma peau soit tiraillée. J'ai également fait une cure de probiotiques pendant 15 jours pour restaurer la flore intestinale et je limite ma consommation de gluten. Je constate de véritables effets depuis quelques mois. J'espère que cela te sera utile ou que tu trouveras une première piste à ton problème.
    Belle soirée,
    Alexandra.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Alexandra,
      un rand merci pour ton message, et ton soutien ! J'ai fait une grosse crise lundi dernier (la plus grande que j'ai connu depuis que l'acné rocasée a fait apparition dans ma vie), j'avoue c'est déprimant :(
      moi aussi j'ai des choses à redire concrnant les préscriptions des dermatologues, c'est très très limitée sur le combat des dégats exterieurs ...
      j'avais, comme annoncé, fait le depistage de H. Pylori, j'ai eu les résultats il y a 2 jours, je suis positive ... j'ai épluché beaucoup d'éetudes scientifiques sur la relation "digestion - dermatittes", il y a un fort lien qui me parait évidant quand on y reflechit de près, c'est ce qui m'a également dit mon acupuncteur en voyant la localisation de mes lesions (elle m'a tout de suite dit "c'est la méridiane de la digestion")

      voilà ... je vais donc soigner H. Pylori, en espérant que ce n'est pas trop tard pour moi et que la bactérie n'a pas encore fait de dégâts irréversibles, et on verra l'impact sur la peau

      Supprimer
  20. ah ces crises de peau.... je connais aussi.
    depuis 2 ans et alors que j'approche des 40, je fais des crises de boutons (blancs et kystes) principalement sur le front, sillon nasogénien et le menton et machoire + rougueurs et parfois carrèment échauffements, plaques rouges....
    J'ai aussi pensé allergie cosmétique, alimentation, problème hormonal.... Perso, l'annee dernière un dermato m'avait aussi diagnostiqué une rosacée avec soit disant 2 ans d'antibio et une crème pour le traiter.... j'ai refusé de prendre des antibio pendant 2 ans quand on connait les problémes de résistance et les dégats sur le système digestif. et j'ai bien fait car de nombreux autres professionnels ont remis en cause ensuite ce diagnostic.

    Je suis finalement allée voir Joelle Ciocco malgrè le prix fou des consul et elle m'a fait un tout autre diagnostic (centré malgré mes doubles nettoyages sur des bactéries liées à la transpiration, à mon cuir chevelu problématique (alors que je le croyais sain) et à une sur-stimulation notamment cosmétique de ma peau réactive, sensible et échauffée) et en 4 semaines je vois enfin la différence (grace au diagnoctis et aux produits personnalisés).

    bon courage !

    marieTT

    RépondreSupprimer

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Dans la liste déroulante Commentaire, Sélectionner le Profil , cochez Nom/URL, vous pouvez laisser vide le champs "URL"
3) Saisissez votre nom (pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquez sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un grand MERCI !!!!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...