YUKA : Encore plus de Délire ?

yuka application beauté analyse cosmetiques peut on lui faire confiance

Je n'avais pas du tout prévu de vous écrire un nouvel article sur les applications beautés et leur "grande fiabilité", j'ai déjà tout dit sur le sujet. Hélas, je crois qu'on vient de franchir un nouveau cap ... un cap qui bascule la "simple inutilité" vers quelque chose de limite ... dangereux.

YUKA ALTERNATIVES ?


Aujourd'hui, on va encore parler Yuka. Si vous n'avez pas lu le volet numéro 1, je vous invite à le consulter ici : Yuka Application Qui Analyse Vos Produits de Beauté, Peut-On Lui Faire Confiance ? J'ai pris des exemples concrets pour vous démontrer pourquoi - à mes yeux - cette application n'est pas du tout fiable, en tout cas dans le domaine de la cosmétique (je n'ai pas testé leurs analyses alimentaires qui sont sans doute de meilleure qualité). En résumant, au delà des erreurs dues au manque de connaissances (on verra plus bas pourquoi je l'affirme), l'algorithme est mal foutu : le poids de la molécule estimée "dangereuse" n'est pas pondéré, c'est du simplisme dans son plus mauvais côté ("être malade c'est mauvais", mais il y a un différence entre un rhume et un Ebola. Or, l'application détecte la "maladie" sans attribuer le poids au degré de sa gravité). 

Concrètement comment cela fonctionne ? On prend une molécule et on la note :
  • en vert : quand on a décidé qu'elle ne représente pas de danger
  • en jaune : quand il y a des soupçons non prouvés / en cours d'étude (principe de précaution) 
  • en rouge : quand on a décidé que cette molécule est dangereuse pour la santé humaine 
Le hic c'est que les "juges" qui donnent ainsi des verdicts sur des ingrédients cosmétiques ne connaissent ni de près ni de loin le métier de formulation, ils confondent "l'huile minérale et les silicones" !

En effet, il suffit de regarder de plus près la sympathique équipe (ils ont l'air vraiment sympa en plus !). On y trouve des communicants et des créateurs des sites web, des développeurs, et même - par grâce de Dieu - un nutritionniste, mais ... aucune personne qui s'y connaît en formules cosmétiques ! Alors peut être que je demande beaucoup trop ? Mais ... comment peut-on lancer une application beauté qui analyse les listes INCI sans la moindre connaissance dans le domaine ?

On arrive sans surprise à des approximations grossières, des erreurs, des confusions. Or, les utilisateurs pensent que c'est limite une intelligence artificielle qui les "éclaire" sur leur produit de beauté. Ils en voient une force indépendante sans se rendre compte que oui elle est (pour le moment) indépendante, mais non ce n'est pas une force. En réalité, c'est sans doute un stagiaire qui a tapé sur Google des ingrédients les uns après les autres, il les a ainsi "classé" en vert / rouge / jeune ...

Pourquoi se lancer alors ? Le marketing de la peur devient de plus en plus lucratif ... On est pressé d'y prendre place, de saisir une "opportunité", voilà comment on arrive de l'alimentation à la beauté, sans expertise, juste parce qu'il ne faut pas laisser passer sa chance. Advienne qui pourra !

Pourquoi j'y reviens aujourd'hui ? Depuis quelques jours l'application a connu un tournant. Elle propose désormais des alternatives aux produits qui sont mal notés. Encore une fois, l'idée est bonne :

  • pour le consommateur : vous vous rendez compte que le shampooing que vous apprêtez à acheter est mal noté, au lieu de scanner le Sephora entier pendant des heures, l'appli vous donne des suggestions "clé à la main" des produits qui sont bien notés. Tout est pensé pour vous ! Vous n'avez plus qu'à prendre un de cette sélection 
  • pour Yuka : on est tenté d'imaginer qu'à terme une place dans cette liste de "produits conseillés" pourrait être rémunérée ("vous voulez sortir dans nos suggestions des bons produits ? ça vous coûtera tant"). Soyons pas naïfs, il y a 10 personnes qui bossent à plein temps dans l'équipe, il faut les payer. Pour le moment, en tout cas sur les récentes interviews que j'ai trouvé en ligne, ils assurent de vivre grâce aux ... dons. Je ne vais pas me prononcer sur le sujet, mais cela me parait juste impossible de ne pas avoir une meilleure stratégie (les dons c'est quelque chose de très peu maîtrisable, alors que votre assistante / développeur web ont besoin de toucher leur 2 500€ par mois)

Que les gens innovent, se débrouillent et inventent des choses qui peuvent ensuite être commercialisées ne me pose AUCUN problème. Je suis dans le même cas, je sais que parfois (souvent!) c'est compliqué d'avoir un modèle économique définitif dès le premier jour (toutefois, je ne sais pas si j'oserais me baser sur des dons en ayant 5-6 personnes à charge ...). En revanche, ce qui me pose souci c'est qu'en voulant se développer et commercialiser son concept (ils ne pourront pas compter sur des dons toute leur vie) ils n'aient pas voulu d'embaucher quelqu'un qui s'y connaît en formules, histoire de ne pas enduire les gens en erreur. Peut être qu'ils en ont pas les moyens ? Je l'entends. Mais dans ce cas, ne vous lancez pas dans l'analyse des formules cosmétiques, s'il vous plaît, c'est trop compliqué. 

Revenons à ces nouvelles "suggestions" qui m'ont poussé à faire l'article. Une bonne chose en somme ! Faisons donc un test :

Je prends le masque Ever Calm de Ren Skin Care, un excellent masque ! Certes, il n'est pas bio, mais REN propose des produits aux actifs végétaux de pointe, c'est du high tech végétal si on peut dire cela comme ça (REN A La Pointe de Bio Technologie). Je vous ai parlé de ce masque dans cet article : Ren Ever Calm Masque Ultra Apaisant : Mon Test & Avis !

Pour remettre les choses dans leur contexte il faut ajouter que la formule de ce masque n'est pas "juste" réconfortante du point de vue "surface" (on a pas simplement mis le beurre de karité et la glycérine), l'action apaisante se passe vraiment au niveau cellulaire. Leur actif-star c'est l'extrait de champignon au pouvoir neuro transmetteur capable d'envoyer un "message" aux cellules pour qu'elles stoppent leur sur-réaction (la sensibilité est une "réponse" de la peau à des signaux qui ne doivent normalement pas la faire réagir). Il y a également des ferments qui permettent de restaurer le microbiome, autrement dit qui stimulent les bonnes bactéries pour que la barrière cutanée se répare au plus vite (la barrière cutanée défaillante laisse entrer des allergènes, la peau sur-réagit en conséquence). C'est ça la bio technologie ! C'est quand on va plus loin que de mettre "une couche" sur la peau, combien même cette dernière soit 100% bio.

Bien sur, les gens d'Yuka ignorent ce que c'est la bio technologie, l'appli ne "voit" que des ingrédients "bons" et "mauvais", et quand il y a un "mauvais", peu importe le reste c'est foutu pour vous. Jugé, guillotiné !

Prenons donc ce superbe masque de REN qui aide véritablement à réparer la peau, pas juste "l'apaiser". Il est classé comme mauvais dans l'appli Yuka :


Le produit est mal noté à cause de :
  • Phenoxyethanol : conservateur controversé, c'est vrai que ça serait bien de le remplacer
  • Composés des huiles essentielles (linalol, geraniol, limonene, etc.) : ce sont des composants volatiles des huiles essentielles que l'on retrouve dans la quasi majorité des soins naturels et bio
Que dire ? Objectivement, si la formule ne contenait pas ces molécules "incriminées" elle en gagnerait (à condition que les molécules en question soient remplacées par des molécules naturelles non allergisantes), pour autant peut-on dire que cette formule est mauvaise ? Bien sur que non !!

Voyons maintenant par quel produit Yuka nous conseille de remplacer l'achat du masque Ever Calm de REN :



Allez, je vous laisse vous remettre de vos émotions ! Imaginez maintenant une personne qui vient chercher un masque pour apaiser sa peau sensible, sans doute en crise (ce qui motive souvent l'achat de ce genre de produit comme le masque Ever Calm), elle se voit alors prescrire par l'appli des patchs pour les boutons, des masques à modeler (surtout à éviter pour les peaux en crise car ils sont assez astringents), le masque au charbon (!! imaginez le dégât sur une peau ultra sensibilisée) ... comment vous dire ... c'est du délire total et clairement la mise en danger cutané !

Mais attendez, allons plus loin. Oublions le côté "sujétion pour les peaux sensibles", regardons de plus près une composition jugée comme excellente par l'appli Yuka :


Pour une peau aux imperfections (encore une fois, je ne parle même pas des peaux sensibles pour lesquelles cette "alternative" a été proposée), on a un produit qui contient de l'alcool, des polymères à go go, des silicones, tout ce qu'il ne faut pas mettre sur une peau mixte à grasse (et globalement sur aucune peau hein) pourtant sa note est 100 sur 100 ! Où est la logique là dedans ? Ils estiment que les composés des huiles essentielles sont irritantes (limonene, geraniol, etc.) et l'alcool dénaturé alors? Par irritant du tout ? 

Vous m'excuserez, mais à un moment donné il faut arrêter ! Sans être un grand spécialiste des formules, on peut quand même comprendre que le "plastique" est inerte donc forcement ne porte aucun risque d'allergie (inerte cela vaut dire qu'il n'entre pas en "communication" avec la peau, d'où l'absence d'effet ET d'allergie). Une formule "plastique" est "safe" (cela dit, parlons de la réaction d'occlusion !), ce n'est pas pour autant qu'elle est bonne ! Inversement, un conservateur décrié mais pas interdit ne peut pas porter le chapeau à une excellente formule (du point de vu de ses actifs) !

J'ai assisté hier à une conférence où cette question a été abordée par une marque. Les gens de cette marque ont fait le constat que leur produit pour les peaux sensibles était mal noté, et que l'application proposait en alternative un autre produit de leur catalogue, mais qui n'est absolument pas adapté aux peaux sensibles ...

Je vois un vrai danger là dedans. Si demain les marques voulaient "s'adapter" à cette appli pour mieux vendre (faire des formules qui sont bien notées sur Yuka), et bien on aurait sur le marché des formules degeulasses, "en plastique" et donc forcement "non irritantes". "Merci" Yuka, vous nous gâchez bien la vie ! Vous n'avez RIEN à faire de nous, de notre santé, vous voulez juste qu'on télécharge votre appli et vous faire plein les poches par la suite ! 

Je veux bien que les gens inventent et innovent, mais ... pas à ce prix là ! Avoir les idées c'est bien, à condition d'avoir aussi des connaissances !

32 commentaires:

  1. Je comprends ton coup de gueule !
    Les produits bio,naturels,conventionnels en vente sur le marché français passent des tests, il me semble(je ne sais plus l'organisme) mais si ils sont vendus c'est qu'ils sont aptes.
    Les marques devraient peu être réagir à ces " c.....".
    Après avoir utilisés les conventionnels pendant une partie de ma vie, je suis passée au bio ou naturel et sinon j'épluche la liste INCI pour chercher l'ingrédient dont je ne veux pas .
    Yuca est-elle française ou étrangère ?
    J'aime Beauté-Test pour les avis .

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir Alina,
    Que dire ...ma fille travaille en parapharmacie et elle n'en peut plus! Elle vie un enfer à cause de ces appli beautés ! Ils veulent une crème elle propose explique et là ils sortent leurs portables regarder ce que dit "Dieu Yuka" a dit ! Et là Bam ils vont prendre une crème pour peau sèche alors qu'ils sont luisants...un exemple parmi tant d'autres.Ma fille essaye de leurs expliquer que certains labos ont certainement de juteux contrats, que parfois un ingrédient en bas de la liste n'est pas pénalisant...mais Dieu yuka est plus fort !
    Faudrait juste que les gens arrêtent de suivre et de se laisser dicter leurs achats ! Je suis révoltée rien que de voir ton exemple de Ren !je pense que ma fille va carrément donner ton blog pour appuyer ces dires et essayer d'ouvrir les yeux à ces petits moutons ! Bon allez, je vais aller me faire un masque mediocre de Ren pour me calmer moi et ma peau 😂 bonne soirée

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir Alina,

    Ici, j'essaie de faire comprendre à chéri que NON cette application n'est pas à prendre au pied de la lettre, loin de là.
    Je vais peut-être lui faire lire ton article !

    RépondreSupprimer
  4. Merci Alina , je déteste cette application . J’espere Que beaucoup de personnes liront ton article. 😘😘

    RépondreSupprimer
  5. Une seule chose à dire (il est tard, ahem) : heureusement que tu es là !

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour cet article bien construit. Ça aide à voir plus clair !

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour
    Cela va exactement dans le sens de l’article que j’ai écrit la semaine dernière sur mon blog!
    Tout le monde s’improvise apprenti chimiste ou apprenti nutritionniste... et fait n’importe quoi!
    Bravo pour cet article

    RépondreSupprimer
  8. Je ne cesse de dire que ces applications sont nulles. On peut ne pas être douée en lecture de liste INCI mais tes exemples sont très parlants et on peut se faire une idée soi-même avec justement la partie alimentaire, plus facile d’accès quand on est novice.
    Selon ces applications (je ne sais plus si c’est yuka ou une autre que j’avais consulté à l’époque par curiosité) l’huile d’olive est à proscrire (point rouge) car c’est du gras !!!! Non mais les gars, reveillez-vous : oui l’huile d’olive c’est du gras mais on s’enfile rarement la bouteille entière d’une seule traite et au contraire, ça fait des lustres qu’on vante les mérites de cette huile dans l’alimentation.
    Quand j’ai vu ça et quelques autres tests tout aussi surréalistes, j’ai desinstalle l’application. Merci au revoir !!!!

    RépondreSupprimer
  9. Article très intéressant comme d’habitude. Je le partage

    RépondreSupprimer
  10. Ton exemple avec le masque Ren m'a beaucoup fait rire. D'un côté, c'est important de noter certains ingrédients parce que certaines personnes peut y être allergiques. D'accord. Mais ce n'est pas pour ça que le produit est mauvais. Ren est une très belle marque et quand je vois leurs suggestions... Mon dieu.
    Mais le pire dans tout ça, c'est que je vois beaucoup de Youtubeuses en faire l'éloge (Yuka ou autres... Pour moi c'est pareil). C'est le gros problème d'internet : on peut vite être désinformé. Il faut savoir choisir les sites de confiance...

    RépondreSupprimer
  11. Merci pour ton article très éclairant, Alina...j'avais bien aimé le premier mais là, on voit à quel point on marche sur la tête, en se faisant manipuler par des applications!!! c'est débile, on fait confiance à un "machin" et on met en doute la parole de quelqu'un qui utilise son cerveau...Il faut absolument partager ton article, merci en tout cas d'être à nos côtés!

    RépondreSupprimer
  12. Coucou Alina,
    Pour ma part, je n’ai pas besoin d’une application «  Yuka »
    pour choisir mes cosmétiques car j’ai mon « Alina » en qui
    j’ai toute confiance. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  13. Je ne connais pas cette application, ni les autres de ce genre d'ailleurs, et je constate que je ne perds rien. Très manichéen comme conception des choses, aucune subtilité apparemment. Bon heureusement que tu secoues le cocotier et pourvu que beaucoup de gens te lisent à ce sujet pour éviter le piège.

    RépondreSupprimer
  14. Finalement, nous n'avons plus aucune liberté, on fait acheter aux gens ce que l'on veut qu'ils achètent.
    Ces aplli suppriment toute intelligence et réflexion !

    RépondreSupprimer
  15. Alors personnellement j'ai le même raisonnement que toi/vous sur le fond mais je pense juste qu'il faut avoir un peu de sens critique ...
    Je continue de scanner avec Yuka et je vais voir pourquoi le produit est mal noté ...
    Si mon reblochon est mal noté parce qu'il est considéré comme trop gras (Nan mais les gars, c'est du reblochon bien entendu que c'est gras !) ça ne m'empêchera pas de l'acheter...
    Si le produit industriel que je scanne est mal noté parce qu'il contient plusieurs additifs nocifs je vais le reposer dans le rayon et chercher une meilleure alternative ...
    Il faut juste réfléchir un peu ...
    Mais je dois bien admettre qu'il est plus difficile de faire pareil quand il s'agit de cosmétique ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord. Il faut savoir utiliser intelligemment une application, comme pour toutes informations qu'on reçoit, garder son esprit critique et ne pas être totalement assisté.

      Supprimer
    2. Je agis exactement pareil pour l’alimentation. Pour la cosmétique, je ne l’utilise pas pour les raisons évoquées par Alina. Et comme je n’en suis si chimiste non plus, j’ai plus d’en mal a prendre recul face à l’application. C’est bien plus difficile avec la cosmétologie. Bref ce qu’il faut retenir, c’est ben posez pas votre cerveau et ne vous laissez pas mener par le bout du nées !

      Supprimer
  16. Karin / Chanoyu9217 janvier 2019 à 13:19

    Bonjour Alina, article Toujours aussi interessant, que je vais partager le plus possible autour de moi notamment au travail où des collègues ne jurent que par cette appli et ne connaissent pas grand chose à la cosmétique. Je passe pour ma part, du temps à te lire 😉, et à décripter les listes INCI. On doit penser à notre alimentation mais aussi à ce que l’on se met sur la peau (bye bye parafinum liquidum 👋🏼😁) !! Merci pour ton travail, ton honnêteté et tes articles. Bonne journée ☀️

    RépondreSupprimer
  17. Et le bon sens tout simplement...? C’est mieux que Yuka, non?! Et le bon sens éclairé par des repères clairs et précis de Kleo Beauté, c’est encore mieux....! Ras le bol de ces appli qui nous « assistent », nous disent quoi faire, acheter, manger, quand dormir, se lever, faire du sport : l’humanité aurait-elle perdu son libre arbitre ?
    En tout cas, comme d’habitude, merci!

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour Alina, je suis totalement convaincue par ton exemple qui montre bien les limites de cette appli, mais certaines blogueuses beauté au contraire les mérites s'appuyant sur le fait par ex que les dermatologues sont très satisfaits de cette appli. Comme la blogueuse Nicole Tonnelle qui affirme de servir en toute confiance de l'appli car sa dermato le Dr Catherine de Goursac en vente les mérites... C'est plutôt perturbant! Merci pr ton travail Alina!!

    RépondreSupprimer
  19. Heureusement que j'étais assise ! :-)
    Je trouve que tu as pris un exemple flagrant ! Merci pour ces infos

    RépondreSupprimer
  20. Je rejoins d'autres commentaires... Je préfère suivre ton blog, avis, bénéficier de tes connaissances et compétences... jusqu'à présent, j'ai ainsi fait de très belles découvertes

    RépondreSupprimer
  21. C’est le prêt à penser ajouté à la peur de tout qui règne ! On m’a conseillé Yuka, je l’ai téléchargé et après 2 ou 3 tests, je l’ai viré de mon téléphone ... c’est effectivement simpliste ( et aussi suspect comme toutes ces structures qui se prétendent « pures » d’ambitions économiques). Bref, je fais plus confiance à mon jugement qu’à tout ça !

    Paddychat

    RépondreSupprimer
  22. Merci pour cet article qui donne un éclairage vraiment intéressant.

    RépondreSupprimer
  23. Bonsoir Alina,

    Je n'étais pas du tout tentée par ce type de "foutaise" et je fais tout pour limiter mon temps sur smartphone, donc pas une cible rêvée pour appli.
    Mais je suis très heureuse de ton avis documenté, précis très éclairant.
    MERCI !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien parlé !
      Ca me plait !
      Parfois j'ai l'impression que le monde tourne a contre sens !!?!!

      Supprimer
  24. Coucou Alina,

    Je ne suis pas du tout intéressée par ce genre d'applications !
    Inouï leur "démonstration" de REN hahaha !

    Non je peux te conseiller la meilleure appli qui soit et j'y passe beaucoup de temps en étant TOUJOURS satisfaite, c'est :
    KLEO beauté

    Nadine.L

    RépondreSupprimer
  25. J'ai testé pour l'alimentation, pour un chocolat bio de très bonne qualité, et ça le marquait médiocre car "produits gras et sucré". Alors que comparé aux autres chocolats du même type, celui ci était vraiment bien meilleur en terme de composition et qualité. Donc leur système de "jugement" est complètement faussé. Il vaut mieux apprendre soi même à décrypter les étiquettes et ne pas compter aveuglément sur les applis

    RépondreSupprimer
  26. Wahou alors là c'est assez affligeant, surtout que ton exemple est particulièrement parlant... Ton blog devrait être reconnu d'utilité publique, ça nous éviterait de faire face à des bêtises pareilles!
    Florence21

    RépondreSupprimer
  27. J'ai téléchargé l'application cette semaine et j'ai fais le même constat !
    Je l'ai supprimé de mon téléphone. Elle ne correspondait pas du tout à ma vision de la consommation. Jugeant un produit mauvais, sans faire attention au reste (provenance des ingrédients/composants, lieu de fabrication, la longueur de la liste des ingrédients...) et proposant des alternatives qui ne correspondaient pas aux produits initiaux.

    RépondreSupprimer
  28. Chère Kléo,
    Nous sommes un laboratoire de formulation cosmétique, donc un de ceux qui président à la naissance des formules. Avec 20 ans d'expérience dans le métier des cosmétiques naturels
    Et vous avez tout-à-fait raison : depuis quelques mois, on nous demande des formules yuka-compatibles, autrement dit ... dégueulasses. Nous sommes en aout 2019, soit huit mois après votre article, et tout se réalise comme vous l'expliquez. Une cata !

    RépondreSupprimer

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Dans la liste déroulante Commentaire, Sélectionner le Profil , cochez Nom/URL, vous pouvez laisser vide le champs "URL"
3) Saisissez votre nom (pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquez sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un grand MERCI !!!!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...