Vieillissement de La Peau : Sans Langue de Bois, Fausses Promesses et Chichi !


Le vieillissement est un processus parfaitement naturel, il est programmé dans nos gens (il faut que l'on s'auto-efface de la surface de la Terre pour laisser place aux nouveaux être humains). Tiens, je suis en train de lire un livre absolument passionnant qui parle de l'immortalité comme d'un nouveau challenge de l'humanité, après avoir quasiment résolu les deux précédents : la faim et la guerre (je sais, on en a pas l'impression mais à l'échelle de l'humanité aujourd'hui on meurt bien plus d'obésité et de ses conséquences que de la famine ou de la guerre). 

VIEILLISSEMENT DE LA PEAU


L'immortalité n'est pas encore au rendez-vous, mais l'augmentation de la durée de vie si. Nos enfants et petits-enfants vivront sans doute jusqu'au 120 ans, à cette échelle  devenir "vieille" à 30 ans ce n'est plus acceptable. 

Or, la société - dit le marketing - nous considère comme "plus tout à fait frais" vers 35 ans (officiellement on est plus "jeune" dès que l'on franchit cette barre). Cela vaut dire que la jeunesse ne représente que 40% de notre vie. Puis, avant 18 ans on est pas majeur et on a le droit à rien, après 35 on est "vieux". En gros, on "présente de l'intérêt" qu'entre 20 et 35 ans ? Seulement 15 ans d'intérêt marketing ?! Sachant qu'avant 20 - 25 ans on est pas solvable, après on est "périmé" et il "faut rajeunir la cible" ... Comment peut-on se focaliser à ce point sur seulement 15 ans (!!) de vie d'un être humain qui vit en moyenne 85 ans aujourd'hui ? 

Enfin, une femme de 40 ans en 2019 n'a pas du tout la même tête qu'une femme de 40 ans en 1645. En 1645 à 40 ans on était grand mère, et on sentait la fin s'approcher. En 2019, à 40 ans on fait des bébés, on change de job, on voyage, on vit quoi ! On ne se prépare pas encore au rendez-vous avec le Grand Senior. 

Comment cette énorme différence d'apparence a pu se réaliser en "quelques" centaines d'années seulement ? Ce qui à l'échelle de l'existence de la vie humaine est une nano seconde. L'hygiène de vie joue un rôle primordial ! Seulement 10% du vieillissement est d'origine génétique, les 90% restants sont dûs aux facteurs extérieurs que l'on maitrise de mieux en mieux. C'est pour cela que sans aller remonter dans le temps, une femme de 40 ans en France et une femme de 40 ans dans un pays en voie de développement, très ensoleillé, n'ont pas du tout la même peau.  

On vit plus longtemps, on vit mieux, mais comment faire pour garder cette fraîcheur cutanée qui correspond à notre état d'esprit ?

Il y a beaucoup de fausses idées et d'incompréhension autour du "traitement" du vieillissement. La plupart des gens se focalisent sur les rides. La preuve ? 90% des messages que je reçois à propos des méthodes de la lutte anti-âge parlent de "rides". Or, la ride ce n'est qu'une petite partie du menu "désastre cutané" !

Voici les principaux axes du vieillissement, c'est ce qui se passe sur la peau et dans la peau de manière visible :

  • type de peau : la peau devient de plus en plus sèche, les ridules, puis rident se forment et s'installent 
  • morphologie / carcasse du visage : le visage s'affaisse (perte d'ovale, les lignes sont moins définies, les joues / les paupières "tombent")
  • qualité de peau : les pores sont plus visibles (c'est la conséquence de la perte de la fermeté, les pores se "lâchent" et ne peuvent plus se resserrer), teint plus terne (couche cornée trop épaisse, la lumière se reflète moins bien), plus irrégulier (les taches, les cicatrices que l'on accumule au cours de notre vie brouille la "feuille blanche" qu'on avait dans notre jeunesse) 
Je schématise mais l'essentiel est là. Le vieillissement c'est bien plus que les "rides" ! Ces dernières d'ailleurs ce n'est pas le pire ce qui peut vous arriver. Je préfère, par exemple, avoir des rides que les joues tombantes / sillons ultra creusés (même sur un visage relativement jeune ça donne l'air sévère, fatiguée, "vieux").

L'industrie cosmétique peut traiter aujourd'hui uniquement ce qui s'apparente à de la qualité de peau. Aucune crème / sérum ne peut changer son état (si vous avez une peau sèche, la crème ne peut vous la rendre grasse de manière permanente). Encore moins la cosmétique peut s'occuper du carcasse de votre visage car il s'agit de MUSCLES et d'OS (comment voulez-vous qu'un sérum puissent agir sur le placement de vos os qui bougent au cours de la vie ?). 

C'est de là que viennent l'énorme confusion et beaucoup de frustrations. Les femmes se rendent en magasin en pensant qu'on peut leur vendre une crème qui va traiter leur vieillissement, or ceci est par définition impossible. C'est pour cette raison que le vieillissement morphologique n'est jamais abordé par les marques, elles n'ont pas la solution et ne peuvent rien vous vendre. Autant passer cela en sourdine, ainsi vous avez plus de chance de leur laisser l'argent en croyant naïvement que la crème en question s'occupe de tout.

Voici ce qui est important à comprendre :

  • ce que PEUT traiter la cosmétique topique (les crèmes) : la qualité de peau, c'est à dire la profondeur et la quantité de ridules / rides, l'éclat (dépend entièrement du niveau d'hydratation et d'état de la couche cornée), la régularité du teint (taches, cicatrices, pores, etc.), un peu la fermeté aussi 
  • ce que la cosmétique NE PEUT PAS traiter : les muscles et les os ! Le creusement de votre sillon, l'affaissement du visage 
La prochaine fois que vous allez franchir la porte de votre parfumerie à la recherche d'un "coup de jeune", réfléchissez bien ce que vous souhaitez corriger. Si c'est la qualité de votre peau vous y trouverez des solutions, si c'est le double menton / les "bas joues" qui vous embêtent, gardez votre argent pour autre chose.

En général, le "coup de vieux" se manifeste par paliers. On se réveille et on se dit "mince, j'ai vraiment l'air fatigué" ... Là où votre collègue plus jeune a une tête fraîche sur la photo, vous avez l'air de ne pas avoir dormis pendant 1 semaine. Voyez, ce n'est pas qu'une question de "rides", c'est bien plus compliqué que cela. 

Je laisse de côté la qualité de peau et des solutions pour l'améliorer (on en parle toutes les semaines sur le blog avec mes nombreuses revues soin), on va parler plutôt de l'autre partie de l'affaire, le vieillissement morphologique. 
VIEILLISSEMENT MORPHOLOGIQUE 
Ce sont les muscles et les os. Là, on est pas égaux devant la nature ! 

Les visages carrés gardent, par exemple, bien mieux la peau en place que les visages fins (la peau "glisse" vers le bas, elle n'est pas retenue par les "angles"). 

Ceux et celles qui ont un bon tonus musculaire (qui font le sport régulièrement) gardent leurs muscles "gonflés". Le muscle gonflé est plus volumineux, la peau est "tendue" sur lui. Pensez à l'atrophie musculaire : pas de muscles, la peau "pendouille". C'est vraiment la même chose sur le visage, en plus c'est une zone qui concentre une quantité très importante de muscles !! Forcement, si vous menez une vie de légume attendez-vous à ce que votre peau pende plus vite que celle de votre voisine qui court des marathons. Aucune cruauté, juste la réalité.

Et si on ne choisit pas la forme de notre visage (fameux facteur génétique !), on choisit notre mode de vie. On peut donc faire du sport, travailler les muscles avec le massage / face yoga, c'est à la porté de tout le monde car ne nécessite quasi aucun investissement.
QUELLES SOLUTIONS AU VIEILLISSEMENT DE LA PEAU
C'est très simple :

  • état de peau : on corrige avec la cosmétique car on ne peut pas le modifier (une crème qui régule le sébum, par exemple, ou une crème qui relipide les peaux sèches)
  • qualité de peau : la cosmétique et la médecine esthétique 
  • vieillissement morphologique : le massage, l'acupuncture, la médecine esthétique et la chirurgie 
Comment choisir son programme anti-vieillissement ? Il faut tout d'abord comprendre par quels signes vous êtes DÉJÀ concernées et par quels signes vous SEREZ concernées dans le future :

  • évaluer le type et la qualité de votre peau : l'idéal c'est de le faire avec un spécialiste ou dans un endroit où des méthodes d'analyses avancées sont disponibles (type Visia au Derma Center). Si vous ne vous y connaissez pas assez, il y a de fortes chances que vous vous trompez en faisant l'auto-évaluation. Plein de filles pensent qu'elles ont une peau sensible alors que pas du tout. Beaucoup pensent avoir la peau sèche alors qu'elle est grasse et inversement. Vous seriez surprises de savoir combien de personnes ne connaissent pas leur type de leur peau !
  • évaluer le stade de votre "affaissement de l'ovale" : c'est facile, chaque matin vous voyez dans le miroir la profondeur de vos sillons, la netteté de vos contours 
  • analyser le type du vieillissement de vos parents : ma maman à 60 ans n'a presque aucune ride. Ma grand mère à 85 ans garde la peau bien tendue et pratiquement pas ridée alors qu'elle a vécu la guerre et les années très dures qui en sont suivies. En revanche, toutes les deux sont concernées par les taches et par l'affaissement de l'ovale. Côté forme du visage j'ai pris de mon père qui a un visage qui reste bien en place. Observez vos parents, grands parents, et vous verrez sur quel type du vieillissement vous vous dirigez (le vieillissement de type "ridé" ou de type "morphologique" avec peu de rides mais un affaissement du visage)

Une fois vous avez les éléments, vous savez où vous en êtes et ce que vous attend, donc comment ralentir et combattre ces signes. 
MASSAGE / ACUPUNCTURE
 Pour ce qui concerne les muscles (affaissement) on peut faire les choses suivantes :

  • faire du sport : cela retend les muscles sur tout le corps dont le visage 
  • surveiller son poids : plus on est en surpoids, plus la force de gravité s'exerce sur votre peau (dit vulgairement, les grosses joues sont d'avantages attirées vers le sol que les maigres - qui son légères - à cause de ce poids le visage "glisse vers le sol", la peau s'affaisse) 
  • faire le massage / automassage : le massage permet de stimuler le muscle (c'est très simple, sur un muscle tendu la peau se tend automatique, d'où le fameux effet bénéfique du massage) 
  • acupuncture : c'est la même chose que le massage mais de manière plus concentrée (au lieu de masser pendant une heure, on stimule le muscle en le contractant par les aiguilles, je vous en ai parlé ici Lifting Visage par l'Actupuncture Mon Bilan
MÉDECINE ESTHÉTIQUE MON POINT DE VUE
Bien qu'on peut corriger le manque de volume par le massage (muscles sont restimulés et donc plus rebondis), il faut quand même rester lucides, la médecine esthétique propose aujourd'hui des vraies solutions, parfois "miracles" !

Je trouve dommage qu'elle est réduite à des abus et à des excès des gens qui savent pas se mesurer alors qu'il y a tellement de choses qu'on peut faire sans ressembler à une poupée gonflable. Je n'ai d'ailleurs absolument rien contre la médecine esthétique douce, et si un jour je veux enlever une tache ou rebooster un peu ma peau je n'hésiterais pas une seule seconde à le faire. J'ai aussi remarquée que beaucoup de filles / femmes ont peur non pas des actes à proprement parler (avoir mal, être "ratées"), mais de ce que "la famille et les collègues" penseront d'elles si ils le remarquent. Vivez pour vous, pas pour vos collègues !!

"Et que dira mon mari ?". Vous n'avez tué personne, vous ne l'avez pas trompé, si toutefois il remarque quelque chose vous lui direz que l'acte de mariage ne lui donne pas le droit de posséder votre corps ni votre esprit, s'il n'est pas d'accord la porte se situe juste là. Fermeté ce n'est pas qu'une question d'épiderme !

Bref, il y a un MONDE entre les injections de botox et une mésothérapie, par exemple. Entre les injections dans les lèvres de l'acide hyaluronique à maille longue et la procédure de skin booster (juste pour revitaliser la peau en douceur). Puis, n'oubliez pas que de nos jours rien n'est définitif ! Tout part au bout de quelques mois donc stresser pour tester la mésothérapie c'est vraiment ridicule.

Je vous dis tout cela parce que j'ai plein de copines / femmes de ma famille qui ouvrent grand les yeux quand je leur dis que la crème ne peut pas les aider pour corriger ceci et cela (quand on a un "code barre" autour de la bouche parce que cela fait 20 ans qu'on fume comme un pompier ... et bien ne peux conseiller aucune crème chères amies, c'est désormais uniquement l'acide hyaluronique injectable qui peut vous aider). Mais tout de suite elles pensent à ça:


et manquent de tomber dans les pommes. C'est vraiment l'ignorance qui génère le stress. Puis, le fait de ne pas se renseigner, d'aller faire n'importe quoi chez n'importe qui (ma belle mère ayant fait un peeling lourd chez un "dermato" en plein mois de juillet a eu plein de taches car ce con ne lui a pas dit d'utiliser la protection solaire, sans parler du fait qu'il ne devait pas à la base lui faire un peeling en été !). 

Pour ma part, j'aimerais beaucoup tester la meso qui consiste à apporter dans le derme un cocktail de vitamines et l'acide hyaluronique léger. C'est quelque chose que je voudrais faire en 2019 (bien sur, je vous en parlerai si je saute la pas). 
COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES / APPAREILS A UTILISER CHEZ SOI
Je suis une fervente adepte des complimentes alimentaires (non, je n'ai pas encore testé ceux d'Aime Skin Care). Je suis d'autant plus convaincue que dans ma famille depuis toute petite j'y suis habituée. Puis, j'ai travaillé pendant quelques années dans ce segment donc je sais comment les choisir et les pièges à éviter. J'étudie actuellement la question du collagène à boire, je vous ferai un point dès que je suis prête.

En ce qui concerne les appareils à lumière / radio fréquence / chaleur à utiliser chez soi, je suis en plein test justement. Je me documente et je reviendrai vers vous sur la question.



Voilà donc mon avis sur la chose. Je pense qu'on peut trouver un équilibre entre le refus de vieillir (absurde) et l'abus des injections qui s'en suit, et le fait de se laisser aller, tomber dans le fatum. Il n'est pas question de refouler son âge, il est question d'être BIEN avec son âge. Je ne veux pas paraître 10 ans plus jeune, je veux juste avoir bonne mine et être fraîche, c'est diffèrent. Il n'y a aucune honte à prendre soin de sa peau, cela ne fait pas de vous une personne superficielle mais une personne libre. Tout cela est bien sur valable pour celles qui VEULENT faire quelque chose. En aucun cas je ne viendrai embêter une nana qui ne me parle pas de ses rides / affaissement, si elle est bien dans sa peau c'est l'essentiel. 

36 commentaires:

  1. Bonsoir Alina !
    Merci pour cet article très clair et très complet.
    Je pense faire partie de celles dont le visage va finir par dégringoler ;-).
    Je vais avoir 46 ans et à part quelques ridules d'expression au coin des yeux, je n'ai toujours pas de rides profondes.
    Mais je remarque bien depuis deux ans au moins, que mon visage se creuse et que son ovale est moins tendu.
    Et je pense que l'affaissement c'est pire que des rides nombreuses et creusées !
    Je redouble d'effort sur les massages et gymnastique du visage.
    Je me permets de rajouter que la dentition joue un rôle vraiment important dans le vieillissement du visage.
    Une dentition saine est bien evidemment un atout (un beau sourire rajeunit) et surtout aide à conserver plus longtemps une harmonie de la structure musculaire et osseuse du visage.
    Enfin, l'utilisation de nos chers smartphones est une plaie: bonjour le double-menton et les bajoues si on ne prend pas soin de se tenir correctement pour l'utiliser !
    Bonne soirée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, l'article et votre commentaire sont très intéressant.
      J'ai 32 ans et pour l'instant aicun signe de vieillissement sauf les sillons nasogeniens qui commence à se creuser, surtout du côté gauche. Je viens de commencer la gym faciale. Quand pensez-vous ? On en entend très peu parler, alors je m'interroge. Ça me paraît être une solution efficace si bien sur on est assidu.
      Je serais heureuse d'avoir vos avis.
      Bonne soirée !

      Supprimer
  2. Il est parfait cet article, merci !!
    Moi, à 38 ans, j'ai un début d'affaissement de l'ovale et, comme tu le dis bien, c'est également ce qu'ont vécu ma mère et ma grand-mère qui ne sont/ n'étaient pas très ridées (idem pour mon père quand j'y pense...). La mésothérapie, je ne connaissais pas, ni le collagène à boire ou les divers appareils à utiliser chez soi mais j'ai hâte que tu nous en dises plus !
    En revanche, je suis bien aidée d'apprendre que les crèmes ne peuvent rien pour moi de ce point de vue-là et qu'il vaut donc mieux que je dépense mon argent dans des effets possibles et souhaitables (hydratation, nutrition, éclat) que dans des trucs impossibles !
    Alors encore merci et ravie de continuer à suivre tes recherches et retours d'expériences pour découvrir et aller vers des solutions mieux adaptées à ce que je recherche. Bravo !!

    RépondreSupprimer
  3. Superbe article comme d’habitude !!!

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Alina,
    A 45 ans et maman d'une petite princesse de 8 ans, je suis une des plus âgées à déposer son enfant à l'école le matin. Je complexe donc évidemment en voyant toutes ces "gamines" (entre 25 et 32 ans) et je fais donc très attention. J'ai, par exemple, sauter un nouveau pas en liftant un peu mon front au botox et diminuant ma ride du lion qui me vient de ma mère mais personne n'a rien vu tant c'est bien fait.
    J'ai également refait pour la troisième fois des petites injections d'acide hyaluronique sur ma lèvre supérieure qui se plisse déjà terriblement (merci les gènes, comme tu écris si bien) et mes sillons nasogéniens. Rien de violent si on omet les 4 jours suivants les piqures durant lesquels je suis bleue et gonflée, personne ne constate rien mais je vieillis en douceur.
    Pour résumer, je parle de ça sans tabou car ça ne concerne que moi et ma vision de mon âge. Mon mari me soutient à 100% et ma maman m'envie car elle n'ose pas de peur de la douleur (il est vrai qu'on "déguste" un peu lors des injections à la limite de la lèvre).
    L'important : Vivez votre âge comme VOUS le sentez et ne jugez jamais les autres !

    RépondreSupprimer
  5. Tellement de bon sens dans cet article... C'est rafraîchissant !
    Ici 23 ans mais deja les ridules de déshydratation au coin des yeux... Pas faute d'hydrater à fond. On n'a qu'à dire que c'est parce que je ris beaucoup ! :D

    RépondreSupprimer
  6. Légère grossophobie. Déçue. Mince ou ronde, c’est avant tout selon sa génétique et la manière dont on a traité sa peau. Non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. chère Camille,

      du grecque, la phobie est une peur démesurée et irrationnelle d'un objet ou d'une situation précise. Cessez s'il vous plait de taxer de ce mot toute personne qui vous dit qu'objectivement quand on est en surpoids on s'expose d'avantage à des problèmes de santé. Il y a des réalités dans la vie, que cela vous plaise ou non. Le surpoids est une MALADIE, personne ne parle ici de "rondeurs" que toute femme, moi y compris, a !

      Donc oui, quand on a un vrai surpoids du point de vue médical (pas juste "les rondeurs"), quand on ne fait pas de sport, quand on mange mal (pas de légumes, beaucoup de sucre et la junkie food) on vieillit moins bien. Qu'est-ce que vous voulez que je vous dise enfin ?? Que je vous berce par des illusions, beh d'accord ... on peut essayer : "Camille, qu'on soit en surpoids, qu'on mène une vie sédentaire, qu'on mange le McDo tous les jours et les pâtes tous les matins, qu'on fume comme un pompier, votre vieillissement n'est que génétique ! Evitez des gens méchants qui vont vous dire de faire du sport et de manger équilibré, ce sont des grossophobes !"

      Supprimer
    2. Wow, susceptibilité bonjour non ?
      Alors, Docteur, je suis obèse d’après l’IMC. Je fais du sport, je mange bien, j’ai grossis après un décès à l’adolescence, je suis de nature à prendre du poids vite qui plus est. Mon corps me convient. Je cours 10h/jours à l’hopital, pour prendre soins de patients. Mes résultats biologiques sont parfaits, aucun soucis de santé depuis des années. Tout au plus une gastro par an. Je voulais simplement mettre en évidence le faite qu’obesite et vieillissement cutanée n’étais absolument pas une FATALITÉ. Je prends soins de ma peau sur tes conseils depuis des années. Cela dit je vais peut être trouver une oreille plus empathique. Bonne soirée.

      Supprimer
    3. bonjour Camille,
      en effet, je n'apprécie pas d'être traitée de grossophobe. Si tu estimes que c'est d'être susceptible, alors oui je suis susceptible. être taxée gratuitement, parce que j'ai osé prononcé le mot "obésité" dans mon article, j'ai pas apprécié

      Autrement, je suis désolée pour toi. Je suis consciente qu'il y a l'obésité dû a des maladies. Loin de moi l'idée de dire que c'est "volontaire" de la part de celui qui la subit.
      Seulement voilà, 90% du vieillissement N'EST PAS dû à la génétique mais au mode de vie. Donc tu te trompes en disant que le vieillissement c'est uniquement l'affaire des gênes. Pas du tout en fait. Je n'ai rien inventé, se sont des données scientifiques.

      L'obésité et le modele du vieillissement sont liés. Tout comme la cigarette et le vieillissement. Le régime alimentaire peu varié, pauvre en fruits et légumes et riche en sucre et le vieillissement sont liés également. C'est un fait. On ne peut pas annuler les réalités scientifiques juste parce que cela ne nous plait pas.

      Il n'y a pas de fatalité. Mais d'être conscient de la situation permet de la corriger là où il le faut. Donc on peut mettre la tête dans le sable et dire "non, non, non, je ne veux rien entendre" ou accepter et se dire "que puis-je faire pour contrer mes points faibles" (par "point faible" j'entends simplement le type du vieillissement qui t'attend, pas du tout ta maladie).

      par exemple, j'ai le visage assez fin. Je sais que ça va "glisser vers le bas" donc je suis concernée par la perte du volume au niveau des joues. Toi, tu n'auras probablement pas ce souci mais tu auras le problème des "bas joues" (comme je l'ai expliqué, c'est une affaire de gravité et de la loi de physique). C'est désagréable de parler de ça, je te l'accorde, mais si on veut trouver des solutions à un moment donner il faut se mettre devant le miroir et ouvrir les yeux :)

      Je pense que pour contrer cet effet le massage est vraiment quelque chose à mettre en priorité. Tu dis que tu fais le sport et que tout va bien, donc c'est parfait :) Un petit massage le soir et je suis sure que les premiers signes du vieillissement tu ne les auras que dans plusieurs années :)

      Supprimer
  7. Bonjour Alina,
    Je suis tout à fait d'accord avec toi.
    J'ai bientot 56 ans et hasard ou chance, je n'ai quasi pas de rides.
    mais j'avais la bouche qui commençait à ressembler à un n plutot qu'à un u, j'ai donc franchi le pas l'année dernière et j'ai fait des injections d'acide hyaluronique. Mon chéri n'a rien remarqué et mes filles qui étaient réticentes, ont admis que le résultat était très naturel.
    Je songe maintenant à me faire opérer des paupières supérieures, pas grand chose mais j'ai observé comment vieillissait mon entourage familial et je pense que ce serait super, reste à franchir le pas...

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour cet article ! Un article sur les compléments alimentaires est prévu ?
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  9. Coucou Alina ! Un grand merci pour ton article extrêmement complet ! Je n'ai pas de chance du point de vue génétique je suis concernée par la totale : visage très fin, peau très fine, maman qui était très ridée et avec l'ovale qui s'affaisse... À quasi 37 ans, un loulou de 6 ans très difficile et le deuil de ma maman, j'accuse le coup de la fatigue et du stress et ma peau est déjà beaucoup moins ferme et dense, j'ai des poches et de gros cernes violet foncé qui me font prendre des années à eux tout seuls avec en plus le contour des yeux ridé... Curieusement la ride du lion tarde à s'affirmer mais tant mieux hein ! J'ai aussi des taches mais par chance elles sont très claires (je ne bronze pas, je crois que tout le stock de mélanine part dans mes cheveux, sourcils et grains de beauté ^^) Bref, dans ces conditions et avec en plus des soucis de santé, vieillir me fait peur et je ne me sens plus du tout jeune déjà... J'ai hâte de savoir ce que tu penseras de tes essais de 2019.
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou miss,
      t'inquiète pas, les aléas de la vie qu'on accuse sur le visage bien plus rapidement à 37 ans qu'à 17 restent encore assez réversibles. C'est sur qu'avec une prédisposition morphologiques que tu évoques les crèmes ne peuvent pas tout faire, il faut les compléter. Pense à :
      1. Collagène à boire, complexe de vitamines pour la peau / cheveux (en cure, 2 - 3 fois par an)
      2. Le massage tous les soirs au moins 1 - 2 minutes (le plus simple c'est de le faire au démaquillage, avec un beurre végétale qui va te permettre d'effectuer les mouvements pendant assez longtemps)
      3. Renseigne-toi sur la mésothérapie, c'est la première chose, toute légère, qui permet de rebooster la peau de manière douce et visible (ou attends mon article, mais pour le moment je n'ai pas encore fait des démarches donc je ne peux pas dire quand l'article sortira)
      4. Essaie de trouver un bon dermato qui va pouvoir t'accompagner et qui pourra mieux que moi te dire quelles sont les solutions, pas trop invasives, sur lesquelles tu peux compter. Le tout c'est de trouver quelqu'un qui ne va pas te pousser à faire des choses inutiles (et chères) mais juste corriger doucement ce qui peut être corrigé et en fonction de ce que tu es prête à accepter en terme d'acte (par exemple, on peut aussi commencer par la lumière pulsée, pas forcement par la méso)

      Supprimer
    2. Un énorme merci Alina ! Je ne m'attendais pas à ce que tu prennes le temps de me répondre de façon aussi approfondie ! :-o
      Je vais me renseigner sur la mésothérapie car je t'avoue qu'avant de lire ton article je n'en avais jamais entendu parler. Et je vais aussi esssayer de capter les bons gestes pour le massage. J'utilise la Hada Crie, je ne sais ce que tu penses de genre de gadget mais le soir j'ai l'impression que ma peau est bien gorgée d'eau après l'utilisation, donc elle fait plus "fraîche".
      En tout cas, c'est vraiment ce que j'adore sur ton blog : tu as à coeur de vraiment informer tes lectrices (et lecteurs qui sait !), à mille lieues des avis bidonnés et des pubs instagram déguisées. Surtout, ne change pas ❤

      Supprimer
  10. coucou ! merci pour l'article :)

    En terme de prévention est-ce qu'on peut ajouter la protection solaire ou tu considères que ça joue sur autre chose ?

    RépondreSupprimer
  11. Article très intéressant ! A 24 ans, je ne me sens pas encore concernée par tous ces problèmes, mais je sais qu'ils vont arriver un jour. Et je suis contente de connaitre les solutions, surtout si elles sont différentes des solutions types Botox ou Acide Hyaluronic. Je dis pas que c'est mauvais, mais ça fait un gros cap à sauter quand même. Donc voir qu'il existe des méthodes plus douces m'intéressent beaucoup.
    J'attend avec impatience ton avis sur la méso. Parce que c'est aussi utilisé pour dissoudre les graisses, donc je me pose la question, un petit coup de pouce avec ma reprise du sport ne peut pas faire de mal. Surtout que ça me paraît assez doux

    RépondreSupprimer
  12. Bnjour Alina
    Super article comme d’habitude. Moi cela fait 10 ans que. Fais des petits trucs sur ma peau chez un médecin esthétique (mésothérapie, peeling superficiel,..), a la maison j’utilise ces petits appareils qui arrivent sur le marché (masque LED, radiofréquence avec le SilkN...) et aussi pas mal de cosmétique, et, ce depuis mon 0lus jeune âge: je ne fume pas, je r3fais du sport depuis peu et ma foi je trouve ma peau pas trop mal et psychologiquement ça fait du bien. Par contre le choix d’un dermatologue ou médecin esthétique est primordial ‘ éviter les “cabinets”qui font des promos et qui pensent plutôt au tiroir caisse qu’au bien etre du patient ! J’ai eu une mauvaise expérience avec l’un d’eux ! Brûlure au 2e degré avec un laser.

    RépondreSupprimer
  13. Merci une fois de plus Alina pour cet article très clair ! Je vais essayer de penser plus à masser mon visage, ça ne peut pas nuire :-) Merci aussi beaucoup pour les Beauty Awards : je vais pouvoir à présent reprendre ma vie « cosmétique » avec la naissance de bébé et tes indications sont précieuses !

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour Alina, merci beaucoup pour cet article très intéressant ! Pour ma part j'ai hâte d'avoir votre retour sur les appareils à utiliser chez soi ainsi que sur le collagène en complément alimentaire (j'hésite à acheter celui proposé par la marque Foutain de Deciem), n'y connaissant pas grand chose les "pièges à éviter" m'intéressent beaucoup ! Camille

    RépondreSupprimer
  15. Hello ! j'ai tout lu sur ce long article et il y a juste une chose sur laquelle je nuancerai : la question de "aujourd'hui, rien n'est définitif" quand tu parles de chirurgie, même légère (en ce qui concerne les injections)... n'oublions pas qu'on ne connait pas les effets à long terme de l'utilisation de certains de ces artefacts (injections, etc...) et et que surtout, une fois qu'on l'a fait, dans les faits, on se rend compte que celles qui ont testé y reviennent régulièrement : ce n'est donc plus du "one shot" mais une certaine routine qui s'installe... avec des conséquences qu'il est encore trop tôt pour les connaître.
    Sinon, c'est vrai, comme tu le dis dans ton article, qu'il y a une grande part de génétique en matière de vieillissement, c'est un vrai mystère ! C'est un sujet passionnant, que ce soit sur le vieillissement visible (l'apparence) et l'invisible (physiologique)... et bien entendu, comme tu le dis si bien, il faut avant tout avoir une bonne hygiène de vie pour préserver sa peau, et lui permettre de vieillir "normalement" (plutôt que prématurément)...
    De mon côté, fervente utilisatrice des soins depuis longtemps - j'ai toujours pris soin de ma peau - je dois dire que ça me profite plutôt bien... mais je vois aussi qu'à 43 ans, le regard se marque plus vite, mais je fais avec :) j'essaye surtout de garder une peau hydratée, car l'hydratation est la clé d'une peau "pulpée"... le collagène m'intéresse bien aussi ! J'ai testé trois mois de cure de compléments alimentaires de chez Ioma, j'ai vu une réelle différente, alors que j'étais un peu sceptique à la base... je pense que je devrais, vu mon âge, essayer de faire une cure une fois par an....
    Merci pour tes articles toujours intéressants, que je ne commente pas toujours, mais je te lis toujours aussi assidûment ! Les articles de fond comme celui-ci sont très intéressants...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Anne-Lise,
      justement, la chirurgie elle est bien définitive (quand on coupe le bout du nez il ne repousse pas :)), les injections ce n'est pas de la chirurgie, c'est de la médecine esthétique, ce n'est pas du tout pareil ;)
      Sinon je ne parlais pas de l'effet "one shot" :) je parlais du "définitif" dans le sens que si on aime pas le résultat, tout s'estompe au bout du 6 mois et on y parle plus :)

      Je dois aussi t'avouer que je ne comprends pas cette souffrance "je me sens mal dans ma peau mais ô jamais de la vie je ne ferai une injection" ... Mais vraiment, je ne comprends pas ! Ce n'est pas un vertu de ne pas faire appel au dermato. Ce n'est pas un acte de résistance. C'est un choix. Si on y va pas c'est qu'on est bien dans sa peau et c'est tant mieux. En revanche, si on est mal dans sa peau et qu'on ne va pas chez un dermato "parce que" ... parce que quoi ??? Une injection fera de toi un monstre ? Tu n'iras pas au paradis ? Quoi ? Qu'est-ce que ça fait de toi une injection de l'acide hyaluronique ? :) Il faut dédramatiser tout hein
      Moi je vais tenter la méso en 2019, je ne considère pas cela comme la "chirurgie esthétique", cela n'a juste rien à voir

      Enfin, la vraie liberté c'est la liberté d'agir en lien avec nos valeurs et besoins. Les gens qui me disent qu'ils aimeraient tester quelque chose mais qu'ils n'osent pas à cause de leurs propres problèmes dans la tête (généralement, un seul : "mon Dieu, que va penser ma belle mère") ne sont pas libres, et là c'est triste.
      Que chacun fasse ce qu'il veut sans juger et regarder de travers son voisin parce que le vilain a supprimé sa verrue alors qu'il aurait dû la garder vu qu'elle était là depuis de si longues années.

      Supprimer
  16. Encore un article très intéressant merci Alina. Je pense être de celles qui devrons combattre le relâchement. Pas le choix de toute façon. Alors on verra. J’essaie d’hydrater correctement mon visage en attendant, et de faire un peu de sport

    RépondreSupprimer
  17. Super article ! Merci

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour Alina,
    Je te suis très reconnaissante pour cet article concernant le vieillissement de la peau. J’ai un âge avancé mais je te lis tous les jours et surtout je mets en pratique tes précieux conseils. Tu es ma «  bible » cosmétique. Je soigne ma peau, c’est la priorité. Je fais le nécessaire pour avoir une peau fraîche et bien nourrie malgré les rides. J’attends ton article sur les compléments alimentaires qui seront un « plus « pour ma peau. Un grand merci pour cette bienveillance Alina envers nous les femmes retraitées car nous existons et continuons à prendre soin de nous et ton article en est la preuve vivante. Permets-moi de t’embrasser.

    RépondreSupprimer
  19. Merci pour cet article très documenté comme souvent
    J'attends avec impatience celui sur les compléments alimentaires car il me semblait que dans nos pays "riches "ces compliments étaient plutôt superflus et ne changeaient pas la donne
    Sinon j'essaie de suivre tes conseils et à part un petit relâchement tout va bien

    RépondreSupprimer
  20. Coucou Alina,

    Cet article est excellent.
    J'ai la "chance" d'avoir à 68 ans (aujourd'hui 11 janvier) un visage pratiquement sans aucune ride ni relâchement et donc parait largement 10 ans de moins. À l'hôpital, deux infirmières croyaient que j'avais 50 ans ! Bon j'ai un "code-barre" autour des lèvres du au tabac. Je fumais énormément mais cela fait 7 ans que j'ai arrêté. Hélas, ce qui est fait est fait !!! Mon cou n'a aucune ride et mes mains aucune tache. Peut-être est-ce parce que j'ai toujours mis d'excellentes crèmes depuis mes 20 ans. Certaines de mes copines me disaient "pourquoi te mets-tu ces crèmes puisque tu n'as pas de rides" - quelle erreur ! Mes lèvres sont encore assez pulpeuses et bien dessinées. Je ne sais pas comment aurait été ma maman car elle m'a quittée à 33 ans 2h après ma naissance.
    Mais tout n'est pas rose et mon problème, ce sont mes yeux. Je n'ai jamais eu de larges paupières (tristesse à l'époque des bananes marquées au crayon comme Mary Quant dans les années 60). Et aujourd'hui j'ai les paupières tombantes et des cernes. Ah tu sais, j'aime porter les lunettes de soleil, ça me rajeunit davantage haha !
    J'aimerais tester l'acupuncture ou la méso.
    Sinon, quels compléments alimentaires conseilles-tu ?

    Merci encore pour ce si intéressant article.

    Nadine.L

    RépondreSupprimer
  21. Merci pour cet très bel article.
    C'est pas facile de vieillir, alors mettons en oeuvre tous les moyens qui existent pour garder un aspect jeune.

    RépondreSupprimer
  22. Natacha G (Fresh)12 janvier 2019 à 18:10

    Coucou Alina,

    Encore un article passionnant ! Merci Alina !

    La question de l’immortalité que tu évoques en début d’article est fascinante, tant sur le plan philosophique que scientifique. Je pourrais en parler des heures (je me souviens d’une exposition passionnante à ce sujet au musée d’Histoire Naturelle de Nantes sur les techniques « d’immortalité » d’espèces animales, je ne voulais plus en sortir !).

    Pour le sujet qui nous intéresse ici, avec une peau mixte à grasse et un terrain génétique assez marqué, je serai surtout concernée par un vieillissement morphologique (affaissement du visage, perte de l’ovale). D’autant plus que les femmes de ma famille ont une tendance au surpoids facile (accentué par des problèmes de santé chronique, joie :) !). Le massage est donc depuis peu une grande préoccupation mais je crains de faire pire que mieux.
    Concernant le vieillissement morphologique, je voulais ajouter deux petites choses :
    - tout comme le surpoids accentue l’affaissement des traits, un excès de minceur creuse également plus rapidement les traits et les rides ;
    - le vieillissement est aussi lié au caractère d’une personne : les gens durs se retrouvent avec des crispations du visage qui s’accentuent (surtout au niveau des yeux et de la bouche).
    Ainsi, si le mode de vie joue comme tu le dis beaucoup sur le vieillissement cutané, il est des facteurs hors génétiques qu’il est difficile de maîtriser.

    Je comprends et partage ton point de vue sur la médecine esthétique. Elle est souvent mal perçue par l’entourage et considérée comme futile. Je trouve cela absurde dans la mesure où les mêmes personnes qui critiquent celles qui y ont recours souffrent véritablement de problèmes de cet ordre. J’ai la chance d’avoir une maman bienveillante à ce sujet mais ce n’est pas le cas de sa famille qui s‘est souvent moqués de certains de ses choix (par jalousie bien souvent). Même une simple épilation laser m’a valu des remarques déplacées (alors que ma démarche provient de complexes créés par ma propre famille…).

    Concernant les compléments alimentaires, je fais un blocage. Même si je reconnais leur utilité et leur efficacité, je préfère travailler sur mon alimentation directement. C’est peut-être un peu idiot, mais je n’aime pas l’idée de prendre des cachetons tous les jours (chacun ses névroses ;) ! ).

    PS complètement HS : après des mois d’hésitations, je me suis décidée à voir un dermatologue pour mon acné de l’adulte. Je suis sortie déprimée. 80€ pour m’entendre dire que Roaccutane est la seule solution qui existe actuellement pour les acnés tenaces, et que je dois laver mon visage à l’eau micellaire car l’eau du robinet est desséchante. J’aurais pu entendre ma peau crier d’angoisse pendant la consultation. Du coup je suis preneuse de conseils.

    Natacha

    RépondreSupprimer
  23. Bonjour,

    44 ans, et 45 que je prends dans l'année.

    Je pense pas être ridée beaucoup car quand je dis mon ages on me donne la trentaine et je ne pense pas que c'est de la flatterie vu les personnes qui le disent. Mais ça n'empêche que pour mes 45 ans, je ferais si je peux un peeling léger...

    Après le moral joue dans la perception de l'age. Entre une cinquantenaire souriante, heureuse qui profite de la vie et une de 35 ans aigri, la plus âgées paraitra plus rayonnante même si elle est ridée...

    Mais je pense que je m'éloigne du sujet.

    Oui, vu la longévité de notre époque, les marques devrait revoir leur cibles.

    Bye.

    RépondreSupprimer
  24. Merci pour ce super article ! Tu aurais des exemples ou des recommandations de massage facial stp ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou,
      je vais faire des articles sur le sujet :)

      Supprimer
    2. Génial ! Hâte de le lire ☺️ !!

      Supprimer
  25. Article super complet ! J'utilise personnellement un appareil LED très efficace et j'en suis très contente. Il n'est pas rare que l'on me donne 10 voire 15 ans de moins que mon âge. J'ai hâte d'avoir résultat et de connaître l'appareil que vous utilisez, il y en a plusieurs sur le marché mais avec plus ou moins de puissance.

    RépondreSupprimer
  26. J'ai apprécié lire ton article et j'ai hâte d'avoir tes retours sur la mésothérapie !

    RépondreSupprimer

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Dans la liste déroulante Commentaire, Sélectionner le Profil , cochez Nom/URL, vous pouvez laisser vide le champs "URL"
3) Saisissez votre nom (pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquez sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un grand MERCI !!!!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...