Enquête Exclusive : Baume Olio E Osso, Photosensbilitant ou Pas ?

Olio Osso Maquillage avis

Je fais suite à mon article sur les Baumes Olio E Osso dans lesquels j'avais une immense surprise à retrouver en guise de parfum l'huile essentielle de Pamplemousse, un photosensibilisant avéré. Voici comment s'est déroulée ma petite enquête, menée par la suite (je remercie mon ancienne collègue, Responsable de Pôle Réglementaire dans un groupe de produits de beauté & santé, de m'avoir aidé à mettre au clair certains aspects de cette histoire).


PHOTOSENSIBILISANT OU PAS ?


Tout d'abord, voici les trois choses à tenir à l'esprit :

  • huile essentielle chez Olio E Osso est ajoutée dans TOUS les produits, notamment dans les fameux baumes de maquillage joues & lèvres que certains vont sans aucun doute mettre et remettre pendant l'exposition solaire (le produit s'y prête, il fait très "été")
  • il s'agit de Citrus Paradisi : huile essentielle de Pamplemousse, ajoutée en tant que parfum et non en tant qu'actif
  • dans ces produits il n'y a pas d'ajout de filtre solaire (qui aurait éventuellement pu servir de "barrière" pour éviter la réaction "UV - Photosensibilisant", cela dit je pense que même quand il y en a, ce n'est pas suffisant pour garantir l'absence de réaction)  

Egalement, il faut savoir que le responsable de la photo toxicité de l'huile essentielle de Pamplemousse (et de tant d'autres huiles essentielles, souvent de famille "les hesperidées") sont les furocumarins, une molécule contenue naturellement dans cette HE (huile essentielle).

J'avais donc deux questions à poser à la marque :

  • est-ce que leur Huile Essentielle est certifiée sans furocumarins (cela existe, certains producteurs manipulant l'HE afin d'en extraire les furocumarins, ainsi ils rendent leur huile non photosensibilisante) 
  • le cas échéant (leur huile n'a pas été "traitée" pour extraire les furocumarins) est-ce qu'ils peuvent me garantir l'absence d'un éventuel effet photosensibilisant ? Notamment, l'apparition des taches puisque je suis sujette à ce mal cutané : par exemple, les tests effectués, etc. 

Pour pouvoir vous parler tranquillement de ce qui suit, je vous ai d'abord fait un article qui récapitule ce qui est :

  • photo sensiblité
  • photo sensibilisation 
  • photo toxicité

Par la réglementation en vigueur, la marque est sensée tenir à disposition des documents prouvant que son produit n'est pas photosensiblisant (quand elle achète des matières premières qui le sont, elle est sensée de vérifier le % utilisé dans le produit fini pour ne pas dépasser les recommandations officielles). Hélas, parfois par manque de moyens et de connaissances, certaines petites marques qui n'ont pas de service réglementaire intégré (qui "blinde" la documentation car c'est leur boulot à plein temps) peuvent parfois malencontreusement faire des petites "boulettes". Et c'est bien ce qui me fait peur et c'est pourquoi j'avais fait des messages à la marque pour en avoir le coeur net.

J'avais commencé par les contacter sur Instagram. La personne qui gère le compte semblait avoir affaire à ce type de demande pour la première fois de sa vie, elle n'a pas su me répondre si oui ou non leur baume est potentiellement photo-sensibilisant (cela vaut dire que personne ne leur pose cette question, autrement elle aurait eu une "trame" toute faite). Elle m'avait promis de se renseigner et revenir vers moi, mais ... pas de nouvelles. Après deux relances j'ai reçu un message comme quoi ils sont débordés à cause du Black Lives Matter (je voyais pas trop le lien avec la photosensibilité, mais bon, je peux comprendre) et que "vous voilà l'adresse email du service consommateur". 

OK. Je vais passer par le service de consommateur, pas de souci ma petite dame. J'ai donc fait un mail en anglais en disant qu'ayant une peau très claire et déjà quelques taches pigmentaires à mon actif, je dois être absolument certaine que leur huile essentielle de Pamplemousse n'est pas photosensiblisante.

Par souci de transparence, je vous joins leur réponse en anglais :
Our grapefruit product, Citrus Paradisi, is safe in formulations below 4% to the best of our knowledge. On average, citrus Paradis is introduced into our balms at 2.2%, which is almost 1/2 of the dilution known to be safe. However, for those who have a high susceptibility to skin irritations when using essential oils, our customers should use it with caution, and discontinue if irritation occurs.I have attached the breakdown of our Grapefruit oil in the documents below. It does that our oil does not contain furocoumarins, with that being said we do suggest reaching out to the supplier just to be extra safe 
Voici ce qu'ils stipulent en résumant :

  • l'Huile Essentielle de Pamplemousse est introduite dans leurs produits à 2,2% en moyenne, ce qui est en dessous du seuil de 4% autorisé (après lequel le produit devient alors photosensibilisant)
  • ils conseillent pour les gens ayant les peaux sensibles d'arrêter l'utilisation si une irritation se manifeste (sauf que ... pour les taches pigmentaires, une fois elles sont là, c'est hélas trop tard ... arrêter l'utilisation du produit ne ramène pas la mélanine à son niveau initial) 
  • en pièce jointe, on m'a donné les fiches techniques pour leur Huile Essentielle de Pamplemousse : d'après eux, ces fiches prouvent que leur huile ne contient pas de furocumarins (je les remercie d'ailleurs pour cette transparence, c'est un document confidentiel et rares sont les marques qui acceptent de les divulguer)
Vous avez sans doute remarqué une toute petite contradiction : si le produit ne contient plus de furocumarins (molécule photosensiblisante) pourquoi parler de % d'HE dans la formule ? Autrement dit, si on s'est donné du mal d'enlever les furocumarins, on a plus besoin de se justifier sur le % d'HE dans la formule (problème résolu). 

Bon, là dessus je vais laisser le bénéfice au doute : la personne a sans doute voulu me rassurer et a donc donné tous les arguments à sa disposition, même si ils sont auto-excluants. 

Mon vrai souci vient plus tard, quand j'ai commencé à éplucher les fiches techniques de leur Huile Essentielle de Pamplemousse. Déjà, sauf erreur de ma part, je n'ai trouvé aucune mention sur le fait que les furocumarins ont été retirés. Je dois préciser que je n'ai pas consulté des fiches techniques pour cette matière première sans les furocumarins, je ne sais donc pas si c'est d'usage de clairement indiquer cette mention dans la fiche technique ou c'est quelque chose que les producteurs disent "en off" (cela m'étonnerait, mais ne sachant pas à 100% je ne vais donc pas l'affirmer). En revanche, voici ce que je lis :
2.4 Other hazards that do not result in classification 
Known photosensitizer. Remove contaminated clothing, wash skin thoroughly with soap and water. Avoid exposure to sun if grapefruit oil has been applied to skin in pure or diluted amounts. 
Pour ceux qui ne parlent pas anglais, cela vaut dire :

 "Autres spécifications qui n'ont pas été listées dans la classification.
Photosensibilisant connu. Enlevez les vetements contaminés, lavez vous avec de l'eau et le savon. Evitez l'exposition au soleil si l'huile essentielle de pamplemousse a été appliquée sur la peau telle quelle ou en quantité diluée".

Je rappelle que c'est la fiche technique de la matière première (huile essentielle de pamplemousse) que le fabricant fournit à la marque. Pour moi la chose est limpide : il est indiqué que c'est un photosensibilisant connu, les furocumarins n'ont donc pas été retirés (autrement cette close n'a pas lieu d'être). 

A mon sens, le point sur le fait que leur Huile Essentielle ne contient pas de furocumarins tombe. Je suis consciente que les personnes qui travaillent dans les services clients ne sont pas chimistes de formation, et il est donc difficile pour eux de bien comprendre toutes ces nuances. Mais forcement quelqu'un a dû lui dire de me parler de l'absence de furocumarins, or leur propre fiche technique certifie le contraire. Donc vraiment, c'est très brouillon tout cela ...

Il me reste donc l'argument du pourcentage utilisé. Si l'huile essentielle contenant les molécules photosensibilisantes (le cas d'huile essentielle de Pamplemousse) est utilisée dans un produit fini, le pourcentage utilisé ne doit pas excéder celui autorisé par la réglementation. Pour nous ici c'est 4%. Chez Olie E Osso ils me disent qu'en moyenne ils sont à 2,2%. Si c'est le cas, à priori c'est bon.

Je vous laisse avec leur mot de la fin : We strive to balance our commitment to natural and transparent beauty with our desire to make a positive impact in the world. As always, there is still so much for us to learn :) (ils aspirent à fabriquer des produits naturels, avec un impact positif pour la planète, mais il leur reste encore beaucoup à apprendre).

En résumant : je ne sais que vous conseiller car à la fois, techniquement parlant, si le pourcentage de 2,2% est respecté à priori il ne doit pas y avoir de souci. Mais je me questionne car :

  • que signifie "en moyenne" : peut être que sur certains produit ce pourcentage frôle le 4% et dans ce cas on est quand même à la limite
  • le fait qu'ils pensaient que leur huile ne contient pas de furocumarins mais que leur propre fiche technique dit l'inverse, ne me rassure pas des masses quant à la réelle connaissance de ce sujet de leur part
Que puis-je vous dire ? Ayant une peau claire et 3 taches pigmentaires je vais m'éviter tout risque. Puis, je trouve tellement dommage d'avoir choisit une huile aussi risquée pour parfumer les produits, alors que tellement de parfums existent qui évitent ce genre de souci (voir pas parfumer du tout, c'est mieux que de courir le risque de photo sensibilisaiton).
Baumes Olio E Osso sont disponibles ici Olio E Osso chez Oh My Cream

9 commentaires:

  1. Coucou Alina!
    Merci beaucoup pour cette enquête et les explications concernant les seuils et la composition de l’huile essentielle de pamplemousse !
    Dans le doute, je n’utiliserai mes baumes Olio e Osso qu’avec un filtre solaire dessous, ou les jours couverts et gris...
    Et surtout, je n’en achèterai pas d’autres !
    Le premier but du produit étant d’être pratique, la présence de l’element Photo sensibilisant lui retire déjà la moitié de la facilité d’utilisation, si il faut le’ coupler à un écran solaire ou le porter seulement si il fait moche et que l’on ne s’expose pas...
    Des bisous et merci encore ❤️

    RépondreSupprimer
  2. C’est pas très professionnel tout ça. Heureusement que tu as creusé le sujet ! Ceci dit, la marque a sincèrement essayé d’être transparente en fournissant les fiches. J’espère qu’ils vont s’améliorer mais en attendant, je ne vais pas tenter le diable. Même si je n’ai aucune tâche (et je ne pense pas y être sujette, personne n’en a. Enfin si, ma mère vient d’en avoir une à 50 ans).
    Donc un grand merci à toi pour avoir dépioté la liste INCI et fait des recherches approfondies dès qu’il y avait un doute :)

    RépondreSupprimer
  3. Merci Alina pour ton enquête. Ayant une petite tâche pigmentaire sur une joue, je vais éviter ce type de produits...la photosensibilisation est un sujet, je trouve, encore bien compliqué...même dans ma profession, il n’est pas toujours clairement expliqué aux patients que tel médicament peut l’être et c’est bien dommage car c’est un effet secondaire bien embêtant.

    RépondreSupprimer
  4. Merci Alina, Merci vraiment pour ton enquête. Quel travail ! Comment ferait-on sans toi ?! Tu es la seule à nous apporter ce genre d’informations. Ces petits sticks ne me tentaient déjà pas trop mais là, étant sujette aux taches, encore moins. Emma.

    RépondreSupprimer
  5. Oil e Osso = Huile et Os, déjà ce n'est pas très engageant !
    Je reste avec mes Lab de Biarritz, jamais un coup de soleil, ce qui est dingue c'est que plein de gens vont se faire 'avoir' !
    Merci pour tes recheches .

    RépondreSupprimer
  6. elle0851 (pufpuf)14 juillet 2020 à 18:18

    Coucou, merci pour les investigations ! C’est très clair en plus pour le non initié...

    RépondreSupprimer
  7. Merci Alina pour cette enquete approfondie! vivant en Floride j ai beaucoup de taches pigmentaires malgres l application d un SPF (pas facile d en re appliquer souvent et d en mettre la quantite suffisante tout le temps), aurez tu un produit specifique a conseiller afin de les attenuer? Merci beacoup!

    RépondreSupprimer
  8. Hello miss, pour ma part c’est toujours NIET !!! En aucun cas je ne mettrai une HE photosensible alors que j’ai déjà des taches. Merci pour ta grande investigation, c’est super agréable de pouvoir faire un choix sans se tromper.

    RépondreSupprimer
  9. Merci Alina pour cet article! Heureusement que tu es encore là pour nous éclairer! Moi qui suis sujette aux tâches j’ai bien fait de lire ton post! Mon baume je ne le mettrai que pour sortir le soir ... quel dommage si j’avais su je ne l’aurais pas acheté

    RépondreSupprimer

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Dans la liste déroulante Commentaire, Sélectionner le Profil , cochez Nom/URL, vous pouvez laisser vide le champs "URL"
3) Saisissez votre nom (pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquez sur Publier commentaire
5) IMPORTANT : merci de n'insérer AUCUN lien dans votre commentaire, faute de quoi il ne sera malheureusement pas publié

Voilà : c'est fait.
Et un grand MERCI !!!!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...