Dermalogica Biolumin C Sérum Yeux : Mon Bilan !


Cela fait un petit moment que j'ai terminé cette (relative) nouveauté de Dermalogica, le Sérum Contour des Yeux Biolumin C Eye Serum. Je vous propose aujourd'hui mon Bilan !

BIOLUMIN SERUM YEUX : AVIS


Bien que ce soin appartienne officiellement à la gamme à la Vitamine C (que je ne cherche plus à intégrer dans mes routines pour des raisons que je vous ai expliqué dans cet article : Et Si la Vitamine C n'était Pas si Bonne pour la Peau ?), en réalité c'est un cocktail d'actifs divers et variés. Et puisque la vitamine C n'est ici qu'en "support", en "porteur du drapeau marketing" si vous voulez, je me suis dit "partons vite pour le test!".

Ce sérum contour des yeux Dermalogica se présente dans un petit tube :


au doseur fin qui permet de prélever la juste quantité du produit :



Je n'ai absolument rien à redire, c'est pratique et ergonomique, mention très bien !

La texture elle aussi mérite un compliment puisque correspond parfaitement à la notion de "sérum" :


Elle est très fine et aqueuse, rien à voir avec des crèmes ou des baumes (exemple : Oh My Cream Baume Contour des Yeux).

Alors oui, je vous confirme tout de suite : si vous avez besoin d'un soin confort ce n'est pas un produit que je vous conseille, sauf ... sauf si vous l'utilisez comme son nom l'indique, en tant que sérum. Donc à faire suivre par un autre soin réconfortant. De mon côté, il a été suffisant seul.

Je vous laisse maintenant à la parole officielle :
Le Biolumin-C Eye Serum contient un complexe de vitamine C permettant de réduire l'apparence des rides et des ridules. Ses extraits d'arbre d'arjuna diminuent les poches sous les yeux, tandis que les huiles de graines de chia associées aux extraits de champignon tremella illuminent la zone du contour de l'oeil tout en hydratant. La peau est lissée, douce et lumineuse, les regards sombres et fatigués sont réveillés
Vous avez compris, c'est un soin hydratant anti-rides & anti-poches, un défatiguant prévention anti-âge si on doit résumer plus largement. 

Et voici sa liste INCI : 
Water/Aqua/Eau (eau), Butylene Glycol (glycol, support de texture / humectant), Propanediol (humectant), Glycerin, C15-19 Alkane (solvant), Salvia Hispanica Seed Oil (huile de graines de chia), Sodium PCA (hydratant), Trehalose (humectant), Poria Cocos Polysaccharide (humectant), Papain (papaine, exfoliant), Dunaliella Salina Extract (extrait d'algue verte), Aminopropyl Ascorbyl Phosphate (derivé de la vitamine C), Terminalia Arjuna Extract (extrait de Terminalia Arjuna), Tremella Fuciformis Sporocarp Extract (extrait de champignon), Ascorbyl Methylsilanol Pectinate (dérivée de la vitamine C), Palmitoyl Tripeptide-5 (peptide), Sodium Hyaluronate (acide hyaluronique), Phytosterols (actifs anti inflamatoire), Algin (gélifiant), Citrus Grandis (Grapefruit) Peel Oil (huile essentielle de pamplemousse), Phytosteryl Oleate (humectant), Tocopherol (vitamine E), Serine (acide aminée), Oleic Acid (acide gras), Inositol (vitamine B7), Helianthus Annuus (Sunflower) Seed Oil (huile de tournesol), Betaine (hydratant), Carrageenan (gélifiant, extrait d'algues rouges), Panthenol (provitamine B5), Dipotassium Glycyrrhizate (humectant), Methylpropanediol (solvant), Proline (acide aminée), Xylitol (humectant, sucre), Calcium Gluconate (humectant), Pantolactone (humectant), Lecithin (humectant), Xanthan Gum (épaisissant), Pentylene Glycol (solvant), Aminomethyl Propanol (ajusteur pH), Caprylyl Glycol(co-conservateur), Polyacrylate-13 (agent filmogène), Acrylates/C10-30 Alkyl Acrylate Crosspolymer (polymere, agent filmogène), Tetrasodium Glutamate Diacetate (agent de chélation), Polyisobutene (huile minerale), Ethylhexylglycerin (agent de texture), Sodium Benzoate (conservateur), Citric Acid (régulateur pH), Gluconolactone (agent de chélation), Polysorbate 20 (agent de texture), Potassium Sorbate (conservateur), Carbomer (épaississant), 1,2-Hexanediol (solvant), Sodium Hydroxide (régulateur pH), Limonene, Phenoxyethanol (conservateur)
Comme toujours chez Dermalogica, elle est longue, très longue ! Et comme toujours chez cette marque on est sur un socle de (beaucoup) d'actifs tout à fait interessants et d'origine végétale, mais avec des texturisants synthétiques pas forcement géniaux. 

Franchement, j'ai du mal à me prononcer car d'un côté nous avons une quantité astronomique de divers peptides, acide hyaluronique, extraits de champignons et des algues, etc. Et de l'autre ... un glycol haut placé, de l'huile minérale (en petite quantité, mais quand même) et l'huile essentielle de pamplemousse que j'ose espérer exempte de furocoumarines (substances qu'elle contient naturellement et qui la rendent très photsensibilisante. On ne peut savoir si l'huile essentielle de pamplemousse a été "nettoyée" ou non, dans la liste INCI il n'y a aucune différenciation, seule la marque peut le certifier sur sa bonne foi). 

Alors .. que vous dire ? J'aime les actifs. J'aime moins certains texturisants et je me méfie de l'HE de Pamplemousse.

DERMALOGICA BIOLUMIN C : AVIS

Je reste mitigée sur la compo pour des raisons évoquées plus haut (encore une fois: j'aime beaucoup les actifs, j'aime moins l'huile minérale et celle de Pamplemousse + j'apprécie par trop les polymères et glycoles, mais bon ... ces derniers ça passe vu le profil de la marque).

Donc tout dépendait de l'efficacité. Disons que si cette dernière était incroyable, j'aurais fermé les yeux sur quelques inconvénients INCI-stiques. 

Hélas, je n'ai absolument rien remarqué ... peut être que je suis un mauvais profil pour ce soin puisque naturellement je n'ai pas de poches et mes cernes ne sont pas très prononcées. Côté hydratation je l'ai trouvé bien et suffisant. Cela étant dit, le prix de ce produit est plus élevé que mon cdy préféré de Teoxane .... donc inutile de vous dire que ce dernier n'a aucun souci à se faire. Sans parler du fait que le choix de la texture (sérum) va rendre la vie plus compliquée à ceux qui ont la peau sèche et / ou mature car il faudrait acheter un autre soin contour des yeux (en plus) pour palier au manque de confort. 
Dermalogica Biolumin C Sérum Yeux, 15 ml : 76€ disponible en ligne ici Dermalogica Biolimun C Sérum Yeux chez Sephora

6 commentaires:

  1. Haha dommage la promesse faisait envie. De toute façon j’ai récemment craqué sur le Ren que je vais commencer bientôt :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Claire,
      tu me feras ton petit retour sur REN ? :)
      je l'ai bien apprécié, il est a un équilibre parfait entre confort et hydratation (pas besoin d'en rajouter, en tout cas sur les peaux normales)

      Supprimer
  2. Je ne suis pas une grande adepte de la marque...je ne m’y retrouve pas. Je vais donc passer mon chemin et garder teoxane!! Merci pour ton analyse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. avec plaisir pour ce retour, oui Teoxane n'a pour le moment pas connu de rival à sa taille :)))

      Supprimer
  3. Affaire réglée à tout point de vue, donc!

    L'actif anti inflammatoire juste avant l'HE de pamplemousse m'a fait sourire - ça donne l'impression que le premier anticipe l'irritation causée par le second. C'est juste un effet comique à la lecture, hein! Je ne vois pas Dermatologica, dont la légitimité repose sur la fiabilité des formules, s'amuser à mettre un actif irritant dans un contour des yeux. N'empêche qu'indiquer si les agrumes sont sans furocoumarines devraient être une obligation règlementaire, à mon avis.

    Plus sérieusement, ce qui me pose plus de question, c'est la philosophie générale de la formule.
    Les actifs naturels pris l'un après l'autre font sens, mais vu leur nombre je me demande si chacun est en quantité suffisante pour déployer son action, d'autant qu'ils sont de "familles" différentes (huile, phytoplancton, extrait d'algue, extrait d'arbre..) et ont, je suppose, des mécanismes différents? Mais ce sont des actifs plutôt rares, pas utilisés en aroma "familiale" - sans parler des actifs techniques et conventionnels, auxquels je ne connais rien.

    De toute façon, entre la glycérine, l'huile de chia, les peptides et l'acide hyaluronique, ça doit faire le boulot - d'ailleurs, vous le confirmez. Mais la formule me perplexifie en donnant l'impression d'un mélange de logiques juxtaposées, et du coup je me demande si ça peut être aussi efficace qu'une formule plus concentrée sur un actif? Je suis évidemment biaisée par l'habitude de compos d'aromathérapie et une logique perso de "less is more" pour les soins!
    De toute façon, j'imagine qu'agir sur les ridules et les poches en même temps suppose une formule complexe, puisque sauf erreur de ma part on agit sur des mécanismes différents. Pouvoir le faire dans un même produit est la grande force de marques de ce type. Mais vraiment, là, je suis en dehors de mon monde! Pas hostile (sauf à l'égard de quelques ingrédients que vous avez signalé) mais perplexe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je vous rejoints totalement sur la réglementation concernant les furocoumarines, je comprends pas non plus comment c'est autorisé de mettre ces HE sans le marquage clair "ne contient pas ou contient les furocoumarines". A mon sens c'est un scandale de laisser ce trou réglementaire. A chaque fois on est sensé de demander à la marque, sauf que dans les service conso ils écarquillent grand les yeux quand tu prononces ce mot "barbare" et pour obtenir une réponse il faut quelqu'un du niveau R&D, Labo sur lequel une personne lambda ne va jamais tomber en appelant le SAV ...

      Concernant la philosophie des formules, c'est très "à l'américaine" et même un peu à la "Tata Harper" (façon non bio, bien sur) : on met un paquet ! Après, comment cela fonctionne en synergie ou pas ... je ne pense pas que quelqu'un le vérifie. D'après mon expérience au labo, on teste la formule finale et sur les claims allegés (et c'est déjà bien quand c'est fait en bonne et due forme), mais personne va payer des études ultra chères pour vérifier les éventuelles interférences entre des actifs. D'où ma conviction que "less is more" : je préfère un actif breveté + éventuellement deux-trois connus botaniques au "bouillabaisse des poissons rares".

      Bref, tout cela pour vous dire que je comprends parfaitement vos interrogations et j'ai les mêmes. Je me pose également la question est-ce que dans le cadre de Tata Harper, par exemple, le fait de mettre 80 "extraits rares" n'est pas là pour dire "mon prix est justifié" (350€ la crème ...) Je veux dire par là, est-ce qu'on aurait pu obtenir le même résultat hydratant & relipidant avec moins d'actifs mais avec un prix plus réaliste ?
      J'ai testé ces soins (Tata) et je n'ai pas constaté de miracles ... à mon sens, c'est bien moins efficace que Teoxane, Bader, Bioeffect qui coutent moins cher.

      En revenant à Dermalogica : oui, la formulation n'est pas celle que j'apprécie le plus, et parfois je trouve qu'ils sortent du cadre de clean skin care (trop de superflu, certains texturisants "à la limite"). Mais certains de leurs soins ont des formules vraiment bien et l'efficacité parfaitement au rendez-vous, il s'agit souvent des soins à base d'actifs puissant comme la cure peeling, par exemple.

      Disons que je garde cette marque dans mon cercle "des produits à tester", les actifs qu'ils sélectionnent sont souvent interessants et rares, reste à mon sens retravailler un peu leur assemblage (ne pas mettre trop et tout en même temps) et "cleaner" un peu la "soupe" (textruisants).
      Ils peuvent y arriver sans souci car qui peut faire le plus peut faire moins. Donc je reste ouverte à Dermalogica et j'attends de voir :)


      Supprimer

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Dans la liste déroulante Commentaire, Sélectionner le Profil , cochez Nom/URL, vous pouvez laisser vide le champs "URL"
3) Saisissez votre nom (pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquez sur Publier commentaire
5) IMPORTANT : merci de n'insérer AUCUN lien dans votre commentaire, faute de quoi il ne sera malheureusement pas publié

Voilà : c'est fait.
Et un grand MERCI !!!!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...