1 Mois Sans Make Up : Mon Bilan + Update sur la Rosacée !


Je n'avais pas prévu de faire cet article. Mais je m'étais dit que ça serait bête de ne pas vous en parler car certains aspects disons "philosophiques" de la beauté devraient eux aussi faire partie de ce blog, puis cela me permet de vous faire un update concernant la rosacée (vous êtes nombreuses à me poser les questions à ce sujet). 


1 MOIS SANS LE MAKE UP


D'habitude, je ne me maquille pas ou très peu en vacances. Ce n'est pas tellement l'histoire "je cherche à faire reposer ma peau" - j'estime que la cosmétique de bonne qualité et le nettoyage de peau en bonne règle ne la "fatiguent" pas d'avantage qu'une crème solaire / chlore de la piscine / sel de la mer - mais ... c'est juste que je n'en ressens pas la nécessité, étant donné que je passe le plus clair de mon temps en lunette de soleil. Puis, c'est un peu bête de crapahuter les vieilles pierres grecques avec un rouge à lèvres rouge mat par du 44°C. Enfin, je ne tiens pas un Instagram LifeStyle, cela me laisse donc cette joie de profiter gaiement de mes vacances au lieu d'épuiser mon mec et moi même avec 150 photos pour en tirer 1 dite "Instagrammable". 
POINT SUR LA ROSACÉE / RÉSULTAT DE MON TEST H. PYLORI
Cette fois c'était diffèrent. Fin juillet j'ai (enfin) mis le pied chez un dermato qui m'a diagnostiqué l'acné rosacée, les fameux boutons blancs qui me laissent pas tranquille depuis déjà deux ans. 

A PROPOS : je tiens à préciser, au vu des questions que j'ai reçu suite à l'article sur l'acné rosacée, que je n'ai absolument AUCUN symptôme de la peau sensible, je n'ai ni rougeurs diffuses, ni flashs, ni autres signes dont celles qui ont la rosacée dite classique se plaignent. Ce que j'ai c'est vraiment super léger, au point que même mon chéri ne s'est rendu compte de rien. Donc si vous m'aviez imaginée défigurée, avec le visage rouge, ce n'est - Dieu merci - pas du tout le cas, en tout cas pour le moment (d'autant plus que je vous fais très souvent les photos de ma peau nue pour les articles sur les fonds de teint, donc vous pouvez constater par vous mêmes que les boutons / rougeurs sont assez light). Par conséquent, en répondant à la question de celles qui m'ont demandé si j'avais changé la routine pour l'adapter à ma "nouvelle vie", je dois dire que je n'ai absolument rien changé puisqu'il n'y a pas lieu tout simplement. On change quand notre peau ne supporte pas les soins en cours en réagissant par des picotements / démangeaisons / brûlures / rougeurs (pas mon cas) ou quand c'est la routine qui provoque les lésions (pas mon cas non plus).

En revanche, j'ai bien fait le test pour détecter la présence d'Helicobacter Pylori et ... bingo, je suis positive ! Je dois maintenant attendre fin septembre (j'ai pas trouvé de gastro disponible avant ...) pour faire le traitement par les antibiotiques spécifiques. On verra si cela a des conséquences sur la rosacée. J'ai trouvé des études coréennes et canadiennes qui impliquent clairement le dysbiose intestinale et plus précisément la H. Pylori dans les dermatoses, et très concrètement dans la rosacee. Je vais commencer la cure de probiotoques pour essayer de corriger la dysbiose et pour me préparer à l'attaque sévère des antibiotiques pour éradiquer la H. Pylori. Je trouve juste dommage que le dermatologue que j'ai vu ne m'a même pas posé la question là dessus (mon historique gastrique :) ... j'y suis arrivée toute seule en fouillant sur ce lien "H. Pylori + Rosacée". J'ai donc pris le RDV en novembre avec la fameuse Nina Roos, l'une des rares dermatos à traiter la peau en tenant compte de la santé du corps en entier ! Bref, je vous ferai un retour plus poussé sur cette histoire dès que j'ai plus d'éléments et quand j'aurais fini mon traitement. Pour le moment, je continue la Soolantra prescrite pour l'application sur les zones concernées uniquement le soir. Elle ne m'a hélas pas épargné 2 grosses crises en août, dont l'une la plus grande que j'ai jamais connue (15 boutons en même temps, j'étais déprimée ...). Le masque de miel pur m'a soulagé et a cicatrisé très vite la peau.

Bon, je n'arrive définitivement pas à le faire court ... en même temps, comment ne pas vous donner ce contexte pour expliquer pourquoi je me suis lancée dans le challenge 1 Mois Sans le Make Up !

1 MOIS SANS LE MAKE UP : POURQUOI ?
On y arrive donc à mon super challenge qui a commencé le jour de ma visite chez le dermato, puisqu'il fallait bien y aller la peau nue. Moi qui étais incapable de sortir acheter une baguette sans le fond de teint, je me suis sentie nue en pleines rues de Paris ... Oui, je sais, cela peut paraître délirant à certaines, mais je suis prête à sortir sans le mascara mais pas sans faire mon teint au préalable ! 

Puisque le dermato m'a annoncé la fameuse rosacée avec la consigne standard de ne pas utiliser de fond de teint (ils auraient  franchement pu envoyer des gens chez les gastro plutôt que de s'attaquer uniquement aux conséquences), je me suis dit que c'est le moment de vérifier si définitivement c'est le fond de teint qui déclenche mes "crises" et si Soolantra aura des effets (autant de lui faciliter la tache). Mon départ en vacances était imminent (j'avais fait aussi une dizaine de jours au Sud avant de partir en Grèce), ma décision était assez facile à réaliser.
1 MOIS SANS LE MAKE UP : COMMENT ?
J'ai tout simplement arrêté de me maquiller, tout court. J'avoue, je n'ai pas été aidée car le deuxième jour de mes vacances j'ai eu le droit à ma plus grosse crise de petits boutons alors que cela faisait déjà quelques jours que je ne mettais plus de fonds de teint et que j'utilisais Soolantra ... Là, c'était vraiment horrible, j'en avais des deux côté de mes joues ... ça ne m'était jamais arrivé dans cette proportion avant, j'étais au plus mal niveau moral. Je me permets de vous mettre la photo (désolée pour la qualité, je n'avais que mon iPhone qui "dégelasse" énormément la texture de la peau - en vrai c'était moins horrible - mais cela vous permet au moins de comprendre de quoi je parle) :


Pourquoi cette grosse crise alors que j'avais entamé le traitement et arrêté le fond de teint ? J'avais lu qu'un potentiel effet rebond quelques jours après le début du traitement Soolantra était possible, je pense que côté timing c'était sans doute cela. Je me suis vraiment fait violence pour ne pas me jeter sur la CC de It Cosmetics que j'ai pris au cas où pour son SPF 50 100% minéral. Mais j'ai tenu bon, je me suis pointée comme ça au petit déjeuner familial ... Sans commentaire !

Ça s'est arrangé par la suite. Pendant plus de deux semaines après cette grosse crises j'ai eu la peau lisse et jolie. La deuxième crise, à la fin de mon séjours en Grèce (donc il y a seulement quelques jours), c'était beaucoup plus soft. 
1 MOIS SANS LE MAKE UP  : QUEL BILAN ?
J'ai donc résisté au fort appel du fond de teint par les temps de crise. C'était d'autant plus facile quand ma peau était au calme. Avec un peu de bonne mine (sunkissed skin), le répos pendant plus de 3 semaines, les vitamines à go go, je peux vous dire que cette mission s'est avérée assez simple. Pour être honnête, je ne pense pas que je l'aurais vécu pareil en plein mois de février à Paris 😅

Je n'utilisais vraiment AUCUN maquillage, ni le mascara, ni le blush, rien ! Bon, j'avoue ... seul le baume teinté d'Ilia qui j'ai embarqué pour son SPF 30. 

BILAN PEAU : côté peau et ma rosacée ? Je dirais que le bilan est dans le fait que je n'ai vu strictement aucune différence au niveau de ma peau avec une éviction totale, et de plus de 1 mois, du fond de teint. Pire, ma plus grosse crise s'est produite pendant que je ne portais rien sur la peau. En revanche, cela prouve indirectement que les textures occlusives (crèmes solaires que je portais bien sur) ont potentiellement un impact, et que les fonds de teint font réagir non pas par le pigment ou par une quelconque particularité spécifique, mais parce que la plupart d'entre eux sont tout simplement occlusifs.

Donc je vais continuer d'utiliser les fonds de teint en cherchant les textures les moins "oppressantes" possible. Mais je ne compte pas devenir parano et arrêter tout maquillage car cela n'a vraiment pas eu d'impact significatif sur l'état de ma peau.

BILAN ACCEPTATION DE SOI : là ... c'était moins évidant ! C'est dingue à quel point on n'est plus habituée de se voir "nue" ... Au début, j'avais beaucoup de mal ... Quand je suis partie, pour la première fois depuis 15 ans je crois, sans le fond de teint dans la rue, je me sentais mal à l'aise, mise à nue. Je me suis vite rendue compte que le regard des gens n'a pas changé, et que personne ne me pointait du doigt lol

La première grosse crise des vacances a un peu modifié la donne. C'était là où j'étais au plus bas ... très tentée d'aller camoufler le "désastre". Une bonne partie du fameux "désastre" était uniquement dans ma tête, car combien même cela se voyait, c'était absolument pas défigurant au point de rester calfeutré chez soi (par faiblesse morale, j'avais envisagée de ne pas sortir prendre le petit déjeuner dans "cet état", mais l'appel du pain au chocolat frais a eu raison de ma pudeur cutanée :). 

A la fin des vacances, avec la bonne mine, pratiquement pas de cernes, et les sillons redevenus comme il y a 5 ans (les vacances c'est magique !), je ne faisais même plus attention au fait que je n'étais pas maquillée et ... je me trouvais jolie comme ça ! Autre effet bénéfique, mes cils ont poussé et j'ai même cru ce matin que j'avais un peu de mascara lol Mais bon, ça c'est l'effet de ne pas mettre de mascara + les vitamines (en été cela me fait toujours ça, mais cette fois l'effet a été considérablement accentué). 

Aujourd'hui, c'était le dernier jour du challenge. Je suis sortie de chez moi sans le maquillage et je me sentais à l'aise. En 1 mois, j'ai réappris à aimer ma peau et mon visage tels qu'ils sont. Cela peut paraître bizarre ou banal ou je ne sais quoi, mais je reste quand même particulièrement étonnée à quel point on "oublie" son visage quand on vit dans un milieu où l'on se maquille tous les jours.
MON BILAN
Après 1 mois de ce make up detox je vais revenir à mes pinceaux et rouges à lèvres avec un très grand plaisir ! Je ne vais pas modifier mon rapport au maquillage, mais j'ai modifié mon rapport à moi même. J'accepte ma peau comme elle l'est, je vais arrêter de lutter contre elle, comme le conseille si bien Nina Roos dans son livre, et je vais aller chercher des solutions pour l'aider (certainement, ça se passera au niveau des intestins). 

Dernière chose. Il y a bien un truc que je ne réussis toujours pas à accepter en étant pas maquillée ... c'est d'être prise en photo ! Toujours ce réflexe de dire "ah non, arrête, je ne suis pas maquillée !", alors que ... alors qu'on est joli sans le maquillage et combien de beaux souvenirs on peut rater puisqu'on est pas "pomponnées" comme il faut ... Je vous laisse avec cette petite photo faite l'année dernière à Santorin. J'ai failli louper le coucher de soleil - le mythique (!) - parce que j'avais tardé dans la douche, et je n'ai pas eu le temps de me maquiller / coiffer. Finalement, sortie par "les cheveux" par mon chéri, voilà une photo qui me rappelle bien de souvenirs, alors que le cas échéant je serais restée coincée devant le miroir pour "me faire belle" !


Et vous ? Quel est votre rapport à la beauté "nue" ? 

56 commentaires:

  1. Difficile voir très difficile, mais pas niveau bouton, mais plus niveau acceptation de mon visage carré. Je suis adepte du contouring kadarshian que je fais scrupuleusement chaque matin. Je me sens un peu victime de sa car les jours ou je ne le fait pas je me sens mal, tellement mal, tellement honte de moi, comme une chappe de plomb sur ma tête.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Alexandra,
      alors que je suis sure que tu es très belle car il y a des magnifiques actrices au visage carré qui portent super bien cette forme ! Mais bon ... je sais bien de quoi tu me parles, j'ai moi aussi trouve ma forme allongée par super flatteuse alors qu'à priori ça serait la plus facile à "porter" lol comme quoi, on est jamais contant avec ce qu'on a ! :)

      Supprimer
  2. Bonsoir,

    Déjà tu es mimi sans maquillage, sache le.

    Avant je me maquillage pas plus que ça ou pour les sorties. Travaillant dans les école c'était pas obligation mais nouveau boulot, maquillage ! Étant maintenant agent d'accueil, je suis obligé. Mais cet été quand y a moins de monde ou le samedi je fais relâche.
    Je pense à tort sûrement que de temps en temps je dois laisser respirer ma peau. Ayant la quarantaine passé je dois de choquer de pas me maquiller tout les jours et pourtant pour moi c'est naturel de sortir sans !

    Mon entourage familiale, amicale, et professionnel disent que j'ai une jolie peau peu de ride et que je fais fin trentaine donc ça aide ! J'aurai des problèmes de peau, j'aurai peut-être des difficultés et pourtant tu devrais pas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci beaucoup Alma <3
      au contraire, tu fais très bien de sortir le visage nu, 40 ans c'est pas la vieille hein lol tu es encore jeune et ta peau aussi ! ;) la peau véritablement mature c'est à partir de la bonne soixantaine, donc vraiment ne te prends pas la tête pour l'âge, ce n'est qu'un chiffre dans ton passeport !

      Supprimer
  3. Merci beaucoup pour avoir publier cet article qui fait énormément de bien. J'ai 18 ans et suis sujette à l'acné au niveau de mon visage (surtout au niveau du menton et des joues) et je n'ose pas sortir sans fond de teint par peur du regard des autres qui est d'autant plus dur dans le milieu scolaire. Ca fait du bien de lire des choses comme ça qui redonne un peu de confiance et peut-être que je tenterai ce challenge aussi lorsque je m'en sentirai capable...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Maurine,
      ah c'est le plus dur en effet, quand on est jeune on est tellement plus vulnérable ... surtout avec la projection des images d'Instagram qui montre que le côté parfait des choses ...
      pour l'acné pourtant le maquillage occlusif empire vraiment des choses, je te conseille au moins opter pour une poudre minérale, déjà c'est mieux que le fond de teint liquide.
      Puis, si tu peux, lis le livre de Nina Roos qui consacre beaucoup de pages à l'acné qui n'est pas une fatalité mais une conséquence de notre mode de vie moderne (il y a des populations qui ne connaissent pas du tout cette maladie, des populations qui se nourrissent à l'ancienne et qui ne sont pas exposés au nombre de "poisons" qu'on ingère tous les jours)

      Supprimer
  4. Coucou Alina, tu as enfin eu la réponse concernant cette bactérie, c’est bien dommage que nos dermatos se contentent du peu, il y à quand même un gouffre entre les réponses de ses praticiens et la réalité cosmétique... on m’avait interdit le nettoyage à l’eau et dirigé vers la Crealine = je suis très satisfaite de mon Simply Clean de Skinceuticals et ma peau ne supporte pas les eaux micellaires, même rincée ....
    Mon rapport avec l’idée de ne pas avoir à maquiller mon visage à totalement changé une fois ma séance laser effectuée ( couperose), ne plus avoir à la camoufler, ne plus voir que mes rougeurs mais plutôt mon grain de peau fin et un bel éclat, quel bonheur. Mais je crois que j’aurai du mal à me rendre à des rendez vous comme ça, après je crois que c’est un cote de mon éducation comme si me rendre « présentable » était une marque de respect .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Angélique,

      et oui, je m'en suis doutée mais là c'est la confirmation ... et je suis totalement d'accord avec toi sur les dermatoogues, c'est terrible ... ils ont 10 minutes à consacrer au patient, il y en a 5 qui attendent leur tour dans la salle d'attente, donc forcement ça va vite vite ... pas de temps de poser la question sur la santé en général, pas de temps d'essayer de chercher la cause de la maladie, on vous donne des antibiotiques à tout va, puis c'est tout ...

      Même Nina Roos que je compte aller voir, quand j'ai vu ses recommandations sur les produits / routines cosmétiques ... sans vouloir passer pour une dédaigneuse, je trouve que je m'y connais mieux lol Après, elle semble être top pour traiter et faire le lien entre la digestion / dermatose, je vais la voir pour cela, et pour ma routine je ferai de mon côté toute seule (utiliser l'eau micellaire .... euh, non merci :).

      P.S.: merci pour ton avis sur le laser, je ferai sans doute un jour pour mes taches, voir quelques petites veines aussi

      Supprimer
  5. Sache que je te trouve très belle sans maquillage ! Je suis infirmiere, je me maquille assez peu, je cours partout toute la journée, je n’ai pas le « temps » de faire attention a pas toucher à mon make up ! Du coup c’est souvent très light voir sans rien du tout ! Oui parfois on se sent un peu à nue, mais c’est le vrai « nous » ! Le pire ce sont les gens qui parfois disent « tu as l’air malade » ou un truc du genre .. non je ne suis juste pas maquillée xD enfin bref, pour autant j’adore le make up :) Merci pour cet article en tout cas !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci beaucoup Camille <3
      je vois très bien de quoi tu parles, ma copine est infirmière aussi donc je sais à quoi elle confrontée comme problème de tenue de make up, et de ne pas avoir le temps de faire les retouches ... j'en profite d'ailleurs pour te dire que je vous tire mon chapeau pour le travail incroyable que vous accomplissez, merci beaucoup d'être là et vraiment, je suis très admirative des gens comme toi, c'est un boulot très très dur (tellement sou payé !!!) et tellement utile, j'ai vraiment honte à côté de faire ce que je fais, vraiment ...

      Supprimer
    2. Coucou Camille et Alina,

      Je me permets de répondre sous vos commentaires, je suis aussi infirmière alors je comprends bien les problématiques de Camille hihi. Et je note, qu'on reçoit le même genre de remarques. Les gens auraient-ils tendance à nous comparer à nos patients ? ;)

      Je voulais rebondir sur ce que tu disais Alina.
      Ne soit surtout pas honteuse de ton métier, au contraire. Chacun apporte à l'autre, à son échelle, dans une certaine mesure et c'est bien là le plus important.

      On entend souvent que c'est un métier difficile mais nous l'avons avant tout choisi, je dirais que c'est d'abord un métier de coeur avant d'être un métier difficile (il l'est par moment, c'est certain).

      Tu trouves notre profession utile mais qu'est que nous ferions sans toi et tes écrits si riches !

      Supprimer
    3. Je pense que la plupart du temps, ce n'est pas dit en pensant à mal mais clairement c'est le genre de remarque dont on se passerait bien..

      Peut-être que cela soulève aussi le fait que la femme est encore dans l'imaginaire collectif un être qui doit se montrer sous son meilleur jour pour être l'égal de l'homme.
      La femme multitâches, wonderwoman au boulot et à la maison. Infaillible et séduisante à la fois...

      Supprimer
  6. Coucou !
    J'ai poussé le test à l'extrême l'année dernière, puisqu'à l'occasion d'un long voyage je n'ai RIEN mis pdt plusieurs mois (juste un savon p le visage). Et bah ma peau est bc mieux ici, quand je me maquille et me (double) démaquille soigneusement !

    Et comme tu le soulèves, ça m'a bc interrogée sur mon rapport à la coquetterie. A la fin ça me pesait vraiment de m'habiller tjs pareil alors que les mecs étaient totalement relax avec ça.
    Je crois que je me moque de pas être maquillée quand j'ai l'impression qu'on me regarde pas.

    Et d'ailleurs ça te va très bien ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Nina,
      j'ai fait le même constat et tu confirmes donc que sur la durée c'est pareil ! En effet, je ne vois aucune raison pourquoi la peau nue, en contacte directe avec la pollution, serait dans le meilleur état qu'avec une fine couche de fond de teint qui la protège justement des radicaux lires, d'autant plus que question respiration, le sébum naturellement présent sur la peau créé lui aussi un film donc ce n'est pas comme si elle était totalement nue
      donc moi aussi, convaincue qu'un bon maquillage et démaquillage protège la peau bien mieux qu'une peau laissée nue en plein Paris (on parle pas des montagnes suisses, on est d'accord :)

      Supprimer
  7. Hello Alina

    Un grand merci pour ce super article 🙏

    Je tiens à te dire, que tu es très belle sans maquillage également !

    Ce que tu dis est très juste, il faut à un moment accepter sa peau telle qu’elle est et avec ses petits défauts :)

    J’espere que tout se passera bien pour ton traitement pour l’Helicobacter (pour info ma maman l’a fait cet été, c’est certes une batterie d’antibiotiques à prendre, mais elle a très bien supporté le traitement)

    À très bientôt

    Amanda

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Amanda,
      Merci beaucoup pour ton message, ça me rassure !! Je t’avoue qu’ayant le ventre fragile, une bombe atomique anti biotique me fait vraiment peur, mais bon ... ça se rattarape avec les bons probiotiques, je compte beaucoup dessus :)

      Supprimer
  8. Moi je ne mets jamais de fond de teint mais c’est presque jamais sans mon mascara (vive les cils courts, rides et blonds). Mais parfois je me force à aller au boulot sans rien du tout, pour ne pas devenir esclave du maquillage. Je le fais quasi exclusivement en été lorsque j’ai un léger hâle qui me donne meilleure mine. Alors félicitations pour ton mois sans mâle un. Mais pourquoi une photo de l’annee dernière ? Tu n’en as fait aucune cette année ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello,
      Mais on dirait que certaines ont des suspicions plein la tête, n’est-pas ? 😁😉 j’ai mis la photo de l’année dernière parce que tout simplement j’ai récemment acheté un nouvel appareil photo et l’objectif pour faire des portraits de qualité pour le blog, et ça coûte un rein, donc j’emmene pas ça en vacances ! :) en attendant donc de racheter un objectif plus petit et moins coûteux cette année - vu que le voyage n’etait pas fou et méritait pas nécessairement d’etre photographié - les photos sont d’iphone et comme tu peux l’imaginer c’est pas avec cela qu’on fait un portrait digne de ce nom qui permet d’avoir le rendu juste.
      Helas, j’ai rien à cacher, tu peux retrouver plein de photos de moi peau nue dans les récents articles sur les fonds de teint 😉
      Dommage de vouloir « titiller » sur les détails 😉 alors qu’il y a des explications tous bêtes que je ne pense pas avoir besoin de déballer ;)

      Supprimer
  9. Coucou Alina,

    J'étais tellement épuisée lorsque j'étais malade que je ne me suis pas maquillée du tout. Et cette habitude est restée. Lorsque je ne sors pas (et je sors une fois par mois, toujours très fatiguée et envie de rien), je ne me maquille donc pas sauf les sourcils.
    Samedi, nous sommes allés à un concert de mon fils ainé qui est musicien et je me suis maquillée. Et bien résultat: je me trouvais vieillie. J'ai toujours la folie de m'acheter du make-up malgré le fait que je ne l'utilise pas !
    Une chose dont je ne peux me passer, c'est de vernis à ongles sinon le reste .... bien que je me sente "nue" moi aussi si je dois sortir.
    Ça se passe vraiment dans la tête car je peux sortir chaque jour mon petit chien, rencontrer des personnes et discuter avec sans problèmes mais aller dans la ville , à une invitation chez des amis ou à un spectacle sans maquillage .... j'ai beaucoup de mal !
    Nous sommes toutes bien compliquées !!! 😉

    Nadine.L

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Nadine,
      je vois de quoi tu parles ... j'ai vécu un moment très désagréable il y a 1 an et demi, je me forçais à me maquiller pour aller aux RDV, ça m'était jamais arrivé puisque d'habitude j'aime ça ... c'est vrai que quand on est pas bien, c'est pas au make up que l'on pense ...
      Bizarrement, contrairement à toi, j'aime laisser mes ongles nus, alors là cela me pose AUCUN souci lol chacun a ses petites manies :))

      Supprimer
  10. Coucou Alina
    Quelles jolies photos, tu es très belle au naturel.
    Pour ma part impossible de sortir sans maquillage car j'ai zéro confiance en moi et le maquillage m'aide énormément, mais je n'en fais pas un complexe, au contraire j'assume totalement. D'ailleurs je me maquille moins et de façon plus naturelle que lorsque j'étais plus jeune, même si mon style de maquillage est assez sophistiqué. Et comme Jane ci-dessus, je me sens toute nue sans vernis à ongles ! Je pense que chacune doit faire ce qu'elle veut et qui fait en sorte qu'elle se sente bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je partage parfaitement ton avis, tant qu'on se sent bien, tout va bien ! :) mais parfois c'est bien aussi de se dé-couvrir pour mieux se retrouver ;) je suis sure que tout comme moi tu focalises sur des choses que personne ne remarque en réalité ;)

      Supprimer
  11. Bonjour Alina

    Tu as donc ta réponse ! Je comprends qu'il te semble long d'attendre fin septembre pour ton rdv gastro. Cest vraiment dommage quil n'y ait parfois pas plus de lien entre les spécialités.

    Pour revenir à ton rapport au maquillage, tu es magnifique avec et sans ! Vraiment.

    Personnellement, je me maquille peu au quotidien. Jamais de fond de teint (bien que je sois sujette à des rougeurs parfois), mon seul incontournable c'est l'anticernes car les miens sont marqués et foncés.

    Lorsque je n'en mets pas, j'ai tout de suite des remarques comme quoi j'ai l'air fatiguée ou malade. Incroyable...
    Et a contrario, lorsque je me maquille, les gens que je côtoie au quotidien me demande pour qui je me suis faite belle etc.

    Il y a encore du progrès à faire de ce côté là ! Perso, je ne me permets pas de commenter la tête de quelqu'un.

    Me levant à 5h15 pour aller bosser, je préfère grappiller quelques minutes de sommeil que prendre le temps de me maquiller.
    Et pourtant, quand je le fais, j'y prends beaucoup de plaisir !
    Il suffit de trouver son équilibre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Maelle,
      merci beaucoup pour tes gentils mots <3

      ce que tu dis soulèves en effet un autre gros problème auquel je souhaiterais m'attaquer un jour : pourquoi les gens sont obligés de faire des remarques sur le physique des autres, et en particularité des femmes ? Pourquoi dire à quelqu'un "tu as l'air malade / fatiguée" ou "pour qui tu t'es fait belle" (cela sous entend donc que les autres jours tu ne l'es pas ???). Pourquoi on ne dit pas cela aux hommes, mais que nous, les femmes, on en a le droit en exclusivité ...

      Supprimer
  12. Bonjour Alina, comme je comprends ce besoin que nous avons souvent de paraître au mieux ! Mais en matière de soins cosmétiques et de maquillage, le mieux est surtout l'ennemi du bien... J'ai 50 ans, et souffre depuis des années de dermatite périorale, longtemps prise pour du psoriasis par les dermatologues que j'ai consultés. J'ai enfin enrayé le problème en arrêtant tout et en me soignant avec du vinaigre de cidre dilué qui a beaucoup amélioré les choses, mais les améliorations sont très, très longues. Il faut être patiente. Pour ce qui est du maquillage, je me rends compte que fond de teint et poudre "plombent" les visages matures. N'ayant pas beaucoup de rides (peau fine restée grasse après une adolescente très acnéique),je trouve que le naturel complet est finalement bien plus avantageux... surtout avec un soupçon de baume à lèvre teinté, personne n'est parfait ! Merci beaucoup pour votre blog, sa sincérité et sa ligne éditoriale très bien définie et à mon sens, pleine de bon sens... Cathy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Cathy,
      est-ce que je peux te demander, si ce n'est pas indiscret, est-ce que tu as fait un bilan gastrique ? je creuse en ce moment cette piste là car apparemment les études impliquent fortement des dysbioses intestinaux dans les dermatites justement. Je cherche donc à savoir pour les gens qui ont des soucis similaires (parce que de mon côté le dermato a hésité entre l'acné rosacée et la dermatite périorale aussi) ont fait des examens complémentaires chez les gastros ?

      Supprimer
  13. C'est un peu abusé de qualifier tes 2 boutons de vraiment horrible On est plusieurs à avoir ce type de boutons en BIEN PIRE, tous les jours, malgré des traitements. C'est déjà difficile à vivre mais alors lire des trucs pareils de la part d'une femme qui a une peau proche de la perfection, c'est un peu irrespectueux...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou,
      je sais bien qu'il y a des filles qui souffrent bien plus que moi, j'en suis pleinement consciente ! Mais il se trouve que je vis quand même mal cette histoire de rosacée ... et je me dis que peut être que mon expérience peut aider quelqu'un. Donc j'ai le choix de ne pas en parler puisque certaines qui vivent des problèmes de peau pires que moi peuvent potentiellement trouver que j'abuse, ou bien d'en parler puisque beaucoup d'autres peuvent s'en doute trouver des solutions / pistes à explorer en suivant mon "histoire".
      Je préfère en parler :) si tu me suis depuis longtemps, tu sais bien que je ne suis pas du genre à avoir la langue dans ma poche ;)
      Désolée encore, et sache que je comprends parfaitement de quoi tu me parles et j'espère vraiment que mes articles à venir (dermatose & acné / problèmes digestifs) pourront peut être aider !!

      Supprimer
  14. J'aimerais bien être aussi jolie que toi sans maquillage ;)) Je peux sortir sans maquillage, mais je me trouve l'air fatiguée et je n'aime pas mon teint pas unifié (légère couperose). Le minimum est mon mascara, jamais sans mon mascara.
    Mais je m'aperçois que personne ne regarde personne, une fois je suis allée non maquillée au boulot (bon, sauf le mascara), et on ne m'a pas fait de remarques (ou alors on a voulu être poli avec moi ;)))
    Ce que tu dis à propos de la rosacée est très intéressant, je ne savais pas que c'était lié à H. Pylori. Merci pour cet article. Bonne journée, Alina

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah mais on se comprend alors ! :) moi aussi, en plein hiver je trouve mon teint blafard, pas unifié, trop livide, ce qui procure cet air fatigué que je déteste ... avant les femmes faisaient des UV en cabine, mais il est absolument hors de question que j'y recourt à ce genre de chose (déjà, c'est moche, puis c'est hyper mauvais pour la peau)

      Supprimer
  15. Bonjour Alina, merci pour cet article qui me parle beaucoup c'est vrai qu'on se se sent vite nue sans le fond de teint. En vacances et le week-end j'essaie de faire respirer ma peau car ma peau mixte est capricieuse (il faudrait peut être que je consulte car depuis l'été dernier mais uniquement au mois vers juillet août j'ai des boutons rouges qui apparaissent, et qui mettent des semaines à partir .. Je pense que c'est peut être du à l'utilisation prolongée des crèmes solaires pourtant je double démaquille mais c'est bizarre que ces boutons mettent autant de temps à partir.je trouve que les dermato ne s'intéressent pas vraiment à la beauté :aucun conseil sur le nettoyage l'hydratation bref ils ne croient pas aux soins visage .. heureusement que je m'y connais un peu car aucun que j'ai vu ne m'en a jamais vraiment conseillé une routine !) pour revenir au sujet, je me suis égarée, je me maquille pour aller travailler et depuis que j'ai des taches pigmentaires (masque de grossesse qui ne part pas) c'est difficile de s'accepter, on est souvent dures avec soi même, bien que j'ai des taches elles ne sont pas trop foncées mais j'ai tendance à focaliser dessus. J'aime bien le maquillage naturel du fond de teint blush crayon léger et mascara, je pense que ça correspond à une envie de perfection. A cause des taches je n'oserai pas aller au travail sans maquillage, même si je me maquillais avant mes tâches (même si j'essaie de l'alléger avec des textures poudres .. Pour laisser un peu respirer ma peau mixte) ta photo à Santorin est très belle, elle respire la plénitude et le naturel. Parfaite en somme :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Catline,
      ça peut en effet être un dermatite de contact avec les filtres chimiques. Essaie pour voir faire uniquement avec les filtres minéraux la prochaine fois pour voir si le problème persiste. Si tu n'as plus de boutons, c'est que ça venait des filtres. Si il y en a encore, c'est à voir avec le soleil (peut être une lucite et dans ce cas, les compliments alimentaires à prendre avant et pendant l'exposition aident beaucoup !)

      Supprimer
  16. Merci pour ce bel article ! Je lis chaque jour ton blog et il faut que j avoue que cela fait maintenant quelques temps que ton avis sur tel ou tels produits détermine la majorité de mes achats cosmétiques.

    Mon domaine est l esthétique et le management, du coup j ai travaillé dans des boutiques de cosmétiques depuis que j ai 18 ans.Donc make up complet obligatoire.

    Cela couplé à des problèmes d acnée je ne pouvais plus sortir sans fond de teint aussi.

    Actuellement je vis à l étranger et je suis dans une entreprise qui n à rien avoir avec mon domaine, ma peau c est un peu amélioré, il m arrive donc maintenant d aller au travail sans maquillage du tout. Et ça fait un bien fou psychologiquement de se sentir capable de passer outre.
    Je fait toujours très attention à ma peau mais je ne me maquille que de façon occasionnel (alors que j adore le make up). Je pense aussi que cela a changé la façon que j ai de me voir.

    Je ne sais pas si c est pareil pour toi mais cela a augmenté ma confiance en moi je pense ��

    Merci une nouvelle fois pour ce jolie blog si bien tenu !

    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou :)
      tu as très bien posé les mots dessus, un "side effect" incroyable, je trouve aussi que le fait de s'accepter nue a augmenté ma confiance en moi ! c'est pour cela que j'ai dit à la fin que mon rapport au maquillage ne change pas (j'aime toujours autant les couleurs et les textures), mais c'est mon regard sur moi même qui a évolué :)

      Supprimer
  17. Hello !
    Je te suis avc plaisir depuis des années sans jamais laisser de com (désolée !!), mais là j’ai envie de réagir à ton article.
    J’ai le meme probleme de peau que toi depuis des années et le soolantra a été d’une aide incroyable pour ma peau.
    Mais en effet, en début d’utilisation, j’ai pu assister à 2 effets rebonds comme toi très puissants !
    En faisant des recherches sur des sites américains et forums (soolantra y est commercialisé depuis plus longtemps qu’en france) j’ai découvert que ces effets rebonds étaients en fait la mort massive des demodex (petirs acariens qui avaient colonisé le visage) qui faisent réagir la peau (liberation d’une substance allergisante) Les demodex ont des cycles de vie de 3 semaines environ et pour ma part j’ai eu des effets rebonds 3 semaines apres la premiere utilisation puis peau lisse super belle puis effet rebond de nouveau 3 semaines plus tard puis ca a ete plus ou moins terminé et j’ai gardé une beaucoup peau plus jolie qu avant et sans sensation d’irritation. Et surtout ces sensations de petits picotements avaient disparu de ma peau.
    Peut etre cela pourra t’aiguiller quant à tes crises de cet ete.
    Par ailleurs, j ai ete voir Nina Roos et elle n’avait malheureusement pas décellé ma rosacée à demodex et pensait que c’était un autre problème (j’ai insisté pour qu’elle me prescrive Soolantra et ne l ai pas regretté :) mais bon c’était il y a 2 ans et elle a pu se documenter plus depuis ce temps sur le sujet.
    J’espère que ton rdv se passera bien !
    Ps : tu es tres belle au naturel !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Marie,
      déjà, merci beaucoup pour ce premier commentaire ! :) et surtout d'avoir pris le temps de donner ton témoignage super informatif, il est d'une GRANDE aide !

      J'ai en effet lu aussi que ce sont des excréments de demodex qui provoquent la réaction d'inflammation et donc logiquement leur mort quadruple le phénomène ... Ma première crise a eu lieu environ 2 semaines après le début du traitement. La deuxième, deux semaines plus tard également.

      Pour ma part, je n'ai pas connu de sensation de picotements .... c'est là où j'étais quand même très étonnée du diganostique rosacée car vraiment aucun signe de sensibilité cutanée pour ma part. La seule et unique chose que j'ai eu, en cherchant beaucoup dans ma tête :), c'est que peu avant les crises, j'avais souvent une sensation comme .. si j'avais un cheveu sur la peau, j'avais envie de l'enlever, mais c'est même pas la démangeaison, vraiment une toute petite "gène" qui ne durait que quelques secondes. Le soir même j'avais des boutons sur cette zone là.
      Est-ce que tu te souviens à quoi Nina Roos a attribué ta rosacée ? Elle t'a fait passer des analyses gastro ?

      Supprimer
  18. Bonjour,

    Je suis l'inverse de toi ;)
    90% du temps je suis sans aucun maquillage : peau nue,même pas de mascara. Par contre, je prends du plaisir à me maquiller quand il m'arrive de le faire (Noel, mariage, sortie particulière). Et comble du paradoxe j'adore suivre les blogs/videos "maquillage" car j'y ai beacoup appris et que les rares fois où je me maquille j'aime prendre mon temps et faire bien les choses.
    Pourquoi ce choix ?
    - je préfère dormir 10 mn de plus
    - je déteste la phase démaquillage
    - je ne veux pas m'habituer à mon visage maquillé pour ne pas être dépendante et refuser de sortir/d'être prise en photo etc., peau nue
    - quand il fait chaud je ne supporte rien sur ma peau.
    Voilà pour mon expérience ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu as parfaitement raison ! :) quand on est bien dans ses basquettes, pas besoin de se "cacher", pour ma part le make up c'est quand même un plaisir avant tout, donc j'avoue que je ne le fais pas par obligation, mais plus parce que j'aime bien ça :) Maintenant, il est également important que j'oublie pas mon vrai visage et cette cure de make up detox m'a permis de remettre les pendules à l'heure :)

      Supprimer
  19. Bonjour Alina,

    En vacances, je me maquille très peu (je mets juste du rouge à lèvre le soir) et comme toi j aurai eu + de facilité à le faire à ce moment là (tout en sachant que je n'ai pas de problème de rosacé).
    Je te félicite d'autant plus ! Et j'espère que cela va s'améliorer

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Julie,
      merci beaucoup pour tes gentils mots ! :-) ah, j'avoue que le rouge m'a manqué tellement !! je suis contente de le retrouver, ça y est :))

      Supprimer
  20. Re-bonjour Alina, non, je n'ai pas fait de bilan gastrique. Je dois avouer que j'ignorais totalement que la dermatite périorale pouvait être liée à un problème de ce côté ! Vous m'apportez là une hypothèse très intéressante que je soumettrai à mon médecin. Merci infiniment de votre réponse. J'espère que vous trouverez la solution à votre propre souci. Le monde est petit, car le premier dermatologue a avoir pensé à une dermatite périorale pour mes irritations autour de la bouche a été une remplaçante du Dr Roos ! Elle n'avait malheureusement pas nommé le problème mais avec le recul, et les conseils pertinents qu'elle m'a alors donnés, il est évident qu'elle y pensait. Merci encore à vous, et bon courage, Cathy

    RépondreSupprimer
  21. Avec ou sans make up toute jolie !
    Ce mois ci, aucun maquillage car j'avais été sélectionnée pour tester une nouvelle crème et je ne voulais par perturber mon avis.
    Eh bien ce n'est pas désagréable, j'avais l'impression que ma peau respirait mieux !!

    Où peut-on attraper ces bestioles " demodex" cela m’atterre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou,
      en fait, on "attrape" pas la demodex :))) tout le monde l'a, toi aussi, ils font naturellement partie de notre fleure cutanée. c'est juste que sur les peaux "malades" leur population devient trop importante, cela créé une disbalance et par conséquent l'inflammation. L'idée est de réduire leur population au minimum acceptable.
      pour info, sur 1 centimètre carré de peau nous avons 2 millions de bactéries qui sont tout à fait utiles :) c'est pourquoi il ne faut pas se "savonner" trop, car en les éliminant ça laisse la place aux mauvaises bactéries / champignons de proliférer. Cette idée de "tout propre" c'est la plus mauvaise idée que l'on puisse avoir, l'homme moderne a créé un énorme problème sanitaire en aseptisant son milieu ...

      Supprimer
  22. Natacha G (Fresh)28 août 2018 à 18:57

    Coucou Alina,

    merci pour ce témoignage et pour donner l'opportunité à tes lectrices de s'exprimer sur ce sujet. Je suis toujours fascinée par le rapport des femmes au maquillage, et par la diversité des vécus et des habitudes.
    Je te trouve personnellement très belle, que ce soit maquillée ou non. Il faut dire que ta façon de te maquiller sublime tes traits sans les masquer (en tout cas c'est mon avis).

    Mon propre rapport au maquillage s'est forgé tardivement. Je n'ai pas été initiée au maquillage dans mon entourage familial et mon milieu scolaire l'interdisait. Je ne me suis pas maquillée avant mes 21 ans (et encore, il ne s'agissait que des yeux). Même une acné tardive ne m'y a pas menée. Puis je suis passée par une période où j'avais besoin de me réapproprier mon image. C'est à ce moment que j'ai fait connaissance avec la blogosphère beauté et que j'ai commencer à jouer avec le maquillage.
    La conséquence de tout ça est que je n'ai aucune contrainte vis à vis du maquillage, ni personnelle, ni professionnelle. Je peux sortir sans (malgré mon acné) ou avec, sans que ça n'affecte l'image que j'ai de moi, ou la confiance que j'ai en moi. C'est surtout un jeu pour moi : j'ai toujours aimer le travail sur la couleur, sans avoir aucun talent de dessinatrice ou de peintre. Le maquillage (des yeux surtout) est un peu ma compensation.
    Le seul désagrément est que certaines personnes sans tact se permettent des remarques sur le fait que parfois je me maquille, et d'autres non. Elles ont besoin d'une étiquette fixe et cela les perturbe, comme si j'avais enfreint une règle tacite ou que je ne jouais pas le jeu en ne choisissant pas mon camp.

    Dernière petite remarque : je ne vois aucune différence sur l'état de ma peau, que je me maquille ou pas. A la rigueur, comme le soulignait Nina, elle est parfois plus nette les périodes où je me maquille car je suis plus rigoureuse sur le double nettoyage.

    Natacha

    RépondreSupprimer
  23. Coucou Alina !
    Déjà, je voulais te dire que tu es très jolie sans maquillage. En règle générale, je trouve que les visages "nus" sont plus touchants, comme s'ils montraient une certaine vulnérabilité que le maquillage camoufle.
    Pour répondre à ta question, cet été, comme j'avais meilleure mine et que je ne voulais pas dégouliner du visage, je n'ai porté ni fond de teint ni BB crème et ça m'allait très bien comme ça. Il m'est aussi arrivé de sortir sans mascara (rarement quand même, au naturel mes sourcils sont droits et minuscules, ils se voient à peine donc je ne trouve pas mes yeux très "féminins") par contre ce que je ne peux JAMAIS faire, quelle que soit la saison et quelle que soit la raison, c'est sortir sans anticernes. Non ça je ne peux pas, il n'y a que mon mari et mon fils qui me voient 100 % naturelle... Il faut dire qu'il y a quelques années de ça, j'étais allée voir un de mes frères sans anticernes et il m'avait demandé si j'étais souffrante...! Bref, avec des cernes violet foncé comme les miens, impossible de faire l'impasse sans passer pour une personne malade ou droguée, au choix.
    En tout cas, te concernant, comme j'avais pu lire à maintes reprises que tu avais du mal à assumer ton visage nu, un grand bravo à toi pour avoir tenu bon et pour en avoir tiré des bénéfices par rapport à ta confiance en toi. :)

    Et sinon, ça m'intéresserait de savoir comment tu as pu savoir que tu avais H. Pylori... Peux-tu me dire quel test tu as fait s'il te plaît ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou :)
      Merci beaucoup pour ton message ❤️
      Pour H Pylori, j’en avais déjà entendu parler avant (par ma mère qui est au point sur les nouvelles techniques en médecine, ça la passionne 😅 elle avait donc fait pour elle il y a 5 ans ce test, mais comme c’etait pas encore dispo en France comme test non invasif - sinon fallait faire une fibro - du coup, je me suis pas trop attardée dessus).
      Après, quand le Dermato m’a annoncé l’acne Rosacee, je suis allée chercher les causes sur Internet (puisque eux disent que c’est génétique ou ils savent pas pourquoi ça arrive). J’ai trouvé quelques récentes études en anglais qui mettaient en lien H Pylori et la rosacee. C’est là où je me suis souvenue de ce que ma maman me disait il y a 5 ans.
      Je suis donc allée demander à mon médecin traitant l’ordinnance Pour acheter HeliKit, à faire ensuite dans n’importe quel labo d’analyse.
      Il faut juste souffler 2 fois dans un tube après avoir avalé un petit vert d’acide citrique (comme jus de citron). L’urea produite par H Pylori est détectée dans la respiration.
      C’est le plus simple test au monde, je trouve que tut le’ monde devrait le faire !

      Supprimer
  24. Merci beaucoup pour ta réponse ! Ça fait un moment que je me pose des questions sur H. Pylori moi aussi (pas pour ma peau pour le coup mais réellement pour des désagréments gastriques), mais la fibro ne me tentait pas du tout du tout !! Je parlerai donc du test respiratoire à mon médecin.

    Un grand merci ! :-D

    RépondreSupprimer
  25. Hello Alina,

    Merci pour tes articles et pour tes partages d'expériences qui nous poussent à toujours aller voir plus loin. J'ai toujours l'impression d'apprendre quelque chose grâce à toi ;)
    Et je rejoins tous les autres pour te dire que tu es très belle, avec ou sans maquillage !

    De mon côté, j'ai eu une acné très forte qui a démarré très tôt (j'avais 10 ans...). Et bien évidemment, cela a laissé des traces et cicatrices, notamment au niveau de mes joues.
    Pendant longtemps, impossible pour moi de sortir sans me maquiller le teint et les yeux. Puis j'ai rencontré mon chéri, qui me répète sans cesse qu'il me trouve très belle, avec ou sans maquillage.
    Grâce à ses encouragements j'ai graduellement accepter de sortir sans me maquiller les yeux, puis le teint, pour faire des courses ou autres. Mais quand il s'agit de sortir pour voir des amis/collègues etc., pas question d'être sans maquillage. Seuls un petit nombre d'"élus" ;) m'ont vue peau nue.
    Je suis allée voir une dermatologue pour envisager du laser ou un peeling, car j’aimerais pouvoir un peu améliorer l'état de ma peau, mais j'ai été consternée par ses remarques: "je comprends votre envie de faire du laser, quand on voit l'état de vos joues..." (merci pour le manque d'empathie...). Et vu qu'elle n'a pas pu répondre à la moitié de mes questions, j'hésite à aller consulter de nouveau (80€ les 10 minutes, c'est cher donné...). A voir.

    J'espère comme toi pouvoir encore mieux m'accepter à l'avenir :) Merci encore !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah là là, mais c'est quoi ce dermatologue que tu as vu ? C'est quand même hallucinant ... ils sont parfaitement au courant de l'impact psychologique que même une toute petite imperfection peut avoir sur les gens, ils sont sensés être formés pour aider les gens, pas les enfoncer ... mais bon, cela ne m'étonne pas plus que cela, j'en ai eu des remarques assez incroyables dans d'autres domaines de la medecine, sur des sujets parfaitement personnels que même mes propres parents n'osent pas aborder, alors qu'un mec que je vois pour la première fois se permet de "juger" ... bref, malheureusement comme tout dans cette vie, cela dépend vraiment des personnes sur qui tu tombes

      je compte allez voir Nina Roos fin novembre, je ferai un retour sur le blog bien sur et si tu es à Paris peut être que cela pourrait être une piste pour toi pour la prochaine visite !

      Supprimer
  26. "Enfin, je ne tiens pas un Instagram LifeStyle, cela me laisse donc cette joie de profiter gaiement de mes vacances au lieu d'épuiser mon mec et moi même avec 150 photos pour en tirer 1 dite "Instagrammable"." Hahaha merci d'être ainsi, ne change pas !
    Hâte d'avoir ton retour du rdv avec Nina Roos, ayant également quelques soucis gastriques et depuis quelques années légers soucis de dermatoses, ton cas m'a fait me poser la question du lien qu'il pourrait y avoir entre les deux.
    Concernant la "beauté nue" travaillant pendant longtemps en parfumerie j'ai eu l'habitude (et l'obligation) de me voir constamment maquillée. Cela fait depuis quelques mois (merci Oh my cream et les soins qu'ils proposent)que j'ose sortir sans maquillage, parfois c'est compliqué (un peu de mascara et de baume à lèvres aident bien) d'autres ça se fait tout seul. On a l'impression d'avoir une tête fatiguée (merci les proches maladroits qui te demandent si tu es fatiguée !) et pleine de défaut alors que c'est Juste l'habitude de se voir "corrigée" avec le maquillage.

    RépondreSupprimer
  27. Tu es rayonnante et ravissante, avec ou sans makeup.

    Perso, sortir sans makeup de temps en temps me fait du bien, mais en général c'est pour faire des courses le samedi en jean et basket. J'avoue qu'en ce moment je suis assez contente de ma peau et du coup je mets très peu de produits pour le teint (surtout cet été) mais par contre je ne sors que très rarement sans mes sourcils car je les aime bien définis.

    Après je reste persuadée que le makeup doit être un moment de plaisir et de fun - le jour ou j'ai plus le plaisir du makeup je ne le ferai plus. je le vis comme un instant plaisir et non obligation.

    Bises

    RépondreSupprimer
  28. J'ai fais exactement la même chose cet été! D'habitude même l'été je mets toujours une touche d'anticerne sous les yeux et sur mes quelques boutons mais cette année rien de rien pendant trois semaines et c'est vrai que ça permet de relativiser et de redécouvrir son visage :) Déjà en juin-juillet j'ai drastiquement réduit à cause de la canicule, avec ma peau grasse il fallait que je limite le plus la matière sur mon visage pour pas avoir une bouillie :p. Mais effectivement avec maquillage ou pas vu que je mets de la crème solaire je pratique constamment le double nettoyage et j'ai pas vu la moindre différence sur ma peau pendant ces trois semaines d'abstinence, toutes les imperfections que j'ai sont toujours là.

    Du coup le coup de "je dois laisser respirer ma peau en mettant rien dessus" j'y crois plus :) Alors qu'on me le dit tout le temps vu que j'ai des imperfections et je porte un maquillage assez sophistiqué sans en mettre beaucoup mais les gens pensent toujours avoir un avis plus pointu qu'ils se sentent obligé de partager (alors que très souvent ces personnes n'y connaissent rien, tu leur parle de double nettoyage ils te disent que l'eau micellaire et au lit c'est ce qu'il y a de mieux!).

    Et en redécouvrant son visage nu on apprécie plus les points fort je trouve, on se concentre sur la forme de sa bouche, de ses yeux, on se réapproprie ce visage qu'on croit connaitre et qu'on maquille de la même façon depuis des années alors qu'en fait notre regard sur la beauté et le maquillage change. Du coup en rentrant je me suis remise au maquillage mais différemment :) J'ai remis en question tous les réflexes que j'avais pour changer un peu mais aussi en confirmer certains. J'ai beaucoup aimé cette expérience et je ne vais pas laisser tomber le maquillage pour autant! Surtout que tu nous fais toujours de merveilleux articles qui donnent trop envie, impossible de dire adieu à toute cette magie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Charlotte,
      merci beaucoup pour ton témoignage, je partage parfaitement ton expérience sur le fait que "laisser respirer sa peau" dans mon cas précis ça n'a strictement rien changé ... pourtant je suis quand même quelqu'un qui se maquille de manière assez poussée comparé à la moyenne.
      Je pense sincèrement que le maquillage de qualité + le nettoyage de qualité, ça vaut mieux que le no makeup et le no demake up :))

      Concernant ton avis sur la découverte des traits du visage, tu as mis le point sur quelque chose que j'avais senti mais que j'ai pas pu identifier clairement, et là en effet, quand tu l'as souligné ça m'a tout de suite parlé ! En effet, moi aussi je me suis surprise à me re-decouvrir, et à mieux apprécier certains traits du visage :)

      Supprimer
  29. Coucou Alina , même sans maquillage tu es belle 👍. Ça fait du bien de laisser sa peau respirer. J’adore le makeup , mais je ne me maquille pas tous les jours, j’aime surtout laisser ma peau nu. Bisous à toi 💋

    RépondreSupprimer
  30. Merci pour ton bilan - j'aime ta touché d'humour "l'appel du pain au chocolat frais a eu raison de ma pudeur cutanée" hihi continue ainsi !
    Pas facile le visage nu pour moi aussi mais je me l'impose 2x par semaine et interdiction de vite se "camoufler" si une sortie imprévue tombe... voilà, on me dit que j'ai l'air fatigué alors je réponds sans ambage "je ne suis pas maquillée" :-) tant pis après tout...

    An'so

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou An'so,
      merci pour ton témoignage, c'est dur en effet d'entendre "tu as l'air fatigué" alors qu'on est juste pas maquillée ... les gens ont vraiment peu de scrupules, on se passera bien de ce genre de remarque ... mais bon, ainsi va la vie et moi aussi je m'impose maintenant au moins le dimanche sans fond de teint, j'apprécie !

      Supprimer

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Dans la liste déroulante Commentaire, Sélectionner le Profil , cochez Nom/URL, vous pouvez laisser vide le champs "URL"
3) Saisissez votre nom (pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquez sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un grand MERCI !!!!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...